Edition du 26-01-2021

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le lundi 17 décembre 2018

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ADCETRIS est un conjugué anticorps-médicament (ADC) ciblant le CD30, un marqueur déterminant du lymphome hodgkinien. Actuellement, ADCETRIS n’est pas approuvé comme thérapie pour le lymphome hodgkinien non précédemment traité en Europe.

« Pour un grand nombre de patients atteints d’un lymphome hodgkinien non précédemment traité, diagnostiqué en phase IV de la maladie, la progression se produira avec les traitements actuels, ce qui souligne un véritable besoin non satisfait dans cette population », déclare Anna Sureda, D.M., Ph.D., cheffe du service d’hématologie et du programme de greffe hématopoïétique de cellules souches, à l’Institut Català d’Oncologia – hôpital Duran i Reynals. « Dans l’étude clinique ECHELON-1, ADCETRIS en combinaison avec de l’AVD a réduit de 29 pour cent le risque de progression, de décès ou la nécessité d’un traitement anticancer ultérieur chez les patients atteints d’une maladie en phase IV en comparaison avec l’ABVD, une norme de soin actuelle. S’il est approuvé pour cette indication, ADCETRIS pourrait offrir une importante option thérapeutique novatrice pour les patients non précédemment traités atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV en Europe ».

« L’avis favorable du CHMP représente une avancée significative pour la communauté du lymphome hodgkinien en Europe », a déclaré Jesús Gómez-Navarro, D.M., vice-président, chef de la recherche et du développement en oncologie clinique chez Takeda. « Les résultats de l’essai ECHELON-1 ont démontré une amélioration statistique significative dans la survie sans progression modifiée chez les patients ayant reçu de l’ADCETRIS combiné à de l’AVD, en comparaison au groupe de contrôle. Outre la démonstration d’un profil d’innocuité qui a été globalement cohérent avec celui connu pour les composants à agent unique du protocole, dans le groupe contenant de l’ADCETRIS, 35 pour cent de patients en moins atteints d’une maladie en phase IV ont ensuite reçu une chimiothérapie de rattrapage ou une chimiothérapie à forte dose et une greffe. Nous attendons à présent l’évaluation de la Commission européenne de l’avis favorable du CHMP, et espérons proposer à l’avenir l’ADCETRIS comme option thérapeutique aux patients européens atteints d’un lymphome hodgkinien ».

Le dossier pour l’ADCETRIS sera désormais évalué par la Commission européenne (CE), qui est compétente pour approuver les médicaments utilisés dans les 28 États membres de l’Union européenne (UE). Les décisions prises par la CE sont également applicables en Norvège, au Liechtenstein et en Islande.

L’avis favorable du CHMP se base sur les résultats de l’étude ECHELON-1 de Phase III, conçue pour comparer l’ADCETRIS plus AVD à l’ABVD en tant que traitement pour les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien non précédemment traité. L’essai a atteint son critère principal, avec une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression (SSP) modifiée par rapport au groupe de contrôle (RR 0,77 ; valeur p=0,035). Les principales analyses de ces sous-groupe, comme la SSP modifiée par phase de la maladie, ont démontré un effet plus important chez les patients atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV dans le groupe ADCETRIS plus AVD, par rapport au groupe de contrôle (RR 0,71 ; value p= 0,023). Ceci correspond à une réduction de 29 pour cent du risque de progression, de décès ou de la nécessité d’un traitement anti-cancer supplémentaire pour les patients en phase IV.

Source : Takeda








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents