Edition du 23-01-2022

UCB atteint ses objectifs en matière de développement clinique

Publié le lundi 10 janvier 2011

La société biopharmaceutique bruxelloise UCB a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que quatre de ses principaux objectifs en matière de développement clinique ont été atteints comme prévu au cours du quatrième trimestre de l’année 2010 et qu’un projet a pris de l’avance sur le calendrier.

Une nouvelle étude de Phase III, qui évalue le brivaracetam en tant que traitement adjuvant des crises épileptiques partielles chez des adultes atteints d’épilepsie, a été lancée avec la visite du premier patient en décembre 2010. Il s’agit d’une étude multicentrique randomisée menée en double aveugle, contrôlée contre placebo et à groupes parallèles incluant plus de 700 patients. Cette étude a pour objectif d’évaluer l’efficacité et l’innocuité du brivaracetam 100 mg/jour et 200 mg/jour sur la fréquence des crises. Les principaux résultats sont attendus pour le premier semestre de l’année 2013.

UCB a également lancé une étude clinique de Phase III à travers l’Europe afin d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de Vimpat® (lacosamide) (200 à 600 mg/jour) en monothérapie chez de nouveaux patients adultes (ou récemment diagnostiqué) atteints d’épilepsie et présentant des crises épileptiques partielles ou des crises tonico-cloniques généralisées. Il s’agit d’une étude multicentrique randomisée, en double aveugle, à double placebo qui compare le lacosamide (200 mg à 600mg/jour) avec le carbamazépine à libération contrôlée (400 mg à 1 200 mg/jour). Le critère de non-infériorité vise à dégager au moins un bilan bénéfice-risque semblable pour le lacosamide et le carbamazépine à libération contrôlée. Les principaux résultats de cette étude sont attendus pour la fin de l’année 2014.

Les premiers résultats du programme de Phase II étudiant le Vimpat® comme traitement adjuvant chez des enfants âgés de 2 à 17 ans présentant des crises épileptiques partielles non contrôlées sont désormais disponibles. Le profil du lacosamide chez des enfants âgés de 5 à 11 ans est similaire à celui observé chez des adultes en bonne santé. Aucune preuve d’une augmentation liée à la dose des effets indésirables en rapport avec le traitement ni aucune modification importante sur le plan clinique n’ont été observées dans les tests en laboratoire et au niveau des signes vitaux. Des données de cette étude ont été utilisées afin de déterminer la posologie pour les études pédiatriques ultérieures.

En décembre 2010, UCB a annoncé l’inclusion du premier patient dans son programme de Phase III (EMBODY™ 1 et EMBODY™ 2) visant à évaluer l’efficacité de l’epratuzumab chez des patients atteints de lupus érythémateux disséminé (LED) modéré à sévère. Le recrutement est en cours avec environ 780 sujets randomisés dans chaque étude. Les premiers résultats sont attendus pour le premier semestre de l’année 2014.

Un programme de Phase IIb pour le CDP6038 (anti-IL 6) développé pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde modérée à sévère a commencé avant la date prévue : les premiers patients ont été recrutés et plusieurs sites d’étude sont en activité. Il s’agit d’une étude randomisée menée en double aveugle et contrôlée contre placebo auprès de plus de 200 patients, visant à établir la posologie. L’étude fait appel à un produit de comparaison actif afin d’évaluer l’efficacité et l’innocuité du CDP6038 administré par voie sous-cutanée pendant 12 semaines à des patients atteints d’arthrite rhumatoïde active chez qui le traitement préalable par inhibiteurs du TNF n’a pas donné de résultats probants. Les principaux résultats sont attendus pour le troisième trimestre de l’année 2012.

Source : UCB








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents