Edition du 22-05-2022

SeaBeLife obtient près de 1,4 million d’euros d’aides de Bpifrance dans le cadre du Plan Deeptech

Publié le lundi 14 mars 2022

SeaBeLife obtient près de 1,4 million d’euros d’aides de Bpifrance dans le cadre du Plan Deeptech SeaBeLife, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats-médicaments destinés à bloquer la nécrose cellulaire, a annoncé aujourd’hui avoir obtenu une aide de Bpifrance d’un montant de 1,37 million d’euros. Octroyés dans le cadre du Plan Deeptech, ces fonds vont aider à la recherche de candidats-médicaments first-in-class pour traiter les pathologies aiguës du foie, du rein, du cœur et du cerveau.

Ce montant va permettre à SeaBeLife de développer des candidats-médicaments qui ont la particularité unique d’inhiber simultanément la nécroptose et la ferroptose, deux formes de mort cellulaire régulée activées dans des conditions pathologiques. L’objectif est de protéger ou régénérer les organes affectés par des pathologies sévères sans alternative thérapeutique efficace. La société est la seule à ce jour à travailler sur l’inhibition de ces deux formes de mort cellulaire régulée.

L’aide obtenue se décompose en deux versements via le Programme d’Investissements d’Avenir lancé par l’État : 959 000 euros sous forme d’avance récupérable, et 411 000 euros sous forme de subventions.

« Nous sommes ravis d’avoir obtenu cette aide stratégique de Bpifrance qui représente un véritable tremplin pour poursuivre notre développement mais aussi une belle reconnaissance du potentiel de notre pipeline unique ciblant deux voies de mort cellulaire régulée », déclare Morgane Rousselot, PDG et co-fondatrice de SeaBeLife. « Nous poursuivons également cette année notre levée de fonds de série A qui nous permettra de faire progresser nos études précliniques et de préparer l’entrée en clinique de nos molécules phares dans les pathologies aiguës du foie et du rein. »

L’aide au développement Deeptech de Bpifrance finance les dépenses liées aux phases de recherche et développement d’un projet d’innovation de rupture avant son lancement industriel et commercial. Lancé en 2019, le plan Deeptech est doté de 2,5 milliards d’euros sur cinq ans et vise la création de 500 start-ups chaque année.

Une technologie unique ciblant deux voies de mort cellulaire régulée

Lorsqu’une cellule doit mourir, plusieurs scénarios sont possibles. Dans certaines conditions pathologiques, il s’agit d’un phénomène appelé nécroptose (une des formes de nécrose régulée) qui va s’enclencher. La nécroptose génère malheureusement une inflammation délétère pour les tissus environnants et peut affecter le pronostic d’une maladie associée.

Les molécules développées par SeaBeLife ont une caractéristique unique qui les rend particulièrement efficaces : elles combattent aussi une autre forme particulière de mort cellulaire régulée, la ferroptose. Il a été récemment démontré que cette double action est indispensable à l’inhibition de la nécrose régulée pour le traitement de certaines pathologies.

La société cible les pathologies aiguës du foie (insuffisance hépatique aigüe) et du rein (insuffisance rénale aiguë), et poursuit également ses recherches sur les maladies dégénératives et oculaires (maladies de Parkinson, DMLA, etc.).

Source et visuel : SeaBeLife 








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents