Edition du 19-10-2018

Servier et miRagen étendent leur collaboration pour développer des traitements ciblant les micro-ARN

Publié le mercredi 3 mai 2017

Servier et miRagen étendent leur collaboration pour développer des traitements ciblant les micro-ARNServier et miRagen Therapeutics, une société américaine spécialisée dans le développement de produits innovants ciblant les micro-ARN, ont prolongé leur collaboration de recherche jusqu’en septembre 2019. Les micro-ARN-92 ont été ajoutés à la collaboration existante en tant que cible thérapeutique, avec pour objectif de démarrer les démarches réglementaires permettant de tester MRG-110 chez l’homme d’ici un an.

MRG-110, le candidat médicament principal sur lequel porte cette collaboration, inhibe le micro-ARN-92, qui a été montré par différents travaux publiés être un régulateur-clé de la création de nouveaux vaisseaux sanguins. MRG-110 pourrait donc être efficace dans le traitement des maladies ischémiques, cardiovasculaires et d’autres maladies liées au flux vasculaire.

Servier est en charge du développement clinique et de la potentielle commercialisation de MRG-110 et de tout candidat médicament ciblant les micro-ARN issu de cette collaboration, dans tous les pays, à l’exception des Etats-Unis et du Japon, pour lesquels miRagen conserve tous les droits. miRagen pourra également utiliser les données générées par Servier pour l’enregistrement aux Etats-Unis et au Japon.
Parallèlement à cette disposition, Servier a rétrocédé à miRagen les droits liés à d’autres programmes précliniques. Enfin, le contrat accorde à Servier la possibilité de sélectionner une nouvelle cible micro-ARN dans le domaine cardiovasculaire d’ici septembre 2019.

“ Nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec miRagen. Notre objectif est de développer le premier médicament de cette classe dans le domaine de la thérapie régénérative, avec le potentiel de restaurer la densité microvasculaire, » a déclaré le Dr Isabelle Tupinon-Matthieu, Directrice du Pôle d’Innovation Thérapeutique cardiovasculaire et métabolisme chez Servier. « En tant que leader en cardiologie, nous nous engageons à utiliser notre expertise pour trouver des réponses novatrices aux besoins médicaux les plus importants ».

Notre alliance stratégique de long terme avec Servier est toujours centrée sur les maladies cardiovasculaires difficiles à traiter par les approches thérapeutiques classiques. Ensemble, nous avons progressé dans la compréhension des médicaments à base de micro-ARN et nous partageons l’engagement de développer des candidats médicaments pour soigner des maladies aujourd’hui sans traitement, » a complété William S. Marshall, PDG de miRagen Therapeutics. “Nous sommes ravis d’entamer une nouvelle phase de notre collaboration consacrée au développement de MRG-110, dont nous pensons qu’il a des applications potentielles dans l’insuffisance cardiaque ainsi que dans d’autres maladies pour lesquelles il serait bénéfique de stimuler la revascularisation. Nous pensons que l’activité de MRG-110 dans les essais précliniques est prometteuse pour un certain nombre d’applications des inhibiteurs de micro-ARN-92. »

Source: Servier








MyPharma Editions

Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Publié le 19 octobre 2018
Sanofi : avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin contre la dengue de Sanofi et a recommandé son approbation en Europe.

Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Publié le 19 octobre 2018
Lilly : AMM Européenne pour Verzenios® dans le cancer du sein localement avancé ou métastatique RH+/HER2-

Eli Lilly a annoncé que la Commission Européenne a octroyé le 27 septembre 2018 une autorisation de mise sur le marché à Verzenios® (abémaciclib) dans le traitement des femmes ayant un cancer du sein localement avancé ou métastatique avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), et récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-) en association avec un inhibiteur de l’aromatase (IA) ou avec le fulvestrant comme hormonothérapie de première intention, ou chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie.

L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

Publié le 18 octobre 2018
L’Institut Pierre Fabre de Tabacologie (IPFT) lance la 1ère édition du Prix de l’Innovation

A partir du mois d’octobre 2018, l’Institut Pierre Fabre de Tabacologie débute sa campagne de recrutement pour son 1er Prix de l’Innovation. Ce concours a pour ambition de mettre en lumière et d’accompagner un projet innovant permettant d’améliorer la prévention et la prise en charge du sevrage tabagique, au profit des professionnels de santé ou des patients.

Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Publié le 18 octobre 2018
Les remboursements de soins du régime général à fin septembre en hausse de 2,3%

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,1% sur les neuf premiers mois de l’année et de 3,2% sur les douze derniers mois. Au cours des neuf premiers mois, le remboursement des médicaments délivrés en ville progressent de 3,2% (2,8% sur douze mois).

GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

Publié le 18 octobre 2018
GenSight Biologics : des résultats positifs de l’étude de Phase III REVERSE avec GS010

GenSight Biologics a annoncé aujourd’hui des résultats additionnels à 72 semaines de l’étude clinique de Phase III REVERSE, qui évalue la sécurité et l’efficacité d’une seule injection intra-vitréenne de GS010 (rAAV2/2-ND4) chez 37 patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) induite par la mutation 11778-ND4, et chez qui la perte d’acuité visuelle a débuté entre 6 et 12 mois avant le traitement.

Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Publié le 18 octobre 2018
Transgene : 1er patient traité de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 dans les tumeurs gastro-intestinales avancées

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai de Phase 1/2 de TG6002 chez des patients atteints de tumeurs gastro-intestinales avancées telles que les cancers du côlon, au centre Léon Bérard (Lyon). Cet essai multicentrique est autorisé en France, en Belgique et en Espagne. Il inclura jusqu’à 59 patients.

Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Publié le 18 octobre 2018
Inventiva : deux nominations au sein de son équipe de direction

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la nomination du Dr Marie-Paule Richard, M.D., au poste de Directrice Médicale et du Dr David Nikodem, Ph.D., au poste de Vice-Président des Opérations aux États-Unis, en prévision des prochaines étapes de développement de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions