Edition du 02-07-2022

Transgene : deux publications démontrent l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010

Publié le vendredi 13 octobre 2017

Transgene : deux publications scientifiques montrent l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la parution de deux publications démontrant l’efficacité et le mécanisme d’action de son vaccin thérapeutique TG4010. TG4010 est développé dans le cancer du poumon avancé (NSCLC) en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (ICIs).

Après la parution remarquée des résultats de l’essai clinique de Phase 2b TIME combinant TG4010 et la chimiothérapie (Quoix et al. Lancet Oncol., 2015), ces deux articles parus dans des revues de référence soutiennent le développement du produit en combinaison avec des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICIs) dans le cancer du poumon (NSCLC) avancé. Ces articles confirment aussi plus largement l’intérêt en oncologie des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux.

. “Viral based vaccine TG4010 induces broadening of specific immune response and improves outcome in advanced NSCLC” (Le vaccin thérapeutique TG4010 induit un élargissement de la réponse immunitaire spécifique et améliore les résultats obtenus dans le cancer du poumon). Par Tosch et al., Journal for ImmunoTherapy of Cancer, 2017, 5, 70

Dans cet article, sur la base d’échantillons de 78 patients de l’essai TIME, Transgene fournit les premières données liant directement le développement d’une réponse immunitaire cellulaire spécifique à une amélioration du bénéfice clinique chez des patients atteints de NSCLC, après l’administration de TG4010.

Transgene a mis en évidence que l’allongement significatif de la survie globale (OS) chez les patients traités par TG4010 est corrélé avec la diversité et l’intensité des réponses des lymphocytes T CD8+ contre l’antigène MUC1. Le traitement par TG4010 a également conduit à un élargissement de la réponse immunitaire contre d’autres antigènes tumoraux non ciblés par le vaccin thérapeutique. Il s’agit de la première mise en évidence d’un tel mécanisme d’élargissement du répertoire immunitaire pour un produit d’immunothérapie reposant sur un vecteur viral. Ce phénomène pourrait contribuer à l’enrichissement de la diversité de la réponse anticancéreuse.
Ces résultats confirment la relation de cause à effet entre la réponse immunitaire médiée par les cellules T et l’amélioration de la survie dans le NSCLC. Ils renforcent aussi le rationnel de la combinaison avec les ICIs.

. “Sequential administration of MVA-based vaccines and PD-1/PD-L1-blocking antibodies confers measurable benefits on tumor growth and survival: preclinical studies with MVA-βGal and MVA-MUC1 (TG4010) in a murine tumor model” (L’administration séquentielle de vaccins thérapeutiques et d’anticorps anti PD-1/PD-L1 induit des bénéfices mesurables sur la croissance de la tumeur et la survie : essais précliniques avec MVA-βGal et MVA-MUC1 (TG4010) dans des modèles de tumeurs murines). Par Remy-Ziller et al., Human Vaccines & Immunotherapeutics, 2017 Sep (19:0), doi: 10.1080/21645515.2017.1373921. epub ahead of print

Transgene confirme le bénéfice de l’administration de vaccins thérapeutiques basés sur des MVA (Modified Virus Ankara) avec des ICIs, dans un modèle préclinique métastatique. Le traitement par des vecteurs MVA a démontré une augmentation du taux de survie et a conduit à l’accumulation de cellules T CD3dimCD8dim dans le poumon ainsi qu’à une surexpression de PD-1 à la surface de ces cellules T.
À un stade avancé du développement tumoral, le ciblage de la voie PD-1/PD-L1 avec des ICIs, en association avec le traitement par TG4010, a amélioré l’activité thérapeutique induite par le vaccin. Ces résultats soutiennent les évaluations cliniques en cours de TG4010 en association avec nivolumab.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents