Edition du 08-08-2022

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le lundi 25 octobre 2021

Signia TherapeuticsSignia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

L’équipe dirigeante de Néovacs a été convaincue par la stratégie de rupture pour le criblage in silico et la validation pré-clinique accélérée de composés thérapeutiques dans les infections virales respiratoires élaborée par l’équipe scientifique de Signia Therapeutics, par le potentiel de sa plateforme technologique SIGNATURA, qui intègre transcriptomique, intelligence artificielle (IA) et modèles pré-cliniques physiologiques prédictifs et par le plan de développement du premier composé antiviral issu de la plateforme.

Bernard Fanget, Vice-Président des Affaires Pharmaceutiques de Néovacs, est nommé au Comité Stratégique de Signia Therapeutics, au sein duquel il apportera son expérience industrielle dans le domaine du développement biopharmaceutique.

Angelita de Francisco, CEO de Signia Therapeutics, déclare : « Nous sommes très heureux de cette reconnaissance du potentiel de Signia Therapeutics par Néovacs. Avec cet investissement, nous pouvons, sans attendre la clôture de notre levée de fonds en cours (Série A), amplifier les activités de R&D et la montée en puissance de notre plateforme technologique de découverte de candidats-médicaments contre les maladies infectieuses et les pathologies respiratoires, et lancer un essai clinique de Phase IIb, en partenariat avec les Hospices Civils de Lyon, pour évaluer le premier composé antiviral à large spectre identifié grâce à notre stratégie de rupture.»

Hugo Brugière, CEO de Néovacs, déclare : « Néovacs a décidé d’investir dans Signia Therapeutics afin de financer notamment l’initiation d’un essai clinique de Phase IIb dans le SARS-CoV-2, étude importante pour disposer à terme d’un traitement antiviral, qui participe également à la validation de la plateforme technologique de la société. Il s’agit de la seconde opération de Néovacs destinée à accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies, dans le cadre de son plan stratégique d’investissements dans les sociétés BioTech et MedTech à très fort potentiel.»

La stratégie scientifique mise en œuvre par Signia Therapeutics repose sur la modulation de la réponse de la cellule hôte infectée ou pathologique (approche de polypharmacologie). L’intérêt de cette approche dans le domaine infectieux réside notamment dans la possibilité d’identifier des médicaments candidats à large spectre, permettant de contourner le développement de résistances et pouvant être associés en synergie avec les antiviraux classiques existants. Les projections prévoient l’émergence d’une quarantaine de nouveaux virus dans les dix ans à venir, principalement des virus à ARN à tropisme respiratoire. Il est donc urgent de déployer des capacités de réponse rapide à ces pandémies et de pouvoir disposer de nouveaux traitements anti-infectieux efficaces.

Signia Therapeutics prévoit par la suite d’étendre cette approche et sa plateforme à d’autres pathologies respiratoires, grâce notamment à des collaborations avec des entreprises bio-pharmaceutiques.

Source et visuel : Signia Therapeutics








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents