Edition du 08-05-2021

Accueil » E-santé » Industrie » Stratégie

Télémédecine : Servier et CardioRenal développent un outil dans l’insuffisance cardiaque

Publié le jeudi 24 août 2017

Télémédecine : Servier et CardioRenal développent un outil dans l’insuffisance cardiaqueA l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Cardiology qui se tiendra à Barcelone du 26 au 29 août, Servier et CardioRenal annoncent qu’ils développent conjointement un outil de télémédecine permettant de mieux suivre les patients qui souffrent d’insuffisance cardiaque et de réduire l’impact de cette pathologie sur les dépenses de santé.

Avec plus de 12 millions de patients en Europe, l’insuffisance cardiaque est une pathologie largement répandue, ayant un impact sociétal fort. Le taux de réhospitalisation des patients est particulièrement important (en France, près de 50% dans les 6 mois suivant la première hospitalisation1) et le taux de mortalité élevé, souvent dû à un traitement mal adapté (taux supérieur à 44% pour les patients âgés de plus de 75 ans).

C’est dans ce contexte que CardioRenal met au point un système ambulatoire connecté de façon sécurisée permettant, à l’aide d’une goutte de sang, de mesurer trois biomarqueurs : l’hémoglobine, le potassium et la créatinine. Les mesures collectées sont immédiatement analysées par un système expert, et transmises en temps réel au médecin qui peut alors adapter au mieux la prescription du patient.

Ce nouvel instrument de télémédecine, en apportant un suivi des patients beaucoup plus fréquent, permettra d’éviter des hospitalisations traumatisantes pour le malade et coûteuses pour les systèmes de santé. Après validation des résultats par le médecin, une optimisation du traitement sera proposée au patient, tandis que ses données personnelles seront conservées dans un dossier électronique connecté.

Le développement réglementaire et la preuve clinique de ce dispositif innovant seront effectués conjointement par CardioRenal et WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe
Servier. Cette dernière assurera ensuite sa commercialisation et sa promotion à travers le monde.

« Sur le long terme, nos ambitions, avec un tel outil, sont de réduire le taux d’hospitalisation de 40%, ce qui représente en moyenne 6 000 euros d’économie par patient et par an et de faire baisser la mortalité des patients tout en améliorant leur qualité de vie », a déclaré le Dr David Guez, Directeur de WeHealth by Servier.

« Nous sommes très heureux d’avoir conclu ce partenariat avec WeHealth by Servier car les synergies ainsi dégagées nous permettront de proposer très prochainement notre solution de télémédecine et de médecine personnalisée aux nombreux patients insuffisants cardiaques qui ne bénéficient pas aujourd’hui, d’un traitement suffisamment adapté à leur état» a ajouté Maurice Bérenger, CEO de CardioRenal.

Source : Servier








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents