Edition du 20-08-2018

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Theranexus et le Collège de France signent une collaboration de recherche sur les interactions astrocytes-neurones

Publié le vendredi 16 mars 2018

Theranexus et le Collège de France signent une collaboration de recherche sur les interactions astrocytes-neuronesTheranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière sur le développement de candidats médicaments jouant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé la signature d’une collaboration de recherche de 3 ans avec le Collège de France, institution mondialement reconnue dans le domaine des neurosciences.

Ce travail, portant sur l’impact des cellules gliales sur l’activité neuronale, sera réalisé sous la responsabilité du Dr Nathalie Rouach au sein du Centre de Recherche interdisciplinaire en biologie dirigé par le Pr Alain Prochiantz. Dans le cadre de cette recherche, une thèse en contrat CIFRE [1] avec l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) sera réalisée.

La société Theranexus a été fondée à la suite de la découverte du rôle important joué par les cellules non neuronales autrement appelées « cellules gliales » dans la réponse des neurones aux médicaments psychotropes. Les recherches réalisées par les deux co-fondateurs et dirigeants de la société, Franck MOUTHON et Mathieu CHARVERIAT, ont permis de découvrir qu’en modulant l’organisation des réseaux des cellules gliales, il était possible d’améliorer considérablement la réponse neuronale et, par-là, d’accroître fortement l’efficacité des médicaments psychotropes.

« Nous sommes très fiers de cette nouvelle collaboration avec le Collège de France, leader depuis de nombreuses années dans la science des interactions entre neurones et cellules gliales. Ces travaux nous permettront de renforcer nos connaissances sur les aspects mécanistiques de ces interactions et plus spécifiquement l’influence de l’organisation des réseaux astrocytaires médiés par les connexines dans la transmission neuronale. En décryptant ces nouvelles informations, nous comprendrons mieux leur interdépendance dans le fonctionnement du cerveau et des maladies du système nerveux central et dans la réponse aux traitements par les psychotropes », explique Mathieu CHARVERIAT, directeur scientifique.

Nathalie Rouach ajoute : « Notre équipe est heureuse de lancer cette collaboration de recherche, et d’accueillir une doctorante travaillant à l’interface entre nos entités, entre science fondamentale et applications thérapeutiques. Theranexus est un partenaire privilégié pour valoriser des innovations dans le domaine en plein essor des interactions entre astrocytes et neurones. Au-delà du rôle majeur des astrocytes au sein des synapses tripartites, l’organisation en réseau de ces cellules est clé dans le traitement de l’information cérébrale et demeure un enjeu majeur dans la compréhension des processus physiologiques et pathologiques du cerveau ».

La stratégie thérapeutique de Theranexus repose sur le ciblage simultané des neurones et des cellules gliales par la conception et le développement de combinaisons innovantes de deux médicaments. Ces combinaisons agissent directement sur l’environnement cellulaire neuronal, et permettent de maximiser la réponse du cerveau aux médicaments psychotropes afin de proposer des médicaments plus efficaces dans les indications neurologiques. Avec cette approche thérapeutique unique et de rupture, Theranexus vise à répondre aux besoins des patients dans 4 indications : la narcolepsie, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer et les douleurs neuropathiques.

[1] Convention industrielle de formation par la recherche. Ce dispositif permet aux entreprises de bénéficier d’une aide financière pour recruter de jeunes doctorants dont les projets de recherche, menés en liaison avec un laboratoire extérieur, conduiront à la soutenance d’une thèse

Source : Theranexus 








MyPharma Editions

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions