Edition du 27-05-2020

Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Publié le lundi 14 octobre 2019

Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIVTheratechnologies vient d’annoncer que les résultats d’un essai clinique, récemment complété au Massachusetts General Hospital et au National Institute of Allergy and Infectious Diseases du National Institutes of Health, sur les effets de la tésamoréline sur la stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) dans le VIH ont été publiés dans le Lancet HIV.

La NAFLD est une cause majeure de morbidité liée à des maladies du foie chez les personnes vivant avec le VIH et est un précurseur de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH).

L’étude randomisée, à double-insu et multicentrique a évalué les effets de la tésamoréline sur le gras hépatique et l’histologie chez les personnes vivant avec le VIH et la NAFLD. Au début de l’étude, des biopsies du foie ont permis d’observer de la fibrose hépatique chez 43% des patients et que 33% des patients étaient au stade de la NASH. Au total, 61 patients ont reçu une dose de 2mg de tésamoréline quotidiennement ou un placebo identique pour une période de 12 mois. Le principal critère d’évaluation de l’étude était celui du changement du gras hépatique.

Après 12 mois de traitement, le gras hépatique chez les patients recevant la tésamoréline a diminué de 32% alors qu’il a augmenté de 5% chez les patients recevant le placebo, comparativement à la valeur de départ (p=0,02), représentant une diminution relative de 37% du gras hépatique. De plus, 35% des patients traités avec la tésamoréline sont retournés à des valeurs de gras hépatique sous les 5% comparativement à seulement 4% des patients dans le groupe placebo (p=0,007).

L’étude a également permis de conclure que seulement 10,5% des patients dans le groupe de la tésamoréline ont connu une progression de la fibrose hépatique comparativement à 37,5% chez les patients recevant un placebo (p=0,04).

Des analyses exploratoires ont démontré que plus les valeurs de base de la NASH étaient élevées, plus les impacts étaient grands chez les patients traités avec la tésamoréline (r=-0,48, P=0,04), alors qu’un lien similaire n’a pu être établi dans le groupe placebo (r=-0,14, P=0,52).

« Compte tenu des résultats obtenus avec la tésamoréline sur le gras et la fibrose hépatiques, son développement pour le traitement du NAFLD/NASH chez les personnes vivant avec le VIH semble prometteur. La tésamoréline représente un candidat potentiel uniquement qualifié pour traiter une condition qui est en train de prendre des proportions épidémiques chez les personnes atteintes ou non du VIH, » a déclaré Dr Steve Grinspoon, Professeur de médecine, Harvard Medical School, et Chef de l’unité du métabolisme, et investigateur principal de l’étude au Massachusetts General Hospital.

« La parution des résultats de cette étude dans une publication aussi prestigieuse permet aux professionnels de la santé dans le domaine du VIH d’en apprendre davantage sur la NAFLD et effets de la tésamoréline sur ce qui est considéré comme un enjeu de santé important chez les personnes vivant avec le VIH, » a déclaré Luc Tanguay, président et chef de la direction, Theratechnologies inc.

« Alors que nous attendions la publication des résultats de cette étude, nous avons continué à travailler sur les prochaines étapes du développement de la tésamoréline en NAFLD/NASH chez les personnes vivant avec le VIH. Nous demanderons bientôt une rencontre avec la FDA et l’Agence européenne des médicaments pour confirmer l’approche pour l’étude clinique de phase III requise pour obtenir l’approbation de la tésamoréline dans le traitement du NAFLD/NASH, » a ajouté M. Tanguay.

Le développement de la tésamoréline en NAFLD/NASH chez les personnes vivant avec le VIH sera effectué en utilisant une nouvelle formulation brevetée jusqu’en 2033 aux États-Unis et 2034 dans les pays européens.

Source et visuel :  Theratechnologies








MyPharma Editions

Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Publié le 27 mai 2020
Tollys lève 2,3 millions d’euros lors d’une série A

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer un tour de financement de série A de 2,3 millions d’euros. Cette levée de fonds porte à 6,4 millions d’euros le montant total obtenu par la société depuis sa création en 2015.

4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

Publié le 27 mai 2020
4P-Pharma : Patrice Denèfle recruté en tant que Directeur Scientifique

4P-Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans la sélection et le développement de molécules thérapeutiques, vient d’annoncer le recrutement de Patrice Denèfle, PhD, HDR, Pr. Adjoint, en tant que Directeur Scientifique.

Signia Therapeutics obtient un financement européen pour accélérer le développement de sa plateforme Signatura

Publié le 27 mai 2020
Signia Therapeutics obtient un financement européen pour accélérer le développement de sa plateforme Signatura

Signia Therapeutics a annoncé aujourd’hui l’obtention d’une subvention d’un montant de 2,38M€ de la Commission Européenne dans le cadre de l’appel à projets « EIC Accelerator Phase 2 » (Instrument SME), pour le développement de sa plateforme SIGNATURA® dédiée au repositionnement de médicaments.

Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSD

Publié le 26 mai 2020
Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSD

L’Institut Pasteur annonce des avancées récentes en matière de développement d’un de ses candidats vaccin, le MV-SARS-CoV-2, utilisant le vecteur rougeole, dans le cadre d’un partenariat renouvelé avec la CEPI et les entreprises Thémis et MSD.

Accure Therapeutics réalise une série A de 7,6 M€ pour son lancement

Publié le 26 mai 2020
Accure Therapeutics réalise une série A de 7,6 M€ pour son lancement

Accure Therapeutics, un nouvel acteur de la R&D pharmaceutique dans le domaine du système nerveux central (SNC), a annoncé  sa création ainsi qu’un tour de table de série A de 7,6 millions d’euros. Le tour de financement a été piloté par Alta Life Sciences et soutenu par le Centre pour le développement technologique et industriel […]

Advicenne se met en ordre de marche pour accélérer sa croissance

Publié le 26 mai 2020
Advicenne se met en ordre de marche pour accélérer sa croissance

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants en néphrologie, a fait un point sur ses activités en cours et sa gestion de la crise Covid-19 à l’occasion de son assemblée générale mixte du 26 mai 2020, tenue à huis clos dans le contexte de l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

Novasep et Lysogene collaborent pour développer et produire un produit de thérapie génique dans le traitement de la gangliosidose à GM1

Publié le 26 mai 2020
Novasep et Lysogene collaborent pour développer et produire un produit de thérapie génique dans le traitement de la gangliosidose à GM1

Novasep, fournisseur de premier plan de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, et Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), ont annoncé la signature d’un contrat pour le développement et la fabrication de LYS-GM101, un […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents