Edition du 16-05-2022

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le lundi 17 janvier 2022

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membresSeekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides. 

Ces nominations visent à renforcer le conseil scientifique avec pour objectif la réalisation des essais cliniques du principal candidat-médicament de Seekyo, SKY01. Il cible les tumeurs solides avec un fort besoin médical non satisfait, comme les cancers du pancréas et du sein triple négatif.

Le Dr. Jacques Medioni, PhD, est oncologue, pharmacologue clinique à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) et maître de conférences à l’Université de Paris. Il est fondateur et responsable du Centre d’Essais Précoces En Cancérologie (CEPEC), et directeur médical du Centre Expert en Cancer du Sein au sein de l’AP-HP. Il est membre de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO), de la société américaine d’oncologie clinique (ASCO) et de l’association américaine pour la recherche contre le cancer (AACR).
Le Dr Medioni apporte à Seekyo son expertise en matière de cancers du sein, d’essais précliniques et cliniques afin  de concevoir l’essai de phase I/II de SKY01.

Le Dr. Jean-Pierre Bizzari est un oncologue formé en France et au Canada. Depuis le début de sa carrière dans l’industrie pharmaceutique en 1983, il a travaillé chez Servier, Rhône-Poulenc Rorer et Sanofi-Aventis. Le Dr. Bizzari a rejoint Celgene en 2008 en tant que vice-président exécutif, en charge du développement clinique en oncologie. Il a été particulièrement impliqué dans le développement de plusieurs anticancéreux (Taxotere, Irinotecan, Eloxatine, Abraxane), de traitements anti-angiogéniques, de thérapies géniques et de vaccins.
Il est membre du conseil scientifique de l’Institut National du Cancer (INCa) et du conseil d’administration de l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC). Il est également membre du conseil d’administration des sociétés Transgene SA, Halozyme Therapeutics, Nordic Nanovector, Pieris, Onxeo et Compugen.
Le Dr. Bizzari apporte à Seekyo sa grande connaissance du développement industriel pour SKY01 et son expertise concernant les demandes spécifiques des agences réglementaires.

« Nous sommes ravis d’accueillir les Dr. Medioni et Bizzari au sein de notre conseil scientifique. Leurs expertises combinées en oncologie couvrent tous les aspects cliniques nécessaires au développement de notre candidat-médicament dans les tumeurs solides, avec une vision complémentaire de l’industrie pour le Dr Bizzari et une forte perspective patient en tant que praticien hospitalier pour le Dr Medioni », déclare Oury Chetboun, PDG de Seekyo.

Seekyo développe SKY01, un candidat-médicament pouvant cibler spécifiquement les tumeurs solides, en particulier les cancers du pancréas, du poumon, du côlon et du sein triple négatif. Basé sur sa plateforme moléculaire brevetée, le candidat-médicament est transporté en toute innocuité à travers l’organisme sous la forme de vecteurs thérapeutiques qui détectent la tumeur et déclenchent l’activité anticancéreuse uniquement dans les tissus malins. Le médicament est activé dans le microenvironnement tumoral via une coupure enzymatique extracellulaire hautement spécifique. Cela permet d’augmenter l’efficacité du traitement, tout en réduisant considérablement ses effets indésirables.

« SKY01 a été conçu comme une option médicale innovante pour les patients touchés par les tumeurs solides. Nous sommes impatients de recruter les premiers patients de notre essai clinique pour ce candidat-médicament unique », explique le Dr. Medioni.

« L’approche technologique de Seekyo peut avoir un impact majeur sur l’industrie des ADC, en combinant un mécanisme ciblant le microenvironnement tumoral et l’utilisation d’albumine pour traiter un grand nombre de tumeurs solides », ajoute le Dr. Bizzari.

La société a obtenu des résultats très prometteurs dans le cancer du pancréas, l’un des cancers les plus agressifs, en utilisant des modèles de xénogreffes dérivées de patients (PDX-Patient Derived Xenograft). SKY01 s’est avéré plus efficace que le traitement standard (gemcitabine). En prévision de l’entrée en phase clinique, la société a augmenté la production de SKY01 au niveau industriel.

En oncologie, les nouvelles classes de médicaments sur le marché ou en développement cherchent à être plus performantes dans leur ciblage, à l’image des ADC. Le marché des ADC devrait atteindre 15 milliards de dollars (13,26 milliards d’euros) d’ici 2030, avec un taux de croissance annuel de 20% grâce à leur intérêt grandissant et à leur potentiel thérapeutique.

On estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancers (incidence) et à 157 400 le nombre de décès en 2018 en France. Le nombre de nouveaux cas de cancers détectés correspond à plus de 1 000 cas par jour. Parmi les cancers les plus fréquents figurent les cancers du sein et du poumon (source : INCa). Dans le monde, 19,3 millions de nouveaux cas de cancers ont été diagnostiqués en 2020 et 10 millions de décès sont à déplorer des suites de cette maladie (source : Centre international de recherche contre le cancer – CIRC).

Plus de 40% des cancers sont des tumeurs solides contre lesquelles on utilise principalement la chimiothérapie. Malheureusement, cette dernière s’attaque non seulement aux cellules cancéreuses mais également aux cellules saines, provoquant d’importants effets indésirables.

Source et visuel : Seekyo








MyPharma Editions

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents