Edition du 22-05-2022

Accueil » Industrie » Produits

Vaccin contre la dengue : Sanofi Pasteur étend son programme mondial d’essais en Amérique latine

Publié le jeudi 10 décembre 2009

Vaccin contre la dengue : Sanofi Pasteur étend son programme mondial d'essais en Amérique latineSanofi Pasteur, la division vaccins du groupe sanofi-aventis a annoncé hier l’extension en Amérique latine du programme d’essais cliniques de son vaccin contre la dengue, avec une nouvelle étude multicentrique chez les enfants et les adolescents au Mexique, en Colombie, au Honduras et à Porto Rico. Cette nouvelle étude vient compléter un essai antérieur au Mexique et un essai en cours au Pérou.

Ces études ont pour objectif de faire progresser le développement d’un vaccin pour la prévention de la dengue en Amérique latine. A l’heure actuelle, il n’existe pas de traitement spécifique contre la dengue, maladie tropicale la plus répandue après le paludisme.

« Dans les années 1960, l’Amérique latine était considérée comme pratiquement exempte de la dengue. Depuis, l’urbanisation et les voyages ont contribué à faire rapidement ré-émerger la maladie. Aujourd’hui, la dengue représente un grave problème de santé publique dans toute l’Amérique latine », a déclaré le Dr Roberto Tapia-Conyer, Directeur Général de l’Institut Carso de la santé. « Jusqu’à maintenant, le contrôle des moustiques, vecteurs de la dengue, n’a pas permis de stopper cette évolution. Un vaccin sûr et efficace est très attendu afin de prévenir les épidémies de dengue dans la région ».

La dengue en Amérique latine : un fardeau de plus en plus lourd
Dix-neuf pays d’Amérique latine étaient certifiés exempts de dengue entre 1952 et 1965. La dengue avait tout d’abord réapparu en 1968, et en 2007 la maladie s’était réinstallée dans tous ces pays. En 2008 et 2009, de graves épidémies de dengue ont été rapportées au Mexique, au Paraguay, au Brésil, en Bolivie et en Argentine. De nombreux facteurs ont contribué à la réémergence et à l’augmentation spectaculaire du nombre de cas de dengue, comme par exemple l’urbanisation et l’augmentation des déplacements, qui facilitent la dissémination du virus de la dengue et la circulation des quatre sérotypes dans toute la région.

« La lutte contre la dengue est une priorité pour la santé publique : nous devons rester en alerte tant que la maladie continue de circuler en Amérique latine », a déclaré le Dr Jorge Mendez, Investigateur à l’hôpital pour enfants Federico Gomez à Mexico, et co-investigateur pour l’évaluation d’un vaccin contre la dengue au Mexique. « Les études cliniques réalisées au Mexique représentent des étapes essentielles dans le développement d’un vaccin pour la prévention de la dengue. Nous sommes très heureux que le Mexique contribue à cette recherche scientifique qui pourra bénéficier à toute la région ».

Le programme mondial d’études cliniques de sanofi pasteur
Sanofi Pasteur a débuté les recherches sur un vaccin contre la dengue dans les années 1990. Les études cliniques avec le vaccin candidat tétravalent le plus prometteur ont démarré dans les années 2000. Le vaccin a été testé au cours d’essais cliniques (de phases I et II) chez des adultes et des enfants vivant dans des pays endémiques (Mexique, Philippines) et dans des pays non-endémiques (Etats-Unis). Une réponse anticorps capable de neutraliser les quatre sérotypes du virus responsable de la dengue a été observée après trois doses du vaccin candidat. Le vaccin est bien toléré, avec un profil de sécurité similaire après chacune des doses.

Dans le cadre de son programme de recherche sur le vaccin contre la dengue, Sanofi Pasteur mène actuellement des études cliniques chez des enfants et des adultes au Mexique, en Colombie, au Honduras, à Porto Rico, au Pérou, aux Philippines, au Vietnam, à Singapour et en Thaïlande. Dans son communqiué le groupe précise que « ces études répondent aux normes les plus élevées définies par la Conférence internationale sur l’harmonisation des critères d’homologation des produits pharmaceutiques à usage humain (ICH – International Conference on Harmonization of Technical Requirements for Registration of Pharmaceuticals for Human Use) ». « Le vaccin tétravalent contre la dengue de sanofi pasteur est le vaccin candidat le plus avancé en cours de développement », met enfin en avant le laboratoire.

Source : Sanofi Pasteur








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents