Edition du 29-11-2021

Transgene et BioInvent présentent des données précliniques soulignant la forte activité antitumorale du virus oncolytique BT-001 au SITC 2021

Publié le mercredi 10 novembre 2021

Transgene et BioInvent présentent des données précliniques soulignant la forte activité antitumorale du virus oncolytique BT-001 au SITC 2021Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, annoncent la présentation de données précliniques soutenant le mécanisme d’action de BT-001, un Vaccinia virus particulièrement innovant. Ces données démontrent le haut niveau d’expression d’un inhibiteur de point de contrôle immunitaire directement dans la tumeur et une solide activité antitumorale dans plusieurs modèles précliniques.

BT-001, développé par Transgene et BioInvent, fait l’objet d’un essai clinique pour le traitement des tumeurs solides. Cette immunothérapie est un virus oncolytique conçu pour se multiplier spécifiquement dans les tumeurs grâce au vecteur viral VVcopTK-RR- et pour permettre la fabrication locale d’un anticorps anti-CTLA4 et de la cytokine humaine GM-CSF.

Le poster présenté à la 36e réunion de la Society for Immunotherapy of Cancer / SITC 2021 montre que BT-001 se réplique de façon sélective dans les cellules tumorales. La version murine de BT-001 a permis une fabrication durable et en forte quantité de l’anticorps dans les tumeurs, accompagnée d’une faible exposition systémique (dans le reste du corps de la souris). Ces niveaux d’expression très différents ont été associés à une diminution importante des T-reg (des cellules immunitaires pouvant freiner la réponse immunitaire) présents dans la tumeur et à un maintien de niveaux normaux dans le reste du corps. Un effet similaire chez l’humain permettrait d’obtenir une réponse immunitaire antitumorale forte de BT-001.

L’essai de Phase I/IIa (NCT04725331), autorisé en Europe et aux États-Unis, inclut actuellement des patients. Il évalue BT-001 en monothérapie et en combinaison avec l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire pembrolizumab pour le traitement des tumeurs solides. Les premières données de Phase I sont attendues pour le premier semestre 2022.

Les données présentées dans le poster du SITC montrent une amélioration de la survie dans plusieurs modèles de tumeurs syngéniques après traitement avec une version murine de BT-001. Ces données mettent aussi en évidence un effet synergique positif entre le virus oncolytique murin BT-001 exprimant l’anticorps anti-CTLA4 et l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1 administré en traitement systémique.

« Ces données impressionnantes, montrant les différents mécanismes d’action et les propriétés anticancéreuses de BT-001, ont joué un rôle majeur dans notre intention de poursuivre le développement clinique de ce virus oncolytique unique. Nous sommes heureux de pouvoir partager ces données avec nos pairs scientifiques et cliniques au SITC » déclarent Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene et Martin Welschof, Président-Directeur général de BioInvent.

Le SITC 2021 se tiendra du 10 au 14 novembre 2021 au Walter E. Washington Convention Center à Washington, D.C. (États-Unis) et en virtuel. Le poster, qui sera présenté le 13 novembre dans le poster Hall (Hall E) et sous forme de e-poster, s’intitule “Vectorized Treg-depleting aCTLA-4 elicits antigen cross-presentation and CD8+ T cell immunity to reject “cold” tumors” (« La vectorisation d’un anticorps anti-CTLA4 déplétant des Treg induit à la fois la présentation croisée d’antigènes et une réponse des lymphocytes T CD8+ pour un rejet de tumeurs « froides »).

Auteurs : Monika Semmrich, Jean-Baptiste Marchand, Matilda Rehn, Laetitia Fend, Christelle Remy, Petra Holmkvist, Nathalie Silvestre, Carolin Svensson, Patricia Kleinpeter, Jules Deforges, Fred Junghus, Linda Mårtensson, Johann Foloppe, Ingrid Teige, Eric Quéméneur et Björn Frendéus.
Numéro de l’abstract et du poster : 746

Source et visuel :  Transgene








MyPharma Editions

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents