Edition du 08-12-2021

Télémédecine : un soutien financier de 30 millions d’euros consacré au déploiement des projets en 2011

Publié le jeudi 12 mai 2011

La Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et l’Agence des systèmes d’information partagés en santé (ASIP santé) ont défini les modalités du soutien financier au déploiement de la télémédecine dans les régions pour l’année 2011.

Toutes les agences régionales de santé (ARS) bénéficieront de moyens financiers destinés à la promotion de projets innovants et s’inscrivant dans les grandes orientations fixées par le comité de pilotage national interministériel animé par la DGOS avec l’appui de la Délégation à la stratégie des systèmes d’information en santé (DSSIS). Ce financement global a pour objet de favoriser et soutenir la mise en place ou le déploiement de projets de télémédecine existants ou prêts à être mis en œuvre. Concrètement, il s’agit de :
• soutenir les dynamiques d’ores et déjà engagées sans attendre la finalisation du programme régional de télémédecine pour les régions ayant un peu d’avance ;
• promouvoir de nouvelles formes de pratiques médicales afin d’accompagner les régions en amont et en aval du plan stratégique national de déploiement de la télémédecine ;
• favoriser l’innovation afin de répondre de manière transversale et pluridisciplinaire aux besoins de santé des patients ;
• construire des modèles organisationnels, juridiques et financiers pérennes et reproductibles.

Une enveloppe de 26 millions d’euros a été déléguée en 2011 aux ARS dans le cadre du Fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP). Cette enveloppe est répartie en deux dotations :

• Une dotation de 14,4 millions d’euros a été mise à la disposition des 26 ARS sur une base populationnelle.  Ce soutien est ciblé en priorité vers 5 thématiques prioritaires : imagerie et téléradiologie au service de la permanence des soins ; prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) ; santé des détenus ; prise en charge des maladies chroniques (insuffisance rénale chronique, insuffisance cardiaque ou diabète…) et soins dans le cadre de structures médico-sociales ou d’hospitalisation à domicile (HAD).
Les ARS sélectionneront, en fonction des besoins spécifiques identifiés dans les territoires de santé, les projets porteurs de valeur médico-économique.

• Une dotation de 11,6 millions d’euros est proposée à 13 ARS pour le développement des usages de la télémédecine dans la prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) . Il s’agit de 13 projets particulièrement innovants pour la prise en charge de l’AVC présentés dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’ASIP Santé. Les régions sélectionnées sont les suivantes : Auvergne, Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Champagne-Ardenne, Haute-Normandie, Ile-de-France, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Limousin, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes.
Les projets respecteront les pré-requis organisationnels définis dans le cadre du plan national de santé pour la prise en charge de l’AVC et du plan national de déploiement de la télémédecine. Ils feront l‘objet, à ce double titre, d’un suivi animé par la DGOS, de façon à tirer les enseignements des expériences menées dans les régions sélectionnées.

D’autre part, 5,8 millions d’euros sur 3 ans seront également mobilisés sous la forme de subventions directes de l’ASIP santé dans le cadre de son appel à projets 2011.

L’accompagnement assuré par l’ASIP Santé concerne 6 régions et 5 projets de très grande qualité, couvrant des modalités de télémédecine variées et des actes de nature différente. Les projets retenus concernent les deux volets de l’appel à projets.
Pour le « volet 1 », qui vise à mettre en place les structures préalables au lancement d’un projet de télémédecine, les régions retenues sont:le Limousin (projet de schéma organisationnel de télémédecine déclinable par filière) ; le Languedoc-Roussillon (organisation régionale de télé-imagerie) ; et l’Auvergne (projet médical de télémédecine pour les maisons de santé pluridisciplinaires).
Pour le volet 2, destiné à soutenir des projets prêts à être mis en œuvre, les régions retenues sont : la Lorraine (permanence des soins radiologiques) et les régions Basse-Normandie et Languedoc-Roussillon (suivi des plaies dans le cadre des maladies chroniques).

Ces projets devraient se dérouler sur 3 ans, dont 2 ans consacrés au développement des usages, à la mise en place d’un modèle de financement, et d’une évaluation médicale et économique des projets. Enfin, divers projets présentant un intérêt certain mais un niveau de maturité insuffisant pourront faire l’objet d’une nouvelle instruction par l’ASIP Santé avec le concours de leurs promoteurs.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Publié le 6 décembre 2021
Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies métaboliques chroniques, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares. Le nouveau Conseil Scientifique se concentrera dans un premier temps sur le développement du programme de Poxel dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents