Edition du 03-12-2020

Accueil » Cancer » Hôpital » Industrie

Déclic A.C.O. : un nouveau jeu d’éducation thérapeutique proposé par Bayer et l’Institut Curie

Publié le mardi 24 juillet 2018

Déclic A.C.O. : un nouveau jeu d’éducation thérapeutique proposé par Bayer et l’Institut CurieBayer poursuit son engagement en oncologie grâce à l’expérience de l’équipe infirmière en charge des thérapies ciblées de l’institut Curie. Sous la charte AMPLIO, un nouveau jeu d’éducation thérapeutique appelé Déclic A.C.O. (anticancéreux oral) vient compléter la gamme d’outils et services déjà existants et mis à la disposition des patients, des aidants et des professionnels de santé.

Parmi ces derniers tels que le site internet dédié (www.amplio.fr), le jeu Jepeto sur la prévention des effets indésirables des thérapies ciblées orales, les brochures et kits de support d’information.

Ce nouveau jeu est destiné aux patients atteints de cancer sous traitement anticancéreux oral. Les infirmières, qui proposaient déjà ce jeu aux patients de l’institut Curie ont collaboré avec Bayer pour établir un jeu distribuable à d’autres établissements.

Il apporte une réponse concrète aux besoins et attentes formulés à la fois par les patients et les professionnels de santé. Ce jeu a pour objectif d’aider les patients à mieux vivre avec leur traitement dans la vie quotidienne et à domicile, identifier et prévenir les possibles effets secondaires, savoir comment réagir en cas de survenue d’un effet indésirable et leur permettre de devenir pleinement acteur de leur traitement et de sa gestion lorsqu’il est de retour à son domicile.

Les objectifs pour les professionnels de santé sont de disposer d’une information complète et de qualité leur permettant de lancer la discussion avec leurs patients et d’accompagner leurs patients à l’aide de questions ouvertes relatives à la gestion de leur maladie.

Comme le souligne Madame Claire Llambrich, infirmière à l’Institut Curie : « Ce jeu reconnecte les patients avec leurs expériences vécues lors de la prise de ces traitements. C’est un outil qui transforme la relation au soignant, obligeant ce dernier à repenser sa posture et ses actions. Il oblige le professionnel à se laisser guider par les priorités du malade et à ne répondre qu’aux seules préoccupations nécessaires. Ainsi, il y d’une part, un allègement de la tâche et, d’autre part, un enrichissement des pratiques d’auto-soins : tout le monde y gagne. »

Pour en savoir plus sur le jeu Déclic A.C.O.

C’est un jeu comprenant :
– 51 cartes « Effets indésirables »
– 5 cartes « Réponse »
– 1 Bloc-notes
– 1 livret des règles du jeu et guide de réponses aux questions

Et qui se déroule en 3 étapes :

– Etape 1 : le malade identifie les effets indésirables liés à son traitement.
– Etape 2 : il priorise ensuite les effets indésirables sélectionnés selon leur fréquence entre les cartes « Rare » et « Fréquent ».
– Etape 3 : Le soignant invite le malade à retourner chaque carte selon ses préoccupations et à répondre lui-même aux questions posées au verso.

Source et visuel : Bayer / Institut Curie








MyPharma Editions

COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Publié le 2 décembre 2020
COVID-19 : feu vert pour le vaccin Pfizer/BioNTech au Royaume-Uni

Pfizer et BioNTech ont annoncé mercredi 2 décembre que la Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour leur vaccin à ARNm contre la COVID-19 (BNT162b2). Il s’agit de la première autorisation d’utilisation d’urgence, après un essai mondial de phase 3, d’un vaccin pour aider à lutter contre la pandémie.

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents