Edition du 16-11-2018

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancé

Publié le mercredi 28 juin 2017

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancéTakeda et Seattle Genetics ont annoncé dans un communiqué les résultats positifs de l’étude clinique ECHELON-1 de Phase 3 d’évaluation d’Adcetris® (brentuximab vedotin) dans le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé. L’étude a satisfait le critère d’évaluation principal, démontrant une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression modifiée.

ECHELON-1 est une étude randomisée multicentrique évaluant Adcetris (brentuximab vedotin) dans le cadre d’un traitement de première ligne de chimiothérapie combinée chez 1 334 patients atteints d’un lymphome hodgkinien classique avancé n’ayant pas reçu de traitement préalable. Adcetris est un conjugué anticorps-médicament (ADC) ciblant le CD30, un marqueur définissant du lymphome hodgkinien classique. Adcetris n’est pas actuellement  approuvé comme thérapie de première intention pour traitement du lymphome hodgkinien.

Les patients participant à ECHELON-1 ont été randomisés pour recevoir soit une combinaison d’Adcetris+AVD (adriamycine, vinblastine, dacarbazine) ou de l’ABVD (adriamycine, bléomycine, vinblastine, dacarbazine), une norme de soin reconnue comme traitement de première ligne du lymphome hodgkinien. Les résultats de l’étude ECHELON-1 ont démontré que le traitement combiné avec Adcetris a conduit à une amélioration statistiquement significative de la SSP modifiée, en comparaison avec le groupe de contrôle, d’après l’évaluation d’un organisme indépendant (rapport de risque =0,770; valeur p=0,035). Le taux SSP modifiée à deux ans pour les patients du groupe Adcetris était de 82,1 pour cent, contre 77,2 pour cent dans le groupe de contrôle. L’analyse intermédiaire de la survie globale (SG), principal critère secondaire, est également plus favorable pour le groupe traité par Adcetris +AVD. Un extrait sera envoyé pour la présentation de données lors de la réunion annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) qui se tiendra du 9 au 12 décembre 2017, à Atlanta, dans l’Etat de Géorgie.

Le profil d’innocuité du traitement Adcetris+AVD dans l’étude ECHELON-1 était cohérent avec celui, bien connu, de chaque composant-agent unique de ce traitement. Une augmentation de l’incidence de neutropénie fébrile et de la neuropathie périphérique a été constatée dans le groupe de patients traités par Adcetris+AVD. Le nombre de cas de neutropénie fébrile a été réduit grâce à l’utilisation de facteurs de croissance prophylactique chez un sous-groupe de patients, et la neuropathie périphérique a été gérée via une modification posologique. Le groupe de contrôle a présenté une incidence et une gravité de toxicité pulmonaire accrues.

« Nous sommes heureux de ces résultats positifs, qui font état d’une amélioration statistiquement significative au niveau du critère principal de SSP modifiée », a déclaré Dirk Huebner, M.D., directeur médical exécutif de l’unité thérapeutique oncologique chez Takeda Pharmaceutical Company. « Les résultats de cette étude représentent une avancée importante dans le développement d’Adcetris et ont le potentiel de changer l’approche de traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé, » a-t-il ajouté.

« Les résultats de l’étude de Phase 3 ECHELON-1 représentent une étape importante pour la communauté de personnes luttant contre le lymphome hodgkinien », a affirmé Clay Siegall, Ph.D., président-directeur général de Seattle Genetics. « L’objectif de Seattle Genetics est qu’Adcetris devienne la base des soins pour les lymphomes exprimant le CD30, y compris le lymphome de Hodgkin. Plus particulièrement, il s’agit du premier essai clinique pour le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé à présenter une efficacité supérieure pour un traitement qui élimine la bléomycine. »

Takeda et Seattle Genetics projettent de soumettre ces résultats aux autorités réglementaires en vue d’une approbation dans leurs domaines respectifs.

Seattle Genetics et Takeda développent conjointement Adcetris. Selon les modalités de l’entente de collaboration, Seattle Genetics possède les droits de commercialisation aux États-Unis et au Canada et Takeda possède les droits de commercialisation d’Adcetris dans le reste du monde. Seattle Genetics et Takeda financent conjointement les couts de développement d’Adcetris, à proportions égales, sauf au Japon, où Takeda assume l’entière responsabilité des coûts de développement.

Source : Takeda / Seattle Genetics








MyPharma Editions

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions