Edition du 19-01-2020

GeNeuro : résultats positifs de l’étude de phase IIb ANGEL-MS avec temelimab dans la SEP

Publié le jeudi 14 mars 2019

GeNeuro : résultats positifs de l'étude de phase IIb ANGEL-MS avec temelimab dans la SEPGeNeuro vient d’annoncer  les résultats positifs de l’étude ANGEL-MS consacrée à son produit phare, temelimab. Temelimab est un anticorps monoclonal humanisé visant à neutraliser la protéine rétrovirale pathogène pHERV-W, qui pourrait être un facteur causal dans le développement de la sclérose en plaques (SEP).

Les données de l’étude ANGEL-MS ont confirmé qu’un traitement de deux ans avec temelimab avait un effet positif continu sur les principaux marqueurs de progression de la maladie, mesurés par IRM, ce qui confirme et étend les résultats publiés à la semaine 48 de l’essai de phase IIb CHANGE-MS. Ces effets positifs incluent la réduction de l’atrophie cérébrale, en particulier dans les régions du cortex et du thalamus, et le maintien de l’intégrité de la myéline, telle que mesurée par imagerie via le Ratio de Transfert d’Aimantation (MTR : magnetization transfer ratio). Surtout, pour la première fois, des effets encourageants dépendants de la dose administrée ont été constatés sur des marqueurs cliniques de la progression de la SEP. Cela a été mis en évidence par la proportion moindre de patients présentant une progression confirmée de leur handicap à 12 semaines sur l’échelle EDSS, ou via la détérioration de 20% du temps nécessaire pour le test de marche de 25 pieds (« Timed 25 Foot Walk »).

Jesús Martin-Garcia, Président-Directeur général de GeNeuro, déclare : « Nous sommes heureux de ces données qui confirment clairement les effets robustes et cohérents de temelimab sur les principaux marqueurs de la neuroprotection, mesurés par IRM, et nous nous réjouissons de voir des signes encourageants de bénéfice clinique. Les résultats d’ANGEL-MS confirment le potentiel de temelimab pour agir contre la progression de la maladie, qui est le principal besoin médical non satisfait pour cette indication. Cela renforce encore davantage notre détermination à poursuivre le développement de temelimab dans la SEP.»

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Biosimilaires : Mundipharma forme un partenariat avec Samsung Bioepis pour étendre son activité à Hong Kong et à Taiwan

Publié le 17 janvier 2020
Biosimilaires : Mundipharma forme un partenariat avec Samsung Bioepis pour étendre son activité à Hong Kong et à Taiwan

Mundipharma a annoncé un partenariat avec Samsung Bioepis pour commercialiser les candidats biosimilaires de première vague de Samsung Bioepis à Taiwan et à Hong Kong. Le partenariat couvre les candidats biosimilaires de Samsung Bioepis dans le domaine de l’immunologie et de l’oncologie, notamment les SB5 (adalimumab), SB4 (étanercept), SB3 (trastuzumab) et SB8 (bevacizumab).

Nicox : approbations de Vyzulta® à Hong Kong et en Argentine par son partenaire licencié Bausch + Lomb

Publié le 16 janvier 2020
Nicox : approbations de Vyzulta® à Hong Kong et en Argentine par son partenaire licencié Bausch + Lomb

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui que son partenaire licencié, Bausch + Lomb, a reçu l’approbation de mise sur le marché de Vyzulta® (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024% à Kong Kong et en Argentine.

Cellectis : un 1er patient a reçu une nouvelle version du produit candidat allogénique UCART123 pour traiter la LAM en rechute ou réfractaire

Publié le 16 janvier 2020
Cellectis : un 1er patient a reçu une nouvelle version du produit candidat allogénique UCART123 pour traiter la LAM en rechute ou réfractaire

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), a annoncé qu’un premier patient a été traité dans le cadre de l’essai clinique de Phase I à dose croissante, AMELI-01, visant à évaluer une nouvelle version du produit candidat UCART123 dans la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) en rechute ou réfractaire.

Maladies génétiques : Genomic Vision signe un partenariat stratégique avec GIPTIS

Publié le 16 janvier 2020
Maladies génétiques : Genomic Vision signe un partenariat stratégique avec GIPTIS

Genomic Vision, société de biotechnologie développant des outils d’intelligence artificielle et moléculaires pour étudier les changements structurels et dynamiques de l’ADN, en particulier dans le génome humain, a annoncé un partenariat avec GIPTIS (Institut de génétique pour les Patients, les Thérapies, l’Innovation et la Science), le plus grand institut euro-méditerranéen de lutte contre les maladies génétiques rares, récemment créé par le professeur Nicolas Lévy à Marseille.

Yposkesi sélectionné pour la Grande Exposition du Fabriqué en France à l’Elysée

Publié le 15 janvier 2020
Yposkesi sélectionné pour la Grande Exposition du Fabriqué en France à l’Elysée

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé avoir été sélectionné pour la Grande Exposition du Fabriqué en France organisée au Palais de l’Elysée, les 18 et 19 janvier 2020.

Diabète : Biocorp et Sanofi renforcent leur partenariat autour de Mallya

Publié le 15 janvier 2020
Diabète : Biocorp et Sanofi renforcent leur partenariat autour de Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, et le groupe Sanofi ont annoncé la signature d’un nouveau contrat concernant Mallya, un capteur intelligent destiné aux stylos injecteurs d’insuline.

Urania Therapeutics reçoit 1,7 million d’euros de financement Deeptech de Bpifrance

Publié le 14 janvier 2020
Urania Therapeutics reçoit 1,7 million d’euros de financement Deeptech de Bpifrance

Urania Therapeutics, société biopharmaceutique française spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture selon une approche de « structure-based-drug design (SBDD), a annoncé qu’elle bénéficie d’un financement Deeptech de 1,7 million d’euros de la part de Bpifrance, qui viennent s’ajouter à son récent tour d’amorçage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents