Edition du 23-11-2017

Essais cliniques: France Biotech alerte sur la dégradation de l’attractivité de la France

Publié le mardi 14 février 2017

Essais cliniques: France Biotech alerte le gouvernement sur la dégradation de l'attractivité de la FranceFrance Biotech, l’association des entrepreneurs en biotechnologie et sciences de la vie alerte le gouvernement sur la dégradation de l’attractivité de la France en matière d’essais cliniques. Selon les données de la « EU Clinical Trials Register », le registre européen des essais cliniques sur de nouveaux médicaments, la France est aujourd’hui dépassée par la plupart des autres grands pays européens.

« La place de la France, en queue de peloton pour le nombre d’essais cliniques de nouveaux médicaments, loin derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni et même la Belgique, est un constat inquiétant, » affirme Maryvonne Hiance, Présidente de France Biotech.

« Ce décrochage français s’explique par l’existence de freins réglementaires à l’innovation dans les domaines du médicament et des dispositifs médicaux, et également par une évaluation inadéquate du bénéfice-risque (le risque zéro n’existant pas en recherche) », estime l’association dans un communiqué.

« Le retard français en matière d’essais cliniques se traduit par un accès retardé aux nouveaux traitements en cours d’investigation clinique pour les patients, par une incitation à la délocalisation des entreprises innovantes et par une moindre visibilité des médecins et chirurgiens français qui ne seront pas aussi souvent signataires de publications que leurs confrères internationaux, » souligne Maryvonne Hiance.

La dégradation de l’attractivité française a également des répercussions économiques pour les établissements hospitaliers de l’Hexagone.  « Pour un essai clinique, les entreprises innovantes de la santé financent un hôpital ou une clinique environ 15 000 Euros par patient. Sur la base du différentiel avec le Royaume Uni, où sont réalisés aujourd’hui deux fois plus d’essais cliniques qu’en France, et avec une moyenne de 50 patients par expérimentation, le manque à gagner pour les hôpitaux et cliniques français approche les 2 milliards d’Euros ! », détaille Maryvonne Hiance.

L’association rappelle enfin que le 13 juillet 2016 dans une lettre ouverte adressée à Marisol Touraine, la ministre des Affaires Sociales, de la santé et des droits des femmes, elle s’inquiétait de l’encadrement juridique en France des essais cliniques et notamment de la « désignation aléatoire » des comités chargés d’émettre un avis sur les protocoles de recherche.

1- EU Clinical Trials Register [consulté le 13 février 2017] https://www.clinicaltrialsregister.eu/

Source : France Biotech








MyPharma Editions

Janssen lance un portail d’informations sur le VIH et les IST

Publié le 23 novembre 2017
Janssen lance un portail d'informations sur le VIH et les IST

Le laboratoire Janssen vient de lancer le site internet « Prévenir Pour l’Avenir ». Véritable portail d’aide et d’information sur la santé sexuelle, abordant aussi bien la thématique du VIH que des IST (infections sexuellement transmissibles) en général, « Prévenir Pour l’Avenir » est construit autour de 4 grandes thématiques/rubriques : Se protéger ; Se dépister ; Se traiter ; Vivre avec.

ASIT biotech obtient un deuxième brevet en Europe

Publié le 23 novembre 2017
ASIT biotech obtient un deuxième brevet en Europe

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge au spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation future d’une nouvelle génération de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé l’octroi d’un deuxième brevet par l’Office européen des brevets.

Innate Pharma annonce une mise à jour du programme d’essais cliniques de lirilumab

Publié le 23 novembre 2017
Innate Pharma annonce une mise à jour du programme d'essais cliniques de lirilumab

La société de biotechnologie marseillaise Innate Pharma a annoncé hier une mise à jour du programme d’essais cliniques de lirilumab, licencié à Bristol-Myers Squibb. Lirilumab est un anticorps humanisé dirigé contre les récepteurs inhibiteurs de type immunoglobuline (KIRs) exprimés principalement sur les cellules tueuses « Natural Killers » (NK).

Janssen cherche à élargir l’AMM en Europe de Darzalex® pour le myélome multiple récemment diagnostiqué

Publié le 22 novembre 2017
Janssen cherche à élargir l'AMM en Europe de Darzalex® pour le myélome multiple récemment diagnostiqué

Janssen a annoncé avoir déposé une demande de variation de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA), pour le traitement d’immunothérapie au Darzalex® (daratumumab). Cette demande vise à élargir l’autorisation actuelle de mise sur le marché afin de combiner le daratumumab au bortézomib, melphalan et prednisone pour le traitement des patients adultes atteints d’un myélome multiple nouvellement diagnostiqué et qui ne sont pas admissibles pour une greffe autologue de cellules souches.

Smithers Viscient Europe : Alasdair Clipston nommé directeur du département Chimie

Publié le 22 novembre 2017
Smithers Viscient Europe : Alasdair Clipston nommé directeur du département Chimie

Smithers Viscient, un organisme de recherche sous contrat mondial, a annoncé la nomination d’Alasdair Clipston au poste de directeur de son département Chimie. M. Clipston rejoint Smithers après 15 années passées au sein d’organismes de tests et de recherche sous contrat, dont AstraZeneca et Charles River.

RaDiCo (Inserm) et Boehringer Ingelheim France partenaires autour de la Fibrose Pulmonaire Idiopathique

Publié le 22 novembre 2017
RaDiCo (Inserm) et Boehringer Ingelheim France partenaires autour de la Fibrose Pulmonaire Idiopathique

RaDiCo, programme national de cohortes sur les maladies rares piloté par l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), s’associe à Boehringer Ingelheim France pour une étude observationnelle de la prise en charge des patients atteints de Fibrose Pulmonaire Idiopathique (FPI), en pratique réelle. Les résultats de ce projet de recherche spécifique FPI sont attendus en 2021.

Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,2% à fin octobre

Publié le 22 novembre 2017
Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,2% à fin octobre

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont progressé de 3,3% sur les dix premiers mois de l’année et de 3,2% sur les douze derniers mois. Parmi ces dépenses, les remboursements de soins médicaux et dentaires augmentent de 3,2% entre janvier et octobre 2017 et de 3,0% sur les 12 derniers mois.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions