Edition du 22-05-2018

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancé

Publié le mercredi 28 juin 2017

Takeda et Seattle Genetics : résultats positifs de Phase 3 pour Adcetris® dans le lymphome hodgkinien avancéTakeda et Seattle Genetics ont annoncé dans un communiqué les résultats positifs de l’étude clinique ECHELON-1 de Phase 3 d’évaluation d’Adcetris® (brentuximab vedotin) dans le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé. L’étude a satisfait le critère d’évaluation principal, démontrant une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression modifiée.

ECHELON-1 est une étude randomisée multicentrique évaluant Adcetris (brentuximab vedotin) dans le cadre d’un traitement de première ligne de chimiothérapie combinée chez 1 334 patients atteints d’un lymphome hodgkinien classique avancé n’ayant pas reçu de traitement préalable. Adcetris est un conjugué anticorps-médicament (ADC) ciblant le CD30, un marqueur définissant du lymphome hodgkinien classique. Adcetris n’est pas actuellement  approuvé comme thérapie de première intention pour traitement du lymphome hodgkinien.

Les patients participant à ECHELON-1 ont été randomisés pour recevoir soit une combinaison d’Adcetris+AVD (adriamycine, vinblastine, dacarbazine) ou de l’ABVD (adriamycine, bléomycine, vinblastine, dacarbazine), une norme de soin reconnue comme traitement de première ligne du lymphome hodgkinien. Les résultats de l’étude ECHELON-1 ont démontré que le traitement combiné avec Adcetris a conduit à une amélioration statistiquement significative de la SSP modifiée, en comparaison avec le groupe de contrôle, d’après l’évaluation d’un organisme indépendant (rapport de risque =0,770; valeur p=0,035). Le taux SSP modifiée à deux ans pour les patients du groupe Adcetris était de 82,1 pour cent, contre 77,2 pour cent dans le groupe de contrôle. L’analyse intermédiaire de la survie globale (SG), principal critère secondaire, est également plus favorable pour le groupe traité par Adcetris +AVD. Un extrait sera envoyé pour la présentation de données lors de la réunion annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) qui se tiendra du 9 au 12 décembre 2017, à Atlanta, dans l’Etat de Géorgie.

Le profil d’innocuité du traitement Adcetris+AVD dans l’étude ECHELON-1 était cohérent avec celui, bien connu, de chaque composant-agent unique de ce traitement. Une augmentation de l’incidence de neutropénie fébrile et de la neuropathie périphérique a été constatée dans le groupe de patients traités par Adcetris+AVD. Le nombre de cas de neutropénie fébrile a été réduit grâce à l’utilisation de facteurs de croissance prophylactique chez un sous-groupe de patients, et la neuropathie périphérique a été gérée via une modification posologique. Le groupe de contrôle a présenté une incidence et une gravité de toxicité pulmonaire accrues.

« Nous sommes heureux de ces résultats positifs, qui font état d’une amélioration statistiquement significative au niveau du critère principal de SSP modifiée », a déclaré Dirk Huebner, M.D., directeur médical exécutif de l’unité thérapeutique oncologique chez Takeda Pharmaceutical Company. « Les résultats de cette étude représentent une avancée importante dans le développement d’Adcetris et ont le potentiel de changer l’approche de traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé, » a-t-il ajouté.

« Les résultats de l’étude de Phase 3 ECHELON-1 représentent une étape importante pour la communauté de personnes luttant contre le lymphome hodgkinien », a affirmé Clay Siegall, Ph.D., président-directeur général de Seattle Genetics. « L’objectif de Seattle Genetics est qu’Adcetris devienne la base des soins pour les lymphomes exprimant le CD30, y compris le lymphome de Hodgkin. Plus particulièrement, il s’agit du premier essai clinique pour le traitement de première ligne du lymphome hodgkinien avancé à présenter une efficacité supérieure pour un traitement qui élimine la bléomycine. »

Takeda et Seattle Genetics projettent de soumettre ces résultats aux autorités réglementaires en vue d’une approbation dans leurs domaines respectifs.

Seattle Genetics et Takeda développent conjointement Adcetris. Selon les modalités de l’entente de collaboration, Seattle Genetics possède les droits de commercialisation aux États-Unis et au Canada et Takeda possède les droits de commercialisation d’Adcetris dans le reste du monde. Seattle Genetics et Takeda financent conjointement les couts de développement d’Adcetris, à proportions égales, sauf au Japon, où Takeda assume l’entière responsabilité des coûts de développement.

Source : Takeda / Seattle Genetics








MyPharma Editions

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions