Edition du 26-01-2021

Sondage : les femmes plus concernées par leur santé que les hommes

Publié le mercredi 16 mai 2012

Selon un sondage ViaVoice pour le Groupe Pasteur Mutualité», 73% des femmes se disent en effet préoccupées, voire très préoccupées (27%), par leur santé contre 64% des hommes. Alors que les sources d’information sur la santé se multiplient, Le Groupe Pasteur Mutualité a souhaité connaître le niveau de préoccupation des Français en matière de santé ainsi que l’impact des campagnes de prévention ciblant les femmes.

Selon les résultats du sondage réalisé par le groupe mutualiste d’assurances et l’institut ViaVoice, la santé constitue une préoccupation forte pour une majorité de Français : 7 Français sur 10 y sont attentifs et près d’un quart d’entre eux se disent même très préoccupés par leur santé. Ils sont seulement 12% à ne pas l’être du tout.

Derrière cette tendance globale, l’enquête laisse apparaître un certain clivage entre les femmes et les hommes : 73% des femmes se disent en effet préoccupées, voire très préoccupées (27%), par leur santé contre 64% des hommes.

Le niveau de préoccupation des femmes varie en fonction de leur âge et de leur métier Les différentes générations ne manifestent pas le même niveau de préoccupation en matière de santé. Entrées dans l’âge de la maternité (la moyenne s’établit en France à 30 ans selon l’INED), les femmes de 25‐34 ans se révèlent ainsi les plus impliquées (80%) dans le suivi de leur santé. À l’autre extrémité, les femmes de plus de 65 ans ne sont que 62% à se déclarer préoccupées par leur santé. Un résultat assez paradoxal quand on sait l’importance que prennent progressivement les pathologies liées au vieillissement.

D’un point de vue professionnel, les femmes exerçant une activité non salariée se déclarent plus préoccupées par leur santé que les autres catégories de femmes actives. C’est ainsi le cas de 100% des agricultrices et de 81% des femmes artisans, commerçants ou chefs d’entreprise. Les campagnes de prévention de santé publique sont efficaces pour 89% des femmes

Très préoccupées par leur santé, les femmes sont donc logiquement attentives aux politiques de santé publique : 89% d’entre elles se sentent suffisamment sensibilisées par les campagnes de prévention santé (dépistage du cancer du sein, vaccin papillomavirus, lutte contre le tabagisme, interdiction de la consommation d’alcool par les femmes enceintes…). Les femmes cadres (96%), et celles âgées de 50 à 64 ans (94%) se déclarent les plus sensibilisées.

À l’inverse, les jeunes femmes se jugent encore insuffisamment sensibilisées : 16% des 18‐24 ans et 15% des 25‐34 ans s’estiment ainsi peu réceptives aux campagnes menées. Outre un sentiment « d’invincibilité » à cet âge, ces chiffres peuvent s’expliquer par une plus grande distance de ces générations avec les médias traditionnels (presse, affichage…). Ils démontrent également que les institutions à l’origine de ces campagnes doivent renforcer leurs actions et investir des canaux de communication adaptés au profil des générations les plus jeunes.

Source : Sondage Groupe Pasteur Mutualité

 1 Sondage Groupe Pasteur Mutualité / Viavoice « La recherche d’informations médicales sur Internet – Usages et pratiques des Français », février 2012.

 2 Échantillon de 1 010 personnes, représentatif de la population française et un échantillon de 1 058 personnes, représentatif de la population féminine interrogées les 5, 6, 12 et 13 avril 2012 par téléphone.








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents