Edition du 22-10-2020

Sensorion : négociation exclusive avec l’Institut Pasteur sur des programmes de Thérapie Génique

Publié le vendredi 23 novembre 2018

Sensorion : négociation exclusive avec l’Institut Pasteur sur des programmes de Thérapie GéniqueSensorion a annoncé la signature d’une lettre d’intention avec l’Institut Pasteur (Paris) pour négocier de manière exclusive la mise en place d’un accord cadre et l’octroi de licences exclusives afin de développer et commercialiser des candidats médicaments en thérapie génique pour la restauration, le traitement et la prévention des problèmes auditifs.

L’unité Génétique et Physiologie de l’audition de l’Institut Pasteur, dirigée par le Professeur Christine Petit, a développé, au cours de ces 25 dernières années, une expertise reconnue mondialement autour de la physiologie et de la physiopathologie moléculaire du système auditif. De récentes avancées ont conduit à l’élaboration de programmes de thérapie génique pour soigner des maladies de l’oreille interne. Sensorion et l’Institut Pasteur vont collaborer sur plusieurs de ces programmes visant à corriger des formes monogéniques héréditaires de surdité parmi lesquelles le syndrome de Usher de type 1 et les surdités causées par une mutation du gène codant pour l’otoferline.

Ces programmes de thérapie génique spécifiques à des désordres auditifs pourraient améliorer de manière significative la qualité de vie de nombreux patients, depuis les nouveau-nés jusqu’aux populations vieillissantes ce qui représente potentiellement un marché de centaines de milliers de patients. La surdité demeure un domaine où les besoins médicaux non satisfaits restent importants. Le nombre de personnes à risque de développer une surdité est en croissance constante comme l’a souligné l’un des derniers rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé alertant sur la perte d’audition comme un enjeu majeur de santé publique.

“Avec cette collaboration entre l’Institut Pasteur et Sensorion, nous souhaitons transformer les avancées scientifiques en innovation thérapeutique pour les patients et faire évoluer les pratiques médicales ainsi que le parcours de soin des patients. Pour ce faire, Sensorion est un partenaire de choix” dit le Professeur Christine Petit. Le Professeur Christine Petit, MD, PhD, Présidente du Conseil Scientifique de Sensorion est une généticienne et neurobiologiste de renommée mondiale dans le domaine de l’audition et de ses atteintes. Elle a reçu de nombreux prix prestigieux, parmi lesquels le prix de l’ARO (février 2018) pour l’ensemble de ses travaux de recherche et le Prix Kavli en Neurosciences (juin 2018) attribué par l’Académie Norvégienne des Sciences et des Lettres pour son travail pionnier sur les mécanismes moléculaires et neuronaux dans l’audition.

“Nous sommes ravis de collaborer avec les scientifiques de renommée internationale de l’Institut Pasteur. Avec ce partenariat, Sensorion renforcerait sa franchise dans le domaine des surdités avec l’ajout de candidats médicaments innovants en thérapie génique permettant de proposer des solutions médicales adéquates pour restaurer, traiter et prévenir des maladies handicapantes de l’oreille interne” a commenté Nawal Ouzren, Directrice Générale.

Source : Sensorion








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents