Edition du 25-09-2021

Transgene et BioInvent obtiennent des taux exceptionnels d’élimination de tumeurs dans plusieurs modèles précliniques évaluant BT-001

Publié le mardi 23 juin 2020

Transgene et BioInvent obtiennent des taux exceptionnels d’élimination de tumeurs dans plusieurs modèles précliniques évaluant BT-001Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, présentent aujourd’hui des données précliniques montrant que BT-001, un virus oncolytique encodant un anticorps anti-CTLA4 et le GM-CSF, engendre des taux élevés d’élimination complète des tumeurs solides dans plusieurs modèles murins.

Le puissant effet thérapeutique de BT-001, utilisé en monothérapie, a été démontré avec des taux d’élimination complète des tumeurs supérieurs à 70 % dans plusieurs modèles murins. Ceci constitue une base solide pour le développement clinique de BT-001 ; le premier essai clinique de Phase 1 devrait commencer avant la fin de 2020.

BT-001 est un virus oncolytique multifonctionnel codéveloppé par Transgene et BioInvent. La plateforme de virus oncolytiques Invir.IO™ de Transgene, basée sur un virus de la vaccine (VVcopTK-RR-) breveté et optimisé, permet de produire directement dans la tumeur l’anticorps anti-CTLA4 4-EO3. Cet anticorps, issu de la technologie n-CoDeR®/F.I.R.S.T™ de BioInvent, détruit les cellules immunosuppressives Tregs. BT-001 exprime également la cytokine (GM-CSF) qui induit indirectement la prolifération des lymphocytes cytotoxiques (« tueurs »).

BT-001 associe ainsi plusieurs mécanismes d’action : i) la destruction des cellules cancéreuses par l’action oncolytique du virus, ii) la production de l’anticorps anti-CTLA4 et du GM-CSF directement dans la tumeur (visant à supprimer les Treg et induire la prolifération de lymphocytes cytotoxiques), iii) la génération d’une réponse immunitaire antitumorale large.

Ces données indiquent que BT-001 pourrait apporter une amélioration significative dans le traitement des tumeurs solides et, à ce titre, renforcer l’attractivité des plateformes technologiques de Transgene et BioInvent.

Les principales conclusions de la présentation sont les suivantes :

. L’anticorps anti-CTLA4 et le GM-CSF sont produits dans le micro-environnement tumoral. Ils y sont présents à de fortes concentrations tout en restant à des concentrations très faibles dans le reste de l’organisme. Dans un modèle de tumeur xénogreffée, après une injection intratumorale de BT-001, la concentration d’anticorps anti-CTLA4 dans la tumeur s’est avérée plus de 10 fois supérieure aux niveaux observés après l’administration de cet anticorps par voie intrapéritonéale à la dose de 3 mg/kg.

. Dans les modèles immunocompétents, les souris dont les tumeurs avaient régressé suite au traitement avec BT-001, n’ont pas développé de seconde tumeur après réimplantation de cellules tumorales, démontrant ainsi que le traitement par BT-001 induit une réponse immunitaire antitumorale forte et spécifique.

. BT-001, même administré à une dose sous-optimale, a amélioré l’activité antitumorale d’un anticorps anti-PD-1. Ceci permet d’envisager des combinaisons de BT-001 avec d’autres immunothérapies, dont les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires.

Ces résultats prometteurs sont disponibles dans le poster présenté lors de la deuxième session virtuelle du congrès de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui se tient du 22 au 24 juin 2020. Le poster peut être consulté sur le site internet de l’AACR et sur les sites internet de Transgene et BioInvent.

Titre du poster : BT-001, an oncolytic Vaccinia virus armed with a Treg-depletion-optimized recombinant human anti-CTLA4 antibody and GM-CSF to target the tumor microenvironment. – BT-001, un virus oncolytique de la vaccine, armé d’un anticorps anti-CTLA4 humain recombinant et optimisé pour dépléter les T-reg, et du GM-CSF, pour cibler le microenvironnement tumoral.
Auteurs : Jean-Baptiste Marchand, Monika Semmrich, Laetitia Fend, Matilda Rehn, Nathalie Silvestre, Ingrid Teige, Johann Foloppe, Linda Mårtensson, Éric Quéméneur, Björn Frendeus
Date : 22-24 juin 2020
Session : Inflammation, Immunity, and Cancer / Modifiers of the Tumor Microenvironment 2
Numéro du poster : 5602// Numéro de l’abstract : 2902

Source : Transgene








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents