Edition du 23-02-2019

Sensorion lance une étude comparative entre le Séliforant et la Méclizine

Publié le mardi 24 juillet 2018

Sensorion lance une étude comparative entre le Séliforant et la MéclizineSensorion, la société de biotechnologie qui développe des traitements contre les maladies de l’oreille interne, a initié le recrutement des patients dans le cadre d’une étude de phase 2a (SENS-111-202). L’objectif de cette étude sera de confirmer que les patients traités avec le Séliforant ne présentent pas d’effets secondaires anticholinergiques, tels que la sédation et la perte de mémoire, comme c’est actuellement le cas avec les traitements anti H1, notamment la Méclizine.

SENS-111-202 est un essai clinique croisé et randomisé, en double aveugle contre placebo, conçu pour comparer la tolérance et la pharmacodynamie du Séliforant à celles de la Méclizine, et d’un placebo, chez des patients souffrant de vertiges vestibulaires provoqués. L’étude se déroulera aux Pays-Bas. Chaque participant recevra une dose de 100 mg et 200 mg de Séliforant, 50 mg de Méclizine et un placebo à une semaine d’intervalle, dans un ordre aléatoire. Le critère d’évaluation principal et les critères secondaires évalueront la vigilance et l’attention des patients, la sédation, l’équilibre et l’effet du Séliforant, en fonction de la gravité des nausées induites par le vertige induit et autres symptômes liés.

Les données précliniques et cliniques collectées jusqu’ici ont confirmé la capacité du Séliforant à moduler le système vestibulaire périphérique et à réduire les symptômes associés au dysfonctionnement vestibulaire, tout en étant bien toléré par les patients. En comparant les effets du Séliforant à la Méclizine, un médicament aux effets secondaires anticholinergiques bien connus, et à un placebo, l’étude SENS-111-202 vise à confirmer l’absence d’effets anticholinergiques, tels que la sédation et la perte de mémoire, chez les patients traités par Séliforant.

« Globalement, environ 70 000 patients par an en Europe et aux Etats-Unis souffrent de crises de vertiges en lien avec une vestibulopathie unilatérale aiguë (AUV), autrement appelée névrite vestibulaire, et plus de 100 millions de personnes souffrent d’autres formes de vertiges », a déclaré Nawal Ouzren, Directrice Général de Sensorion. « À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement immédiat, efficace et sûr pour la prise en charge ces épisodes, qui est pourtant essentielle pour ces patients. Le Séliforant a le potentiel de répondre à ce besoin médical important, et l’objectif de l’essai SENS-111-202 sera de valider l’innocuité et l’effet actif du Séliforant, afin de progresser vers l’enregistrement du traitement ».

Source et visuel : Sensorion








MyPharma Editions

Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Publié le 22 février 2019
Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Inventiva a annoncé la sélection du premier patient aux États-Unis pour son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le candidat médicament le plus avancé de la société, dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (« NASH »), une maladie hépatique chronique et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé.

Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Publié le 22 février 2019
Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés et DreaMed Diabetes, développeur de solutions personnalisées de gestion du diabète, ont annoncé la signature d’un partenariat visant à proposer une solution globale intelligente améliorant l’observance des patients diabétiques.

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions