Edition du 26-09-2021

Theradiag : une étude souligne l’intérêt du monitoring de l’infliximab et du marqueur CRP dans le traitement des MICI

Publié le jeudi 30 avril 2015

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé qu’une étude (1) publiée dans le Journal of Crohn’s and Colitis montre que le monitoring du taux résiduel d’infliximab (2) et des anticorps anti-médicaments associé au dosage du marqueur de l’inflammation CRP (3) permet d’anticiper la perte de réponse chez les patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI).

« L’anticipation de la perte de réponse au traitement est un enjeu clé dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, compte tenu du nombre de patients qui développent des résistances, parfois en moins d’un an. Les seuils biologiques que nous avons mis en lumière grâce au monitoring des biothérapies sont un outil supplémentaire d’aide à la décision thérapeutique, qui va nous permettre de mieux suivre et de mieux traiter les malades », commente le Pr. Xavier Roblin, qui a dirigé l’étude.

Cette étude prospective, menée par l’équipe du Pr. Roblin du C.H.U de Saint Etienne sur 93 patients atteints de maladie de Crohn et de rectocolite hémorragique, traités par infliximab et entrés en rémission, a identifié une combinaison de trois facteurs permettant d’anticiper la perte de réponse au traitement, à savoir :

– Un taux résiduel de médicament (infliximab) <5,5µg/ml ;
– La présence d’anticorps anti-médicaments stables5 ;
– Un niveau de CRP >5mg/l.

Les patients présentant la combinaison de ces trois facteurs ont une très forte probabilité de ne plus répondre au traitement. La perte de réponse implique un retour des symptômes de la maladie et nécessite, selon les cas, l’augmentation de la dose de traitement, le changement de traitement, ou le recours à la chirurgie.

Deux des facteurs identifiés dans l’étude, le taux résiduel de médicament et la détection d’anticorps anti-médicaments stables, ont été mesurés grâce au kit LISA TRACKER infliximab de Theradiag.

L’étude souligne par ailleurs l’importance d’un monitoring régulier au cours de la maladie, pour permettre le suivi de l’évolution des taux de médicament circulant et d’anticorps anti-médicament stables chez les patients.

1 X. Roblin et al., Combination of C-reactive Protein, infliximab trough levels and stable but not transient antibodies to infliximab are associated with loss of response to infliximab in inflammatory bowel disease, Journal of Crohn’s and Colitis, April 19, 2015 available at http://ecco-jcc.oxfordjournals.org/content/early/2015/04/17/ecco-jcc.jjv061
2 L’infliximab est un anticorps monoclonal (biothérapie) utilisé, entre autres, dans le traitement des MICI
3 La CRP ou Protéine C Réactive est un marqueur de l’inflammation
4 La présence permanente d’anticorps anti-médicaments est définie dans cette étude par la présence d’anticorps anti-médicaments dans au moins deux prélèvements sanguins consécutifs.

Source : Theradiag








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents