Edition du 21-01-2021

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le mercredi 1 avril 2020

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de ParkinsonTheranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

75 patients atteints de la maladie de Parkinson et présentant une somnolence diurne excessive (SDE) invalidante ont été recrutés en Europe et aux États-Unis. L’étude a été menée en double aveugle contre placebo dans un protocole dit en « cross-over », c’est-à-dire que chaque patient a reçu successivement par périodes de 2 semaines séparées par des intervalles sans traitement d’une semaine et dans un ordre aléatoire, l’ensemble des traitements suivants: THN102 200mg modafinil / 2mg flecainide, THN102 200mg modafinil / 18mg flecainide ou un placebo.

Le THN102 atteint avec succès le critère principal d’efficacité et augmente fortement la proportion de patients ne présentant plus de somnolence diurne pendant la durée du traitement
L’étude a demontré l’efficacité de THN102 à la dose THN102 200mg modafinil / 2mg flecainide (« THN102-200/2 ») avec une supériorité significative par rapport au placebo pour réduire la SDE mesurée par l’ESS (Epworth Sleepiness Scale – échelle de somnolence de référence de 0 à 24). Le score ESS s’améliore de 3,9 points chez les patients après traitement par THN102-200/2. Cette amélioration est hautement significative (p=0,01) par rapport à celle du  placebo (2,4 points).

De plus, la proportion de patients ne présentant plus de somnolence diurne excessive pendant la durée du traitement (communément définie comme ESS<11, Johns, 1997) est nettement plus importante sous THN102-200/2 que sous placebo (27,5% v. 16,2% – p=0,05).

Les autres mesures d’efficacité exploratoires de cette étude n’ont pas rapporté de différence du THN102 par rapport au placebo.

Un excellent profil de tolérance
L’étude a démontré l’excellent profil de tolérance du THN102 pour les deux doses testées. L’étude a également permis de s’assurer au travers de différentes sections de l’UPDRS (Unified Parkinson’s Disease Rating Scale – échelle de référence dans la maladie de Parkinson) que le THN102 n’affectait ni les troubles moteurs ni les autres symptômes dont souffrent les patients.

Une présentation plus détaillée des résultats de l’étude est disponible dès aujourd’hui sur le site internet de la Société.

Pour le Professeur Jean-Christophe Corvol de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière et de l’Institut du Cerveau, spécialiste de la Maladie de Parkinson et investigateur principal de l’étude : « Avec le vieillissement de la population et l’augmentation du nombre de personnes âgées, le nombre de patients touchés par la maladie de Parkinson ne va cesser d’augmenter. Le symptôme de somnolence diurne excessive dans la maladie de Parkinson adressé par le THN102 touche environ 40% des patients, est particulièrement invalidant [1] [2] et constitue un des premiers facteurs de risque accidentogène [3] avec des fortes conséquences médico-économiques [4]. Nous ne disposons aujourd’hui d’aucun traitement approuvé. Les résultats positifs obtenus par THN102 dans cette étude constituent une avancée majeure pour prendre en charge ce symptôme invalidant. »

« Nous venons de franchir une étape cruciale dans le développement de notre candidat-médicament le plus avancé, le THN102. Je tiens à remercier l’ensemble des patients et des praticiens qui ont contribué au succès de cette étude. THN102 est à notre connaissance le seul traitement ayant démontré son efficacité dans le cadre d’un développement pharmaceutique dans cette indication, qui affecte environ 2 millions de patients sur les principaux marchés. L’objectif pour Theranexus est maintenant de s’associer à un partenaire industriel pour la poursuite du développement de THN102. Enfin, au-delà de la valeur apportée par ce succès de phase 2 pour le THN102, cette nouvelle étape représente également une validation majeure de l’approche thérapeutique de Theranexus et de son potentiel d’efficacité chez les patients», explique Franck Mouthon, Président-Directeur Général de Theranexus.

_________________________

1 Knie B. Excessive daytime sleepiness in patients with Parkinson’s Disease. CNS Drugs 2011; 25 (3): 203-212- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21323392
2 Salawu F and Olokoba A. Excessive daytime sleepiness and unintended sleep episodes associated with Parkinson’s Disease – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25829994
3 Spindler M. Daytime sleepiness is associated with falls in Parkinson’s disease. J. Parkinson’s Dis. 2013; 3(3): 387-391. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3772981
4 Ondo W. Daytime sleepiness and other sleep disorders in Parkinson’s Disease. Neurology 2001 ; 57 : 1392-1396.

Source et visuel  : Theranexus








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents