Edition du 25-02-2018

L’UE veut lutter contre les inégalités de santé entre Etats membres

Publié le vendredi 23 octobre 2009

L’UE veut lutter contre les inégalités de santé entre Etats membres La Commission européenne a annoncé mardi 20 octobre un train de mesures destinées à aider les États membres et d’autres acteurs à lutter contre les disparités qui existent en matière de santé entre les pays de l’UE et à l’intérieur de ceux-ci. En effet, l’écart d’espérance de vie à la naissance peut varier d’un État membre à l’autre de quelques huit ans pour les femmes et de plus de quatorze ans pour les hommes.

Malgré l’augmentation de la prospérité et les progrès réalisés globalement dans le secteur européen de la santé, des différences subsistent entre les pays et en leur sein et s’accentuent même dans certains cas. Ainsi, l’écart d’espérance de vie à la naissance varie d’un État membre à l’autre et peut atteindre huit ans pour les femmes et quatorze ans pour les hommes.

 Les raisons qui expliquent ces différences sont complexes et font intervenir toute une série de facteurs tels que le revenu, l’éducation, les conditions de vie et de travail, l’hygiène de vie en matière de santé et l’accès aux soins de santé. La crise financière actuelle pourrait avoir comme conséquence une augmentation de ces disparités au sein des groupes les plus touchés par la récession, tels que les chômeurs.

«Je veux une Europe où chaque citoyen puisse bénéficier de soins de santé de qualité, quels que soient son lieu de résidence, ses origines sociales ou ethniques. Aujourd’hui, nous avons compris qu’il convenait de lutter contre les inégalités en matière de santé et que, pour ce faire, il fallait une politique transsectorielle au niveau de l’UE, ainsi qu’aux niveaux national, régional et local», a déclaré Androulla Vassiliou, membre de la Commission chargée de la santé.

Mesures contre les inégalités en matière de santé
Pour aider les Etats membres à définir des stratégies efficaces afin de lutter contre ces inégalités, la Commission européenne propose :

– d’améliorer la disponibilité des données et les mécanismes de mesure, d’observation et de divulgation des inégalités en matière de santé ainsi que la base des connaissances sur les causes des inégalités et sur les stratégies qui permettent de les réduire.

– d’associer l’ensemble de la société civile aux actions menées dans le domaine de la santé et de satisfaire aux besoins des groupes vulnérables, des migrants et des minorités ethniques. Une plus grande attention sera accordée aux besoins des personnes défavorisées en ce qui concerne, par exemple, la prestation de services de santé, l’élaboration d’actions de promotion et de protection de la santé ou l’amélioration des conditions de vie et de travail.

– d’utiliser les fonds européens pour améliorer la santé des plus démunis et réduire les disparités existant en matière de santé entre les régions, par exemple, en ce qui concerne les services de soins de santé de base, les systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement et la rénovation des logements.

En 2012, la Commission européenne établira un premier rapport sur les progrès réalisés.

Source : Commission européenne / Leem








MyPharma Editions

Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Publié le 23 février 2018
Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Servier a annoncé vendredi le renforcement de sa présence sur le territoire américain avec l’ouverture à Boston de son premier bureau, Servier BioInnovation. Situé en plein coeur du hub mondial des sciences de la vie de Cambridge, ce nouveau site a pour mission d’identifier de nouvelles opportunités en Recherche & Développement et concrétiser la présence commerciale du groupe pharmaceutique français aux Etats-Unis.

GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

Publié le 23 février 2018
GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique.

Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Publié le 22 février 2018
Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Elsalys Biotech, société française spécialisée en immuno-oncologie, a signé avec Théa un accord d’option de licence en ophtalmologie. L’option porte sur le développement clinique (prévu à partir de 2020) et la commercialisation d’ELB011, un nouvel anticorps first-in-class dans le traitement de la DMLA humide et d’autres pathologies vasculaires rétiniennes.

Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics

Publié le 22 février 2018
Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l'australien Viralytics

Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros).

Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

Publié le 22 février 2018
Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

La 13ème édition de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 10 au 18 mars 2018. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne et dit « Bravo et merci » à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies.

Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Publié le 22 février 2018
Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Néovacs, la société spécialiste de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé avoir reçu la notification par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) de l’octroi du brevet intitulé : « Méthode de traitement d’une condition liée à la surexpression de l’Interféron alpha (US 14/110,312) ».

TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

Publié le 22 février 2018
TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

TxCell, société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, présente les détails de son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe, se tenant du 20 au 22 février 2018 à Londres, au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions