Edition du 16-06-2019

Accueil » E-santé » Industrie » Stratégie

Télémédecine : Servier et CardioRenal développent un outil dans l’insuffisance cardiaque

Publié le jeudi 24 août 2017

Télémédecine : Servier et CardioRenal développent un outil dans l’insuffisance cardiaqueA l’occasion du congrès annuel de l’European Society of Cardiology qui se tiendra à Barcelone du 26 au 29 août, Servier et CardioRenal annoncent qu’ils développent conjointement un outil de télémédecine permettant de mieux suivre les patients qui souffrent d’insuffisance cardiaque et de réduire l’impact de cette pathologie sur les dépenses de santé.

Avec plus de 12 millions de patients en Europe, l’insuffisance cardiaque est une pathologie largement répandue, ayant un impact sociétal fort. Le taux de réhospitalisation des patients est particulièrement important (en France, près de 50% dans les 6 mois suivant la première hospitalisation1) et le taux de mortalité élevé, souvent dû à un traitement mal adapté (taux supérieur à 44% pour les patients âgés de plus de 75 ans).

C’est dans ce contexte que CardioRenal met au point un système ambulatoire connecté de façon sécurisée permettant, à l’aide d’une goutte de sang, de mesurer trois biomarqueurs : l’hémoglobine, le potassium et la créatinine. Les mesures collectées sont immédiatement analysées par un système expert, et transmises en temps réel au médecin qui peut alors adapter au mieux la prescription du patient.

Ce nouvel instrument de télémédecine, en apportant un suivi des patients beaucoup plus fréquent, permettra d’éviter des hospitalisations traumatisantes pour le malade et coûteuses pour les systèmes de santé. Après validation des résultats par le médecin, une optimisation du traitement sera proposée au patient, tandis que ses données personnelles seront conservées dans un dossier électronique connecté.

Le développement réglementaire et la preuve clinique de ce dispositif innovant seront effectués conjointement par CardioRenal et WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe
Servier. Cette dernière assurera ensuite sa commercialisation et sa promotion à travers le monde.

« Sur le long terme, nos ambitions, avec un tel outil, sont de réduire le taux d’hospitalisation de 40%, ce qui représente en moyenne 6 000 euros d’économie par patient et par an et de faire baisser la mortalité des patients tout en améliorant leur qualité de vie », a déclaré le Dr David Guez, Directeur de WeHealth by Servier.

« Nous sommes très heureux d’avoir conclu ce partenariat avec WeHealth by Servier car les synergies ainsi dégagées nous permettront de proposer très prochainement notre solution de télémédecine et de médecine personnalisée aux nombreux patients insuffisants cardiaques qui ne bénéficient pas aujourd’hui, d’un traitement suffisamment adapté à leur état» a ajouté Maurice Bérenger, CEO de CardioRenal.

Source : Servier








MyPharma Editions

Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d’évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Publié le 13 juin 2019
Bone Therapeutics : ALLOB valide les principaux critères d'évaluation de son étude de phase IIa dans la fusion vertébrale

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé aujourd’hui qu’à l’issue d’une période de suivi de 12 mois, son produit de thérapie cellulaire allogénique, ALLOB, a complété avec succès l’essai de phase IIa mené chez des patients ayant subi une opération de fusion vertébrale.

Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l’AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Publié le 13 juin 2019
Servier : la Commission européenne approuve la conversion de l'AMM conditionnelle de Pixuvri® en une AMM standard

Servier a annoncé aujourd’hui que la Commission européenne (CE) a approuvé la conversion de l’autorisation conditionnelle de PIXUVRI® (pixantrone) en une autorisation de mise sur le marché standard pour le traitement en monothérapie des patients adultes atteints d’un lymphome non hodgkinien à cellules B agressif, multirécidivant ou réfractaire.

Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Publié le 12 juin 2019
Domain Therapeutics : Sylvie Ryckebusch nommée au sein du conseil d’administration

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la découverte et le développement de nouvelles molécules thérapeutiques ciblant les récepteurs membranaires pour des besoins médicaux non satisfaits en neurologie, en oncologie et dans les maladies rares, a annoncé aujourd’hui la nomination de Sylvie Ryckebusch au sein de son conseil d’administration.

Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Publié le 12 juin 2019
Lysogene : traitement du 1er patient en Europe de l’essai de phase II/III dans la maladie de Sanfilippo de Type A

Lysogene a annoncé aujourd’hui le traitement d’un premier patient en Europe dans le cadre de l’essai de phase II/III AAVance avec LYS-SAF302, traitement de thérapie génique de la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA). Lysogene et son partenaire commercial pour LYS-SAF302, Sarepta Therapeutics, avaient annoncé en début d’année le traitement du premier patient de cet essai clinique aux Etats-Unis.

Debiopharm et Ipsen prolongent de 15 années leur partenariat stratégique pour le Decapeptyl®

Publié le 12 juin 2019
Debiopharm et Ipsen prolongent de 15 années leur partenariat stratégique pour le Decapeptyl®

Debiopharm et Ipsen ont annoncé le renouvellement de leur accord Decapeptyl® qui prolonge et renforce leur collaboration stratégique jusqu’en 2034 pour le développement, la fabrication et la distribution du Decapeptyl® pour le traitement de certaines maladies urologiques, gynécologiques et pédiatriques sur les marchés européens et dans certains pays asiatiques et africains.

Sanofi : résultats positifs de phase III de Soliqua® dans le diabète de type 2

Publié le 11 juin 2019
Sanofi : résultats positifs de phase III de Soliqua® dans le diabète de type 2

Sanofi a annoncé que dans le cadre d’une étude de phase III[1] évaluant des adultes atteints de diabète de type 2 inadéquatement contrôlé par des agonistes des récepteurs GLP-1, Soliqua®/Suliqua®[2] (insuline glargine 100 unités/ml et lixisénatide) a atteint l’objectif principal de l’étude en permettant aux patients d’obtenir une réduction statistiquement supérieure du taux de glycémie moyen (HbA1c) après 26 semaines, comparativement aux patients maintenus sous agoniste des récepteurs GLP-1.

Christophe Hézode rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie

Publié le 11 juin 2019
Christophe Hézode rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie

Christophe Hézode, ancien chef du service d’Hépatologie à l’hôpital Henri Mondor (Créteil) rejoint Gilead au poste de Directeur Médical Hépatologie. Dans sa nouvelle fonction, il managera une équipe de 9 collaborateurs et reportera au Dr Cécile Rabian, directeur médical France du laboratoire Gilead.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents