Edition du 24-01-2021

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancé

Publié le mercredi 28 juin 2017

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancéTakeda et Seattle Genetics ont annoncé dans un communiqué les résultats positifs de l’étude clinique ECHELON-1 de Phase 3 d’évaluation d’Adcetris® (brentuximab vedotin) dans le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé. L’étude a satisfait le critère d’évaluation principal, démontrant une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression modifiée.

ECHELON-1 est une étude randomisée multicentrique évaluant Adcetris (brentuximab vedotin) dans le cadre d’un traitement de première ligne de chimiothérapie combinée chez 1 334 patients atteints d’un lymphome hodgkinien classique avancé n’ayant pas reçu de traitement préalable. Adcetris est un conjugué anticorps-médicament (ADC) ciblant le CD30, un marqueur définissant du lymphome hodgkinien classique. Adcetris n’est pas actuellement  approuvé comme thérapie de première intention pour traitement du lymphome hodgkinien.

Les patients participant à ECHELON-1 ont été randomisés pour recevoir soit une combinaison d’Adcetris+AVD (adriamycine, vinblastine, dacarbazine) ou de l’ABVD (adriamycine, bléomycine, vinblastine, dacarbazine), une norme de soin reconnue comme traitement de première ligne du lymphome hodgkinien. Les résultats de l’étude ECHELON-1 ont démontré que le traitement combiné avec Adcetris a conduit à une amélioration statistiquement significative de la SSP modifiée, en comparaison avec le groupe de contrôle, d’après l’évaluation d’un organisme indépendant (rapport de risque =0,770; valeur p=0,035). Le taux SSP modifiée à deux ans pour les patients du groupe Adcetris était de 82,1 pour cent, contre 77,2 pour cent dans le groupe de contrôle. L’analyse intermédiaire de la survie globale (SG), principal critère secondaire, est également plus favorable pour le groupe traité par Adcetris +AVD. Un extrait sera envoyé pour la présentation de données lors de la réunion annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) qui se tiendra du 9 au 12 décembre 2017, à Atlanta, dans l’Etat de Géorgie.

Le profil d’innocuité du traitement Adcetris+AVD dans l’étude ECHELON-1 était cohérent avec celui, bien connu, de chaque composant-agent unique de ce traitement. Une augmentation de l’incidence de neutropénie fébrile et de la neuropathie périphérique a été constatée dans le groupe de patients traités par Adcetris+AVD. Le nombre de cas de neutropénie fébrile a été réduit grâce à l’utilisation de facteurs de croissance prophylactique chez un sous-groupe de patients, et la neuropathie périphérique a été gérée via une modification posologique. Le groupe de contrôle a présenté une incidence et une gravité de toxicité pulmonaire accrues.

« Nous sommes heureux de ces résultats positifs, qui font état d’une amélioration statistiquement significative au niveau du critère principal de SSP modifiée », a déclaré Dirk Huebner, M.D., directeur médical exécutif de l’unité thérapeutique oncologique chez Takeda Pharmaceutical Company. « Les résultats de cette étude représentent une avancée importante dans le développement d’Adcetris et ont le potentiel de changer l’approche de traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé, » a-t-il ajouté.

« Les résultats de l’étude de Phase 3 ECHELON-1 représentent une étape importante pour la communauté de personnes luttant contre le lymphome hodgkinien », a affirmé Clay Siegall, Ph.D., président-directeur général de Seattle Genetics. « L’objectif de Seattle Genetics est qu’Adcetris devienne la base des soins pour les lymphomes exprimant le CD30, y compris le lymphome de Hodgkin. Plus particulièrement, il s’agit du premier essai clinique pour le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé à présenter une efficacité supérieure pour un traitement qui élimine la bléomycine. »

Takeda et Seattle Genetics projettent de soumettre ces résultats aux autorités réglementaires en vue d’une approbation dans leurs domaines respectifs.

Seattle Genetics et Takeda développent conjointement Adcetris. Selon les modalités de l’entente de collaboration, Seattle Genetics possède les droits de commercialisation aux États-Unis et au Canada et Takeda possède les droits de commercialisation d’Adcetris dans le reste du monde. Seattle Genetics et Takeda financent conjointement les couts de développement d’Adcetris, à proportions égales, sauf au Japon, où Takeda assume l’entière responsabilité des coûts de développement.

Source : Takeda / Seattle Genetics








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents