Edition du 18-01-2022

Accueil » Industrie » Management

Merck Serono: signature d’un protocole d’accord concernant les sites de Genève et du canton de Vaud

Publié le vendredi 10 août 2012

Merck Serono a annoncé qu’un protocole d’accord de fin de conflit social concernant ses sites de Genève et du canton de Vaud (Aubonne, Coinsins et Corsier-sur-Vevey) a été signé jeudoi  entre la direction de la société, la représentation des employés du site de Genève et le syndicat Unia.

Ce protocole d’accord a été conclu sous l’égide du Conseil d’Etat de Genève. Il a été approuvé par l’assemblée du personnel du site de Genève qui s’est tenue aujourd’hui et doit encore l’être par les assemblées du personnel des sites vaudois dans les prochains jours.

« Nous sommes heureux d’être parvenus à ce protocole d’accord qui est le fruit d’un long dialogue, parfois difficile mais toujours constructif, et l’aboutissement d’efforts consentis par chacune des parties pour mettre fin au conflit, » a déclaré François Naef, Président du Conseil d’Administration de Merck Serono S.A. « Les employés vont désormais pouvoir concentrer toute leur énergie sur leur avenir professionnel, que celui-ci soit dans l’entreprise pour ceux qui bénéficieront d’un transfert sur un autre site, ou à l’extérieur de l’entreprise. Quelle que soit leur situation, nous allons continuer à faire tout notre possible pour les soutenir pendant cette période de transition. »

Selon les termes du protocole d’accord, Merck Serono s’engage à offrir à tous les employés impactés par la restructuration de ses activités en Suisse des prestations supplémentaires par rapport à celles offertes à l’issue de la procédure de consultation, notamment :

– Un montant minimal garanti pour l’indemnité de départ (CHF 25,000 minimum) ;

– Une indemnité additionnelle pour les employés âgés de plus de 50 ans, comprenant également les personnes éligibles à la préretraite qui ne souhaiteraient pas faire valoir leur droit pour des raisons économiques ;

– Le maintien d’une indemnité de départ pleine pour les employés qui démissionneraient dans les trois mois précédant la date de fin des rapports de travail prévue ;

– Un fonds spécial de CHF 500,000 pour les cas de rigueur, en particulier pour les employés licenciés qui se trouveraient dans une situation financière particulièrement difficile à la suite de la fermeture du site de Genève ;

– Une contribution de CHF 2 million à un fonds créé et géré par les autorités cantonales, visant à atténuer les effets de la fermeture du site de Genève sur le marché local de l’emploi et à favoriser les reclassements individuels au travers d’une série de mesures et de programmes ;

– La libération de l’obligation de travailler pendant le dernier mois du préavis afin de permettre aux employés licenciés de se concentrer sur la recherche d’un nouvel emploi.

Ces prestations supplémentaires renforcent les améliorations que la direction de Merck Serono avait proposées dans le cadre de la procédure de conciliation menée par la Chambre des Relations Collectives de Travail (CRCT) de Genève, qui visaient à apporter un soutien renforcé aux employés les plus vulnérables sur le plan économique. Dans le cadre du protocole d’accord mettant définitivement fin au conflit, elles ont encore été complétées par des mesures et moyens additionnels visant à faciliter la recherche d’un nouvel emploi et le reclassement des employés licenciés.

Les employés qui ont déjà reçu leur lettre de licenciement bénéficieront de ces prestations supplémentaires.

Ces prestations s’ajoutent aux mesures du plan social actuel, qui incluent notamment une indemnité de départ basée sur l’ancienneté dans l’entreprise (un mois de salaire par année de service, avec un minimum de deux mois et un maximum de douze mois de salaire) ; un programme de reclassement offert aux employés licenciés (programme d’outplacement de durée variable en fonction de l’échelon actuel du poste) ; la possibilité d’une retraite anticipée à des conditions améliorées dès l’âge de 56 ans.

Souce : Merck Serono








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents