Edition du 11-05-2021

Schizophrénie: Domain Therapeutics reçoit un financement du Fonds Unique Interministériel pour son projet ATHOS

Publié le mercredi 14 mars 2012

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique basée à Strasbourg et spécialisée dans la recherche et le développement précoce de nouveaux candidats médicaments ciblant des Récepteurs Couplés aux Protéines G (RCPGs), a annoncé hier la sélection de son projet ATHOS par le Fonds Unique Interministériel (FUI). 

Le projet ATHOS d’un montant global de 5,1 millions d’euros, est financé à 45 pour cent par le FUI, la Région Alsace et OSEO. Il a pour objectif le développement de nouveaux candidats médicaments mais également l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour la schizophrénie. Le projet, initialement labellisé par le pôle de compétitivité Alsace BioValley, est piloté par Domain Therapeutics, qui bénéficiera ainsi d’une aide financière de 933 000 euros sur les 3 ans du programme.

La schizophrénie est une maladie du système nerveux central qui débute généralement à l’adolescence et évolue de manière chronique. Elle se caractérise essentiellement par une dissociation de la personnalité, entraînant hallucinations auditives, délires paranoïdes et troubles de l’attention. Ces troubles affectent la santé mentale mais également l’espérance de vie des patients, qui est réduite de 12 ans par rapport à la population générale. Alors que la schizophrénie et les troubles apparentés touchent de 2 à 3 pour cent de la population mondiale, les traitements actuels n’améliorent pas les aspects cognitifs de la maladie et certains patients restent totalement résistants aux traitements disponibles.

Le projet ATHOS portera sur une seule classe de cibles thérapeutiques, les RCPGs orphelins. Alors que les RCPGs sont la cible d’environ 40 pour cent des médicaments actuellement disponibles et constituent donc la première classe de cibles thérapeutiques, les RCPGs orphelins forment une sous-catégorie très peu exploitée car leur étude est rendue difficile par l’absence de ligand endogène connu. Ces RCPGs orphelins, dont plus de 150 ont été identifiés à ce jour, représentent donc un énorme potentiel thérapeutique.

Piloté par Domain Therapeutics, le consortium ATHOS regroupe également Prestwick Chemical, société spécialisée en chimie médicinale ainsi que le laboratoire de Brigitte Kieffer de l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire, spécialisé dans l’étude des RCPGs. Le laboratoire de Brigitte Kieffer sera en charge de travaux de cartographie des RCPGs orphelins dans le cerveau et d’obtention de modèles animaux adaptés, tandis que Prestwick Chemical apportera son expertise pour l’optimisation des composés actifs (ou « hits »).

« Grâce à notre plateforme technologique propriétaire DTect-All (TM), nous pouvons apporter une solution unique à cet enjeu d’identification de candidats médicaments ciblant des RCPGs orphelins impliqués dans la schizophrénie », indique Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « Notre expertise reconnue dans les RCPGs et le développement précoce de candidats médicaments pour les maladies du système nerveux central, ainsi que l’excellence de nos deux partenaires permettent de réunir les meilleures compétences pour ce projet ambitieux. Le projet ATHOS nous permet de renforcer notre franchise dans les pathologies du système nerveux central, en exploitant au mieux notre technologie propriétaire sur des cibles thérapeutiques difficiles et innovantes. »

Source : Domain Therapeutics

 








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents