Edition du 25-07-2021

Accueil » Et aussi » Hôpital » Médecine » Recherche

Un nouveau Laboratoire Analyse et Restauration du Mouvement (ARM) à l’Hôpital Henri Mondor

Publié le vendredi 29 octobre 2010

Le 2 novembre 2010 sera  inauguré à l’Hôpital Henri Mondor un laboratoire d’analyse et de recherche sur le handicap moteur (Analyse et Restauration du Mouvement, ARM). Ce laboratoire est une plateforme technologique sophistiquée (analyse cinématique tridimensionnelle, dynamométrique, accélérométrique, électromyographique, goniométrique et vidéographique) autour de laquelle a été créée par convention une équipe de recherche CNRS, antenne du laboratoire de biomécanique de l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers).

 Le Laboratoire ARM est situé au Rez de Chaussée Bas de Mondor, au sein du Service de Médecine Physique et de Réadaptation. Il a vocation à servir tout le pôle neurolocomoteur et, au delà du pôle, en transversal pour toutes pathologies affectant le mouvement. Le financement de ce laboratoire a été accompagné par la Direction de la Politique Médicale de l’APHP, à l’instigation du Professeur Philippe DECQ (Neurochirurgie). Le Pr Jean-Michel GRACIES (Médecine Physique et de Réadaptation, Unité de Neurorééducation) a imaginé son implantation géographique au sein même de l’hôpital, en dégageant l’espace nécessaire dans le Service de Médecine Physique qui a recruté un ingénieur biomécanique, essentiel pour la bonne efficacité de cet outil technologique complexe.

L’équipe de recherche est co-dirigée par Philippe DECQ et Jean-Michel GRACIES. L’association de cliniciens et biomécaniciens intégrés dans l’équipe de recherche apportera une expertise unique sur l’exploration et le traitement de la parésie spastique, de la maladie de Parkinson, des tremblements, de l’hydrocéphalie, mais également dans des domaines de chirurgie orthopédique, de rhumatologie ou de gériatrie. Le laboratoire accueille des jeunes chercheurs, et sert déjà pour plusieurs projets de recherche en cours.  Plusieurs collaborations sont établies avec d’autres laboratoires de biomécanique, de robotique et des écoles d’ingénieurs, au premier rang desquelles l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers et l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Marne La Vallée.

 En plus de sa vocation de recherche, le laboratoire est également conçu comme un outil d’aide aux cliniciens pour des explorations fonctionnelles du mouvement. Ce type de prestation est amené à se développer dans les années qui viennent, du fait des progrès dans la prise en charge du handicap moteur, tant chez les patients neurologiques qu’orthopédiques, et chez les personnes âgées. Ces explorations fonctionnelles de la marche, de tremblements, d’autres mouvements anormaux chez des sujets handicapés, vont constituer un atout et un gain d’activité pour l’institution.

 Le laboratoire ARM à l’hôpital Henri Mondor est une structure nouvelle et originale au sein de l’APHP avec pour objectifs, l’analyse du mouvement au service de sa restauration chez les patients handicapés, et une performance de recherche d’excellence au service des patients.

Source : Hôpital Henri Mondor








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents