Edition du 23-04-2021

Tuberculose: l’OMS valide un nouveau test rapide pour le diagnostic

Publié le jeudi 9 décembre 2010

L’Organisation mondiale de la Santé a approuvé hier un test novateur pour le diagnostic de la tuberculose, particulièrement intéressant dans les pays les plus touchés par cette maladie. Ce test pourrait révolutionner les soins et la lutte antituberculeuse en permettant un diagnostic exact pour de nombreux patients en 100 minutes environ, alors qu’avec les tests actuels il faut parfois jusqu’à trois mois pour obtenir les résultats.

  «Ce nouveau test représente un tournant majeur pour le diagnostic et les soins de la tuberculose dans le monde. Il es également synonyme d’espoir pour les millions de personnes les plus exposées au risque de tuberculose, y compris résistante, a déclaré le Dr Mario Raviglione, Directeur à l’OMS du département Halte à la tuberculose. Nous avons les preuves scientifiques, nous avons défini la politique et nous visons désormais à soutenir l’implantation pour que l’effet se ressente dans les pays.»
L’approbation de ce test rapide par l’OMS, un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) totalement automatisé, est l’aboutissement de 18 mois d’évaluation rigoureuse de son efficacité sur le terrain pour le diagnostic précoce de la tuberculose, ainsi que de la tuberculose multirésistante (TB-MR) et de la tuberculose compliquée par le VIH, plus difficiles à diagnostiquer. Selon les données disponibles à ce jour, la mise en œuvre de ce test pourrait entraîner un triplement du nombre des cas de tuberculose résistante diagnostiqués et un doublement du nombre des cas de tuberculose associée au VIH, diagnostiqués dans les zones à forte prévalence des deux infections.
De nombreux pays s’appuient toujours sur l’examen des frottis au microscope, une méthode de diagnostic mise au point il y a un siècle. En revanche, ce test «à la minute» intègre une technologie moderne portant sur l’ADN et pouvant être utilisée en dehors des laboratoires conventionnels. Sa totale automatisation le rend également sûr et facile d’emploi.

L’OMS demande désormais de déployer le TAAN complètement automatisé dans des conditions bien définies et dans le cadre des plans nationaux de soins et de lutte contre la tuberculose et la tuberculose-MR. Des orientations politiques et des indications opérationnelles sont également publiées, sur la base des conclusions d’une série d’examens par les experts et d’une consultation mondiale organisée la semaine dernière à Genève et réunissant plus d’une centaine de représentants de programmes nationaux, d’organismes d’aide au développement et de partenaires internationaux.

Un tarif préférentiel pour les pays les plus touchés
L’accessibilité a été une préoccupation majeure dans le processus d’évaluation. La Fondation pour des outils diagnostiques nouveaux et novateurs (FIND), qui a participé à la mise au point, annonce aujourd’hui qu’elle a négocié avec le fabricant, Cepheid, une diminution du prix de 75% pour les pays les plus touchés par la tuberculose, par rapport au prix actuel sur le marché. Un tarif préférentiel sera accordé à 116 pays à faible revenu et à revenu intermédiaire où la tuberculose est endémique, et il y aura une baisse supplémentaire du prix une fois que la demande aura atteint un volume important.

«Il y a eu une forte volonté de lever tous les obstacles, y compris financiers, susceptibles de compromettre le déploiement de cette nouvelle technologie, reconnaît le Dr Giorgio Roscigno, Directeur général de FIND. Pour la première fois dans la lutte antituberculeuse, nous ouvrons simultanément l’accès à une technologie à la pointe du progrès dans les pays à revenu faible, intermédiaire et élevé. Cette technologie permet également le diagnostic d’autres maladies, ce qui devrait encore accroître son efficacité.»

L’OMS publie aussi des recommandations et des orientations pour intégrer ce test dans les programmes. Elles comprennent des protocoles de dépistage (ou algorithmes) qui optimiseront l’utilisation et les avantages de cette nouvelle technologie pour les personnes qui en ont le plus besoin. Malgré des progrès majeurs dans les soins et la lutte, la tuberculose a tué, selon les estimations, 1,7 million de personnes en 2009 et 9,4 millions de personnes ont développé une tuberculose évolutive l’année dernière.

Source : OMS








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents