Edition du 25-05-2022

ARNm : Sanofi présente ses investissements pour faire de la France une nation pionnière

Publié le lundi 14 mars 2022

ARNm : Sanofi présente ses investissements pour faire de la France une nation pionnièreSanofi a détaillé la semaine dernière son plan d’investissement de 935 millions d’euros de 2022 à 2026 afin de doter la France d’une chaine de valeur complète et autonome sur la technologie ARNm, de la R&D à la production, dans le cadre de son plan global de 2 milliards d’euros annoncé en juillet 2021 pour accélérer sa stratégie ARNm. Cette annonce est intervenue à l’occasion de la première pierre de sa future unité de production Evolutive Vaccines Facility (EVF), regroupant plusieurs modules de production entièrement numérisés capables de produire plusieurs vaccins simultanément, à Neuville-sur-Saône (près de Lyon) en présence du Premier ministre Jean Castex et du Directeur général de Sanofi Paul Hudson.

Paul Hudson; Directeur Général de Sanofi : “Alors que le Gouvernement porte l’ambition de faire de la France la première nation européenne innovante et souveraine en santé à travers le plan Innovation Santé 2030, je suis fier d’annoncer que la France est au cœur de la stratégie ARNm de Sanofi. Face aux enjeux pandémiques et aux besoins de santé non couverts dans de nombreux domaines comme l’oncologie et les maladies rares, cet investissement majeur pour un pôle d’excellence mondial en France sera un atout scientifique et industriel de premier plan.”

Dans le détail, Sanofi dévoile un plan très ambitieux couvrant toute la chaine de valeur de la plateforme technologique ARNm avec une accélération de la R&D sur le Centre d’Excellence de Marcy l’Etoile, la production de lots cliniques pour soutenir le plan de développement, la mise au point de la formulation des nanoparticules lipidiques, ainsi que le développement de capacités de production de composants high tech et la production des futurs vaccins.

L’acquisition de Translate Bio en 2021 a permis d’accélérer le déploiement de la technologie de l’ARNm dans le développement de vaccins et d’agents thérapeutiques, avec un transfert du savoir-faire sur la France, au service d’une ambition de développer 6 candidats vaccins à ARNm d’ici à 2025.

L’engagement de Sanofi va favoriser l’émergence d’un écosystème innovant en France et notamment dans la région lyonnaise avec les acteurs publics, académiques, privés, start-ups, biotechs et PME. Sanofi ambitionne que ce virage technologique stratégique se traduise en création de valeur au plus près de l’expertise et des talents des territoires afin de structurer une réelle filière française sur toute la chaîne de valeur de l’ARNm.

L’EVF de Neuville-sur-Saône, une installation ultra innovante qui permet une fabrication plus agile et flexible sur de multiples plateformes vaccinales et biologiques

Le plan stratégique ARNm s’inscrit dans la continuité d’autres investissements déjà annoncés par Sanofi en juin 2020 en présence du président de la République Emmanuel Macron pour la construction d’un site de production de nouvelle génération, l’EVF. Sanofi investit environ 490 millions d’euros sur cinq ans pour construire cette nouvelle unité de bioproduction entièrement digitalisée conçue pour permettre une fabrication plus agile et flexible sur de multiples plateformes vaccinales et biologiques, y compris l’ARNm.

Rapidement adaptable aux besoins de santé publique, l’EVF est conçue autour d’une unité centrale regroupant plusieurs modules de production entièrement numérisés, capables de produire jusqu’à 4 vaccins simultanément, quelle que soit leur technologie, mais également des enzymes ou des anticorps monoclonaux.

Thomas Triomphe; Vice-Président exécutif, Vaccins : “C’est une véritable transformation technologique et industrielle que Sanofi engage à travers ces investissements. L’EVF de Neuville-sur-Saône sera la première installation de ce type dans l’industrie pharmaceutique et un maillon essentiel pour la production des futurs vaccins et traitements à base d’ARNm. Elle permettra à Sanofi d’accroitre significativement ses capacités de production et de s’adapter rapidement à l’évolution de la demande mondiale de vaccins, notamment en cas de pandémie.”

Véritable innovation de rupture, cette installation devrait être pleinement opérationnelle au 4e trimestre 2025 et représente une opportunité de développer en France de nouvelles compétences sur ces technologies d’avenir, comme le numérique, la bio-informatique, l’innovation de procédés, avec un effet d’entrainement et des emplois induits.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents