Edition du 17-08-2022

Accueil » Industrie » Médecine » Produits

Teva : résultats provisoires prometteurs de son étude PEARL concernant l’impact d’AJOVY®

Publié le mardi 28 juin 2022

Teva : résultats provisoires prometteurs de son étude PEARL concernant l’impact d’AJOVY®Teva vient d’annoncer des résultats provisoires prometteurs de son étude Pan-European Real World (PEARL), présentée pour la première fois au congrès de l’Académie européenne de neurologie (AEN) à Vienne, en Autriche. D’une durée de deux ans, l’étude d’observation prospective Pan-European Real World (PEARL) sur AJOVY® (frémanezumab) se penche sur son efficacité chez les patients avec une migraine chronique ou épisodique. Cette étude en cours est commanditée par Teva Pharmaceuticals Europe BV.1 Ces conclusions fournissent des informations supplémentaires sur le traitement de la migraine dans la pratique clinique réelle.

Les résultats provisoires ont été présentés par Faisal Mohammad Amin, professeur adjoint de neurologie à l’Université de Copenhague, au Danemark. Sur un total prévu de 1 100 patients dans l’étude PEARL, 389 sont inclus dans l’analyse intermédiaire présentée. Ces conclusions montrent que 54,7 % des patients participant à l’étude ont vu leurs jours de migraine mensuels réduits de 50 % ou plus au cours de la période de six mois commençant au début du traitement. Des améliorations supplémentaires pourraient être observées au niveau de l’invalidité liée à la migraine au cours de la période de six mois après la première dose.

L’étude est particulièrement pertinente pour les cliniciens en raison de sa cohorte de patients, qui proviennent de 11 pays et environ 100 centres d’étude.1 Ce groupe de patients illustre à la fois des populations diverses et un large éventail de conditions de remboursement, qui sont importantes pour l’accès au traitement en Europe.

L’étude continuera de capturer des données sur l’efficacité et l’innocuité du frémanezumab, ainsi que sur la raison d’arrêt et de redémarrage des traitements, et sur les résultats de ce choix.

Commentant ces conclusions, le professeur Messoud Ashina, investigateur coordinateur de l’étude PEARL du Centre danois des céphalées et du département de neurologie de l’hôpital national (Rigshospitalet) de Glostrup, au Danemark, a déclaré : « Les patients souffrant de migraine sévère pourraient bénéficier d’un traitement préventif mais l’utilisation de ces traitements est loin d’être optimale. Ces résultats provisoires fournissent des données concrètes sur la manière dont le fardeau de la migraine peut être réduit lorsque le patient a accès à des anticorps monoclonaux comme le frémanezumab, un résultat que les neurologues à travers le monde observent déjà chez les patients n’ayant pas répondu à leurs précédents traitements préventifs. »

Le Dr Danilo Lembo, vice-président et responsable des affaires médicales pour l’UE chez Teva, a affirmé : « L’étude PEARL est encourageante car ces conclusions confirment que le traitement préventif de la migraine chronique ou épisodique avec le frémanezumab est approprié dans le monde réel. Notre engagement à l’égard d’études témoins de cas réels aide les cliniciens à mieux comprendre l’expérience vécue par les personnes atteintes de migraine, soutient l’évolution des meilleures pratiques cliniques et démontre l’impact de la migraine et ce que les traitements préventifs peuvent apporter. »

Le Dr Lembo a ajouté : « L’expérience réelle des patients européens pour accéder à des traitements préventifs est sombre. Au-delà à de nos propres données et recherches, une étude récente de l’Alliance européenne contre la migraine et les céphalées a montré qu’il fallait à 40 % des patients plus de cinq ans pour pouvoir accéder à des traitements antimigraineux.2 Les systèmes de soins de santé ont besoin de changements structurels réels si nous voulons enfin réduire le fardeau de la migraine. »

La migraine chronique est définie comme des céphalées survenant au moins 15 jours par mois pendant plus de trois mois et qui, durant au moins 8 jours par mois, ont les caractéristiques de la céphalée migraineuse ;3 la migraine épisodique est définie comme des céphalées survenant moins de 15 jours par mois.4 L’impact personnel et le fardeau importants de cette gravité des migraines ont été montrés dans de nombreuses études, dont la propre étude de Teva menée sur 12 545 adultes souffrant de migraine, intitulée ‘Beyond Migraine’, dans laquelle 45 % ont déclaré que la migraine a un impact sur leur capacité à être un bon partenaire et 42 % un bon parent, tandis que 49 % ont affirmé que la migraine réduisait leurs capacités au travail. En termes d’incidence sociale plus large, 46 % ont expliqué qu’ils cachaient leur migraine aux autres.5

41 millions de personnes en Europe souffrent de migraine6 et cette maladie est trois fois plus courante chez les femmes. La migraine est la deuxième cause d’invalidité au monde et la première chez les femmes.7 La migraine commence souvent à la puberté et affecte principalement les personnes âgées de 35 à 45 ans.8 Elle survient durant les années les plus productives d’un individu (de la fin de l’adolescence jusqu’à la cinquantaine).9

___________________

Références :

1 Ashina, M. et al, PEARL study protocol. Pain management, 11(6), 647–654. (v0.1) – The two year Pan-European Real World (PEARL) prospective, observational study of AJOVY® (fremanezumab)

2 KPMG, préparé pour l’Alliance européenne contre la migraine et les céphalées (EMHA). “Access to Care” project: final assessment. Juillet 2021. [en ligne] Disponible sur : https://www.emhalliance.org/wp-content/uploads/ATC-EMHA-Dossier.pdf

3 Headache Classification Committee of the International Headache Society (IHS) The International Classification of Headache Disorders, 3rd edition. (2018). Cephalalgia, 38(1), 1–211. https://doi.org/10.1177/0333102417738202

4 Lipton, R. B., & Silberstein, S. D. (2015). Episodic and chronic migraine headache: breaking down barriers to optimal treatment and prevention. Headache, 55 Suppl 2, 103–126. https://doi.org/10.1111/head.12505_2

5 Beyond Migraine – The Real You. Sondage effectué en 2020. Teva Pharmaceuticals. Données au dossier.

6 Stovner, L. J., Andrée, C., & Eurolight Steering Committee (2008). Impact of headache in Europe: a review for the Eurolight project. The journal of headache and pain, 9(3), 139–146. https://doi.org/10.1007/s10194-008-0038-6

7 Steiner, T.J., Stovner, L.J., Jensen, R. et al. Migraine remains second among the world’s causes of disability, and first among young women: findings from GBD2019. J Headache Pain 21, 137 (2020). https://doi.org/10.1186/s10194-020-01208-0

8 Who.int. 2016. Headache disorders. [en ligne] Disponible sur : https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/headache-disorders

9 EMHA. 2021. Migraine in the EU – Bringing women out of the shadows. [en ligne] Disponible sur : https://www.emhalliance.org/wp-content/uploads/Women-M-Policy-Paper-FINAL23MARCH.pdf

Source et visuel : Teva








MyPharma Editions

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents