Edition du 23-04-2018

Theravectys obtient le feu vert de l’ANSM pour la production de vecteurs lentiviraux

Publié le lundi 23 mars 2015

Theravectys, société française de biotechnologies spécialisée dans le développement de nouveaux vaccins thérapeutiques et d’immunothérapies, a annoncé lundi l’obtention du statut d’établissement pharmaceutique délivré par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM).

« Cette nouvelle unité de production permettra la production de vecteurs lentiviraux, pour les besoins de ses essais cliniques depuis la Phase I à la Phase III, mais également pour la manipulation de cellules humaines dans le développement de thérapies cellulaires basées sur les CARs (cellules T exprimant un récepteur antigénique chimérique) », indique la société dans un communiqué.

Ainsi, cette nouvelle unité de production permet à la société de poursuivre le développement de ses différents programmes ainsi que ceux de ses partenaires pharmaceutiques. Dans les prochains mois, Theravectys lancera sa production de vecteurs lentiviraux pour ses essais cliniques de Phase I/II en oncologie (Leucémie/Lymphome chez l’adulte viralement induite par HTLV-1) ainsi que pour ses prochains essais d’immunothérapies basés sur les CARs.

« Outre le contrôle de ses coûts et délais de production, la maîtrise des opérations de production et de contrôle qualité permet à la société d’optimiser ses ressources, pour répondre à la fois aux besoins de la recherche et du développement clinique, tout en protégeant son savoir-faire et ses secrets industriels exclusifs et uniques. », poursuit Theravectys.

Le site de production est conforme aux Bonnes Pratiques de Fabrication et répond aux normes ISO. Il est composé de plusieurs suites de productions indépendantes, ainsi que d’une zone logistique permettant un stockage à différentes températures, de -80°C à 25°C. Le site comprend également un laboratoire de contrôle qualité.

L’unité de production pourra ainsi produire jusqu’à 24 lots actifs par an. La culture de cellules d’origine humaine en suspension dans un bioréacteur d’une capacité de 20 à 1 000 litres se fera en un milieu synthétique et mettra en œuvre des consommables à usage unique. Des contrôles qualité spécifiques et exclusifs ont également été développés, comme le test RCL (replication-competent lentivirus – pour valider la nature non-réplicative des vecteurs) le titrage des vecteurs lentiviraux et la caractérisation d’ADN résiduel. Ces contrôles sont à présent totalement intégrés pour une meilleure qualification des produits et leur libération.

« Grâce à l’ouverture de notre unité de production et à notre licence exclusive et mondiale de l’Institut Pasteur exclusive et mondiale, Theravectys est à présent la seule société au monde à disposer d’une plateforme de rupture, complète et intégrée, du design à la production de vecteurs lentiviraux, » affirme notamment Renaud Vaillant, Directeur Général.

Source : Theravectys








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions