Edition du 25-10-2020

Diaxonhit accorde à Felicitex Therapeutics une licence exclusive mondiale dans le domaine des cellules cancéreuses dormantes

Publié le mardi 19 mai 2015

Diaxonhit, le groupe français spécialisé dans le domaine du diagnostic in vitro de spécialités, vient d’accorder une licence exclusive mondiale à Felicitex Therapeutics, une société de biotechnologie américaine focalisée dans la découverte et le développement de traitements contre le cancer et de tests de diagnostic focalisés sur les cellules cancéreuses dormantes.

Sur la base de découvertes issues de sa technologie propriétaire SpliceArray(TM), Diaxonhit avait lancé un programme de développement ciblant l’enzyme Dyrk, impliquée dans plusieurs voies pathogènes liées à la prolifération cellulaire. La poursuite de ce programme représente un fort potentiel et Diaxonhit a trouvé, avec Felicitex, un partenaire qui partage le même intérêt pour cette approche novatrice du traitement du cancer. Avec cet accord, Felicitex acquiert les droits dans le domaine de l’oncologie sur une série de nouvelles molécules candidates sélectives et très actives contre Dyrk, ainsi que l’a validé Felicitex dans un modèle de cancer du pancréas.

Cet accord est l’aboutissement d’un processus d’audit réciproque, dans le cadre duquel Felicitex a évalué in vitro plusieurs membres de la série de molécules et démontré avec succès une preuve de concept d’efficacité in vivo dans un modèle xénogreffe de cancer du pancréas sur souris. Les molécules sont des candidats de qualité élevée, telle que définie par les critères reconnus au niveau mondial pour le développement de médicaments, qui donnent à Felicitex la possibilité de développer une série de prospects cliniques puis d’en sélectionner un comme candidat-médicament pour les études cliniques dans un avenir proche.

Felicitex a effectué un versement initial et payera une licence annuelle à Diaxonhit. Felicitex lui versera également des paiements d’étape lorsqu’un produit couvert par l’accord de licence atteindra des jalons spécifiques de développement, ainsi que des redevances, si le produit est commercialisé.

La technologie de Felicitex Therapeutics cible les cellules cancéreuses dormantes et résistantes aux traitements avec deux bénéfices thérapeutiques : rendre les cellules cancéreuses dormantes vulnérables aux traitements conventionnels et empêcher ces cellules de survivre indéfiniment afin de retarder ou éviter la récurrence du cancer. Felicitex se concentre sur le développement de traitements contre certains cancers parmi les plus mortels et les plus difficiles à traiter.

L’équipe scientifique de Felicitex déploiera dans ses laboratoires de Cambridge, MA, son expertise dans la dormance (ou la quiescence) des cellules cancéreuses, dans le développement de médicaments anti-cancer et dans les tests de diagnostic. Avec le partenaire polonais de Felicitex, Selvita SA, qui apportera son expertise en chimie médicinale et numérique, les molécules acquises sous licence seront également optimisées.

« La dormance des cellules cancéreuses est un important mécanisme de résistance du cancer et nous sommes heureux et enthousiastes d’ajouter la propriété intellectuelle de Diaxonhit à notre base croissante d’actifs composés de nouvelles petites molécules inhibitrices, actives contre la dormance », indique Maria Vilenchik, Ph.D., Fondatrice, Directrice Générale et Directrice Scientifique de Felicitex Therapeutics.

« Cet accord avec Felicitex est une grande opportunité pour Diaxonhit. Il valorise ses actifs thérapeutiques tels que le programme sur les inhibiteurs de Dyrk engagé à la suite de découvertes faites grâce à notre technologie génomique propriétaire. Il souligne également l’important potentiel financier de ces actifs par le biais de paiements initiaux, de paiements d’étape et de redevances. Nous sommes impatients de collaborer avec Felicitex, un partenaire avec une approche novatrice dans le traitement du cancer, afin de faire progresser ces molécules vers la clinique », conclut Loïc Maurel, Président du Directoire de Diaxonhit SA.

Source : Diaxonhit








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents