Edition du 30-03-2020

Transgene : le développement de myvac™ bénéficie d’une aide de 5,2 millions d’euros du Programme d’Investissements d’Avenir

Publié le jeudi 14 mars 2019

Transgene : le développement de myvac™ bénéficie d’une aide de 5,2 millions d’euros du Programme d’Investissements d’AvenirTransgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que le projet NEOVIVA a été retenu par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) opéré par Bpifrance, pour le développement d’une filière industrielle autour de la technologie de vaccination individualisée anti-cancéreuse myvac™.

Transgene détient la propriété intellectuelle de la plateforme virale myvac™, et travaille activement au développement translationnel de cette technologie innovante, notamment dans la cadre du projet NEOVIVA avec trois partenaires français : les sociétés HalioDx à Marseille, Traaser à Evry, et l’Institut Curie à Paris. Ce projet vient compléter la collaboration existante entre Transgene et la société japonaise NEC, visant à utiliser des approches d’intelligence artificielle (IA) pour mettre au point un vaccin individualisé.

À ce titre, le projet collaboratif NEOVIVA sera financé à hauteur de 5,2 millions d’euros, dont Transgene percevra 2,6 millions d’euros. Les versements seront échelonnés sur les 5 ans de la durée du programme.

L’objectif de ce projet est de développer et valider une filière industrielle en mesure de fournir l’ensemble des solutions techniques pour la mise en œuvre clinique d’un vaccin individualisé. Les vaccins individualisés sont conçus pour stimuler le système immunitaire des patients, afin de reconnaître et détruire les tumeurs en utilisant leurs propres mutations génétiques. Deux essais cliniques, ayant pour objectif de démontrer la faisabilité de l’approche ainsi que son efficacité clinique, sont en cours de préparation en Europe et aux États-Unis, notamment dans les cancers de la tête et du cou HPV-négatifs et dans le cancer de l’ovaire, pour un démarrage au second semestre 2019.

« Nous remercions Bpifrance de nous soutenir avec ce financement qui va permettre d’accélérer le développement de myvac™, dont les premiers essais cliniques devraient démarrer cette année. Ce financement est une validation supplémentaire de l’intérêt de notre plateforme myvac™ et renforce notre ambition d’être au premier rang mondial dans le développement d’immunothérapies individualisées reposant sur notre vecteur MVA. Les synergies entre les partenaires, la complémentarité et la créativité de nos équipes seront des atouts essentiels dans la réussite de ce projet. Nous sommes ravis d’avoir pu réunir l’expertise clé de ces partenaires au sein du projet NEOVIVA » affirme Philippe Archinard, Président-Directeur général de Transgene.

Aïcha Douhou, Responsable sectorielle Santé à la direction Innovation chez Bpifrance commente : « Nous sommes très heureux d’accompagner Transgene et ses partenaires HalioDX, Traaser et l’Institut Curie dans leur approche innovante de conception et de développement de vaccins individualisés contre les cancers solides. Ce projet doit également permettre d’accélérer l’étape de bioproduction de ces vaccins individualisés dans l’unité pilote de fabrication de Transgene. »

Transgene sera le chef de file d’un consortium industriel qui combine bio-ingénierie, bio-informatique et un savoir-faire reconnu en vectorisation, grâce notamment à leur unité de fabrication unique. L’apport de chaque partenaire au projet sera le suivant :

. Transgene sera responsable de la stratégie et de la conduite du plan de développement clinique. La conception du produit pour chacun des patients sera réalisée en conjonction avec NEC, qui fournira les prédictions bioinformatiques nécessaires à la mise au point du vaccin. Transgene fabriquera les lots cliniques myvac™ dans son unité pilote de fabrication permettant de vectoriser les néoantigènes et de mettre à disposition le produit dans des délais compatibles avec la prise en charge clinique ;

. Traaser sera en charge d’annoter et interpréter les profils génomiques déterminés par séquençage d’ADN, pour faciliter, guider et sécuriser l’exploitation de résultats d’algorithmes d’IA de personnalisation des vaccins ;

. HalioDx étudiera les biomarqueurs permettant de suivre et maximiser l’efficacité clinique de myvac™ grâce à Immunogram, une plateforme de recherche clinique de haute technologie qui renferme une suite de tests propriétaires dont Immunosign® et la gamme d’essais Immunoscore® ;

. L’Institut Curie (Centre d’Immunothérapie des Cancers, dirigé par le Dr Amigorena) interviendra sur la génération de données translationnelles et la caractérisation du mécanisme d’action.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Publié le 30 mars 2020
Sanofi : 1er patient traité hors États-Unis dans le cadre du programme mondial d’essais évaluant Kevzara® (COVID-19)

Sanofi a annoncé qu’un premier patient hors États-Unis a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant Kevzara® (sarilumab) dans la prise en charge de patients hospitalisés pour une forme sévère de COVID-19. Le programme mondial d’essais cliniques consacré à ce médicament vient d’être lancé en Italie, en Espagne, en Allemagne, en France, au Canada, en Russie et aux États-Unis – des pays touchés par la pandémie de COVID-19.

COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Publié le 27 mars 2020
COVID-19 : Sanofi et Translate Bio collaborent pour développer un nouveau candidat-vaccin à ARNm

Sanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), vont collaborer dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le virus responsable de la COVID-19. Cette collaboration prend appui sur l’accord que les deux entreprises ont conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm contre différentes maladies infectieuses.

Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Publié le 26 mars 2020
Bone Therapeutics : Stefanos Theoharis nommé Directeur Commercial

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires et biologiques innovantes dans les domaines de l’orthopédie et des maladies osseuses, a annoncé le renforcement de son équipe de direction par la nomination de Stefanos Theoharis, PhD, au poste de Directeur Commercial (Chief Business Officer – CBO).

Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Publié le 26 mars 2020
Eurobio Scientific obtient le marquage CE pour son test COVID-19 propriétaire

Eurobio Scientific, groupe français leader dans le diagnostic médical in vitro de spécialité, a annoncé le marquage CE pour son test propriétaire EBX 041 SARS CoV2, développé spécifiquement pour le diagnostic clinique du COVID-19.

Paludisme : MedinCell reçoit une subvention de 6,4 millions de dollars de Unitaid

Publié le 26 mars 2020

MedinCell a signé un accord de subvention à hauteur de 6,4 millions de dollars sur trois ans avec l’agence de santé internationale Unitaid, qui s’est engagée à accélérer l’impact des technologies à longue durée d’action dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le paludisme reste l’une des principales menaces sanitaires dans le monde avec plus de 200 millions de personnes infectées chaque année.

Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Publié le 25 mars 2020
Covid-19 : la Coalition Innovation Santé lance un appel à projets

Face à la crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, la « Coalition Innovation Santé – Crise Sanitaire » initiée par France Biotech, France Digitale, MedTech in France et AstraZeneca, avec la participation et l’appui de l’Assistance Publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) et de France Assos Santé, les soutiens de Bpifrance et d’EIT Health, s’est constituée pour contribuer à désengorger le système de soins et permettre aux patients atteints de maladies chroniques de continuer à être pris en charge.

bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

Publié le 24 mars 2020
bioMérieux reçoit l’autorisation d’utilisation en urgence de la FDA pour le test BIOFIRE® COVID-19

bioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé que sa filiale, BioFire Defense, a reçu l’autorisation d’utilisation en urgence de la Food and Drug Administration américaine pour son test BIOFIRE® COVID-19 destiné à la détection du coronavirus SARS-CoV-2 par les laboratoires certifiés pour des tests de complexité moyenne à élevée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents