Edition du 25-01-2022

Transgene : levée d’option de licence par AstraZeneca pour un virus oncolytique issu de sa plateforme Invir.IO™

Publié le vendredi 17 décembre 2021

Transgene : levée d’option de licence par AstraZeneca pour un virus oncolytique issu de sa plateforme Invir.IO™ Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé qu’AstraZeneca a exercé sa première option de licence pour un virus oncolytique issu de la plateforme Invir.IO™ dans le cadre de la collaboration en cours entre Transgene et AstraZeneca. L’exercice de cette option porte sur un virus oncolytique, intégrant un transgène confidentiel, et déclenche un paiement initial de 8 millions de dollars d’AstraZeneca à Transgene. Transgene pourra également percevoir d’autres paiements à l’atteinte de jalons liés au développement, aux étapes réglementaires et à la commercialisation ; ainsi que des royalties.

« Nous sommes ravis qu’AstraZeneca ait décidé d’exercer sa première option de licence pour un virus oncolytique généré avec notre plateforme Invir.IO™ dans le cadre de notre collaboration. Nous avons développé une relation de travail très productive avec l’équipe d’AstraZeneca fondée sur notre expertise approfondie et de longue date dans le développement de virus basés sur la souche Vaccinia, et capables d’exprimer des transgènes qui améliorent les propriétés antitumorales des virus oncolytiques. Nous sommes impatients de voir ce virus oncolytique avancer vers le développement clinique. » commente Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

L’accord de collaboration avec AstraZeneca a débuté en 2019. Transgene apporte son expertise des virus oncolytiques y compris la conception et l’ingénierie du virus. De plus, Transgene donne accès à son virus Vaccinia optimisé et double délété (TK-RR-) -, qui constitue le fondement de la plateforme Invir.IO™ et assure le développement préclinique in vitro des candidats générés par la collaboration. AstraZeneca sélectionne les transgènes qui seront intégrés dans le virus et a la charge du développement préclinique in vivo. L’accord prévoit le codéveloppement d’un total de cinq immunothérapies oncolytiques.

Grace à son unité de production pilote interne, Transgene a la capacité de produire des lots cliniques conformes aux normes BPF (normes de production pharmaceutique) pour les candidats issus de la plateforme Invir.IO™.

Des données cliniques récentes présentées par Transgene en septembre 2021 lors du congrès virtuel de l’ESMO ont confirmé que les virus oncolytiques issus du virus Vaccinia breveté, optimisé et double délété TK-RR- de Transgene, peuvent être administrés par voie intraveineuse (voir le communiqué de presse ici). Transgene estime que les virus oncolytiques issus d’Invir.IO™ et administrés par voie intraveineuse pourraient traiter un éventail plus large de tumeurs solides, augmentant ainsi significativement le potentiel commercial des virus oncolytiques en développement de Transgene.

Source et visuel :  Transgene








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents