Edition du 25-09-2018

Transgene : deux publications démontrent l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010

Publié le vendredi 13 octobre 2017

Transgene : deux publications scientifiques montrent l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la parution de deux publications démontrant l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010. TG4010 est développé dans le cancer du poumon avancé (NSCLC) en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (ICIs).

Après la parution remarquée des résultats de l’essai clinique de Phase 2b TIME combinant TG4010 et la chimiothérapie (Quoix et al. Lancet Oncol., 2015), ces deux articles parus dans des revues de référence soutiennent le développement du produit en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICIs) dans le cancer du poumon (NSCLC) avancé. Ces articles confirment aussi plus largement l’intérêt en oncologie des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux.

. “Viral based vaccine TG4010 induces broadening of specific immune response and improves outcome in advanced NSCLC” (Le vaccin thérapeutique TG4010 induit un élargissement de la réponse immunitaire spécifique et améliore les résultats obtenus dans le cancer du poumon). Par Tosch et al., Journal for ImmunoTherapy of Cancer, 2017, 5, 70

Dans cet article, sur la base d’échantillons de 78 patients de l’essai TIME, Transgene fournit les premières données liant directement le développement d’une réponse immunitaire cellulaire spécifique à une amélioration du bénéfice clinique chez des patients atteints de NSCLC, après l’administration de TG4010.

Transgene a mis en évidence que l’allongement significatif de la survie globale (OS) chez les patients traités par TG4010 est corrélé avec la diversité et l’intensité des réponses des lymphocytes T CD8+ contre l’antigène MUC1. Le traitement par TG4010 a également conduit à un élargissement de la réponse immunitaire contre d’autres antigènes tumoraux non ciblés par le vaccin thérapeutique. Il s’agit de la première mise en évidence d’un tel mécanisme d’élargissement du répertoire immunitaire pour un produit d’immunothérapie reposant sur un vecteur viral. Ce phénomène pourrait contribuer à l’enrichissement de la diversité de la réponse anticancéreuse.
Ces résultats confirment la relation de cause à effet entre la réponse immunitaire médiée par les cellules T et l’amélioration de la survie dans le NSCLC. Ils renforcent aussi le rationnel de la combinaison avec les ICIs.

. “Sequential administration of MVA-based vaccines and PD-1/PD-L1-blocking antibodies confers measurable benefits on tumor growth and survival: preclinical studies with MVA-βGal and MVA-MUC1 (TG4010) in a murine tumor model” (L’administration séquentielle de vaccins thérapeutiques et d’anticorps anti PD-1/PD-L1 induit des bénéfices mesurables sur la croissance de la tumeur et la survie : essais précliniques avec MVA-βGal et MVA-MUC1 (TG4010) dans des modèles de tumeurs murines). Par Remy-Ziller et al., Human Vaccines & Immunotherapeutics, 2017 Sep (19:0), doi: 10.1080/21645515.2017.1373921. epub ahead of print

Transgene confirme le bénéfice de l’administration de vaccins thérapeutiques basés sur des MVA (Modified Virus Ankara) avec des ICIs, dans un modèle préclinique métastatique. Le traitement par des vecteurs MVA a démontré une augmentation du taux de survie et a conduit à l’accumulation de cellules T CD3dimCD8dim dans le poumon ainsi qu’à une surexpression de PD-1 à la surface de ces cellules T.
À un stade avancé du développement tumoral, le ciblage de la voie PD-1/PD-L1 avec des ICIs, en association avec le traitement par TG4010, a amélioré l’activité thérapeutique induite par le vaccin. Ces résultats soutiennent les évaluations cliniques en cours de TG4010 en association avec nivolumab.

Source : Transgene








MyPharma Editions

AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

Publié le 24 septembre 2018

AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant le traitement Venclyxto® (vénétoclax) en association avec le rituximab pour les patients présentant une leucémie lymphoïde chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement.

Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Publié le 24 septembre 2018
Takeda : avis favorable du CHMP pour Alunbrig® dans le cancer du poumon non à petites cellules ALK+

Takeda vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a adopté un avis favorable recommandant l’approbation totale de l’Alunbrig® (brigatinib) en tant que monothérapie pour le traitement des patients adultes atteints d’un cancer avancé du poumon non à petites cellules (CPNPC) à kinase positive du lymphome anaplasique (ALK+) ayant précédemment suivi un traitement au crizotinib.

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions