Edition du 22-05-2022

Transgene : 1ères données d’efficacité prometteuses de TG4001 en combinaison avec avelumab dans les cancers HPV-positifs

Publié le jeudi 3 octobre 2019

Transgene : 1ères données d’efficacité prometteuses de TG4001 en combinaison avec avelumab dans les cancers HPV-positifsTransgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a présenté des résultats de sécurité et d’efficacité prometteurs de TG4001 en combinaison avec avelumab (BAVENCIO®), un anticorps monoclonal anti-PD-L1 humanisé, dans des cancers HPV-16+2 récurrents ou métastatiques, tels que les carcinomes oropharyngés.

Ces résultats de Phase 1b ont été présentés dans un poster (#1210P) lors du congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO 2019) à Barcelone (Espagne). TG4001 est un vaccin thérapeutique conçu à partir d’un Vaccinia virus (MVA) qui exprime les antigènes E6 et E7 du virus HPV-16. Il a déjà été administré à plus de 300 individus et avait montré une bonne sécurité, une élimination du HPV significative et des résultats d’efficacité prometteurs.

Dans la partie Phase 1b de l’essai, 9 patients ayant reçu au préalable jusqu’à 3 traitements de chimiothérapie, se sont vus administrer l’une des deux doses testées de TG4001 en combinaison avec une dose fixe d’avelumab. La partie Phase 2 de l’essai a démarré en octobre 2018 et inclura 40 patients.

Les principaux résultats de l’essai clinique de Phase 1b sont les suivants :

. 3 des 6 patients traités avec la dose la plus élevée de TG4001 ont présenté des réponses partielles durables1 (réduction de plus de 30 % de la taille des tumeurs) ;

. Aucune toxicité dose limitante n’a été observée, ce qui confirme le profil de tolérabilité satisfaisant de cette combinaison thérapeutique ;

. Des lymphocytes T circulants dirigés contre les antigènes E6 et E7 du HPV-16 ont été détectés au jour 43 ;

. La combinaison thérapeutique a stimulé le système immunitaire : elle a modifié favorablement le micro-environnement tumoral avec une augmentation des infiltrats lymphocytaires (y compris de CD8+) et une expression plus importante des gènes associés aux réponses immunitaires innée et adaptative ;

. Une augmentation de l’expression de PD-L1 dans les tumeurs.

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires de Transgene, ajoute : « Nous sommes très satisfaits des résultats de Phase 1b prometteurs obtenus avec la combinaison de TG4001 et avelumab chez des patients lourdement prétraités. La qualité des réponses obtenues, en particulier leur durée, et les changements constatés dans le micro-environnement tumoral, nous rendent confiants pour la partie Phase 2 de cet essai. Il s’agit d’une première preuve de concept de l’intérêt d’associer un vaccin thérapeutique ciblant le HPV-16 pour stimuler la réponse immunitaire avec un inhibiteur de points de contrôle immunitaire (ICI). Sur la base de ces résultats, je suis convaincue que, pour ces patients atteints de cancers HPV-16+ récurrents ou métastatiques, TG4001 associé à un ICI pourrait constituer une meilleure option thérapeutique qu’un ICI en monothérapie. Le rythme d’inclusion des patients dans la Phase 2 de l’essai est conforme aux prévisions ; les prochains résultats cliniques sont attendus au S1 2020. »

Présentation du poster – 30 septembre 2019, 12 h 00-13 h 00 – Poster Area Hall 4
Titre : « Phase Ib/II trial of TG4001 (Tipapkinogene sovacivec), a therapeutic HPV-vaccine, and Avelumab in patients with recurrent/metastatic HPV16 positive cancers » (ID 2536)
Poster #1210P | Présentateur : Christophe Le Tourneau (Institut Curie, Paris)

L’abstract est disponible sur le site internet de l’ESMO.
Le poster est disponible sur le site internet de Transgene’s (Section publication).

___________________________

1 Ce résultat se compare favorablement aux traitements actuels dans les cancers associés au HPV-16 pour les patients présentant des métastases et recevant une deuxième ligne de traitement. Avec les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, la médiane de survie reste inférieure à 11 mois, avec une médiane de survie sans progression de l’ordre de 2 à 4 mois ; les taux de réponse se situent globalement entre 10 et 15 % selon les indications.

2 Virus du papillome humain de type 16 : le HPV-16 est reconnu comme étant à l’origine de plusieurs types de cancers.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents