Edition du 29-02-2020

Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un an

Publié le jeudi 18 avril 2019

Vaccins obligatoires : des premiers effets positifs après un anLa ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, vient de donner le coup d’envoi de la Semaine Européenne de la Vaccination (SEV), qui se déroulera du 24 au 30 avril 2019. A cette occasion, elle a révélé les premiers résultats encourageants de la mise en œuvre des 11 vaccinations obligatoires du petit enfant. La couverture vaccinale des nouveau-nés progresse, de même que les perceptions positives de leurs parents sur la vaccination.

Santé publique France a en effet  comparé les couvertures vaccinales à 7 mois des nourrissons nés entre janvier et mai 2018, avec celles des nourrissons nés entre janvier et mai 2017, pour les vaccinations contre la coqueluche, l’haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque et le méningocoque C. La couverture vaccinale contre ces maladies infectieuses a connu une nette amélioration avec :

. +36,4 points de couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le méningocoque C. Elle est passée de 39,3% en 2017 à 75,7% en 2018. Cette amélioration a permis de diminuer le nombre des infections invasives dues à ce germe chez les nourrissons âgés de moins d’un an.

+5,5 points pour l’utilisation du vaccin hexavalent (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, hépatite B et infections à haemophilus influenzae de type b). La couverture vaccinale est passé de 93,1% en 2017 à 98,6% en 2018.

. +1,4 point de couverture vaccinale de la 1ère dose du vaccin contre le pneumocoque. Elle est passée de 98,0% en 2017 à 99,4% en 2018.

Les couvertures vaccinales s’améliorent également chez les enfants non soumis à l’obligation. Celle de la 1ère dose du vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) chez les enfants ayant eu 12 mois en 2018 est de 87,2%, alors qu’elle était de 85,0% chez ceux ayant eu 12 mois en 2017 (+2,2 points). Celle de la première dose du vaccin HPV (recommandé) chez les jeunes filles de 15 ans nées en 2003 est de 29,1%, alors qu’elle était de 26,2% chez les jeunes filles nées l’année précédente (+2,9 points).

La perception sur la vaccination progresse positivement
Un peu plus d’un an après la mise en œuvre de l’obligation vaccinale, les perceptions et opinions des jeunes parents sur la vaccination et ses bénéfices progressent positivement, selon une enquête réalisée par Santé publique France. L’importance de la vaccination pour la santé des enfants (91%) et pour la protection de la collectivité (87%), progresse dans l’opinion des parents (+5 points par rapport à juin 2018).

Dans le contexte des obligations vaccinales, les trois quarts des parents adhèrent à l’idée que celles-ci vont permettre de réduire les épidémies (77%). L’obligation vaccinale est majoritairement bien acceptée par les parents d’enfants nés en 2017 et en 2018, puisque deux tiers d’entre eux (67%) déclarent y être favorables.

Une nouvelle campagne « sur un ton positif et mobilisateur »
A l’occasion de la Semaine Européenne de la Vaccination du 24 au 30 avril 2019, le ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France lancent une nouvelle campagne visible à la télévision, sur le web et les réseaux sociaux, dans la presse et les lieux de santé.

Sur un ton positif et mobilisateur, le thème « La meilleure protection c’est la vaccination » rappelle qu’il s’agit du moyen de prévention le plus efficace et le plus sûr contre de nombreuses maladies infectieuses potentiellement graves telles que les méningites, la rougeole, la coqueluche ou encore le tétanos. Elle s’adresse à toute la population, mais en particulier :
– aux parents d’enfants de moins de 6 ans, premièrement concernés par la vaccination car la majorité des recommandations du calendrier vaccinal s’appliquent pendant la petite enfance ;
– et aux jeunes adultes sans enfant, de 25 ans et plus, qui figurent parmi les plus hésitants à la vaccination.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Lysogene : désignation Fast Track de la FDA pour le traitement de thérapie génique LYS-SAF302 dans la MPS IIIA

Publié le 28 février 2020
Lysogene : désignation Fast Track de la FDA pour le traitement de thérapie génique LYS-SAF302 dans la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation “Fast Track” pour son étude avec le LYS-SAF302 dans le traitement de la mucopolysaccharidose de Type IIIA (MPS IIIA).

Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le 27 février 2020
Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Abivax, société de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé aujourd’hui qu’un premier patient a été traité dans le cadre de l’essai clinique de Phase 1/2 mené aux États-Unis avec ABX196 chez des patients souffrant de carcinome hépatocellulaire (CHC, cancer du foie le plus fréquent).

Maladie cœliaque : Takeda fait l’acquisition de PvP Biologics

Publié le 27 février 2020
Maladie cœliaque : Takeda fait l'acquisition de PvP Biologics

Takeda a annoncé avoir fait l’acquisition de PvP Biologics, Inc. après la finalisation d’une étude de preuve de concept du mécanisme de Phase 1 sur le médicament expérimental TAK-062 (Kuma062) pour le traitement de la maladie cœliaque non contrôlée.

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents