Edition du 25-09-2021

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le lundi 17 décembre 2018

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ADCETRIS est un conjugué anticorps-médicament (ADC) ciblant le CD30, un marqueur déterminant du lymphome hodgkinien. Actuellement, ADCETRIS n’est pas approuvé comme thérapie pour le lymphome hodgkinien non précédemment traité en Europe.

« Pour un grand nombre de patients atteints d’un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d’hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l’Institut Català d’Oncologia – hôpital Duran i Reynals. « Dans l’étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l’AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d’un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d’une maladie en phase IV en comparaison avec l’ABVD, une norme de soin actuelle. S’il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ».

« L’avis favorable du CHMP représente une avancée significative pour la communauté du lymphome hodgkinien en Europe », a déclaré Jesús Gómez-Navarro, D.M., vice-président, chef de la recherche et du développement en oncologie clinique chez Takeda. « Les résultats de l’essai ECHELON-1 ont démontré une amélioration statistique significative dans la survie sans progression modifiée chez les patients ayant reçu de l’ADCETRIS combiné à de l’AVD, en comparaison au groupe de contrôle. Outre la démonstration d’un profil d’innocuité qui a été globalement cohérent avec celui connu pour les composants à agent unique du protocole, dans le groupe contenant de l’ADCETRIS, 35 pour cent de patients en moins atteints d’une maladie en phase IV ont ensuite reçu une chimiothérapie de rattrapage ou une chimiothérapie à forte dose et une greffe. Nous attendons à présent l’évaluation de la Commission européenne de l’avis favorable du CHMP, et espérons proposer à l’avenir l’ADCETRIS comme option thérapeutique aux patients européens atteints d’un lymphome hodgkinien ».

Le dossier pour l’ADCETRIS sera désormais évalué par la Commission européenne (CE), qui est compétente pour approuver les médicaments utilisés dans les 28 États membres de l’Union européenne (UE). Les décisions prises par la CE sont également applicables en Norvège, au Liechtenstein et en Islande.

L’avis favorable du CHMP se base sur les résultats de l’étude ECHELON-1 de Phase III, conçue pour comparer l’ADCETRIS plus AVD à l’ABVD en tant que traitement pour les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien non précédemment traité. L’essai a atteint son critère principal, avec une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression (SSP) modifiée par rapport au groupe de contrôle (RR 0,77 ; valeur p=0,035). Les principales analyses de ces sous-groupe, comme la SSP modifiée par phase de la maladie, ont démontré un effet plus important chez les patients atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV dans le groupe ADCETRIS plus AVD, par rapport au groupe de contrôle (RR 0,71 ; value p= 0,023). Ceci correspond à une réduction de 29 pour cent du risque de progression, de décès ou de la nécessité d’un traitement anti-cancer supplémentaire pour les patients en phase IV.

Source : Takeda








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents