Edition du 09-07-2020

Valbiotis: lancement de l’essai clinique « pivot » REVERSE-IT évaluant Valedia®

Publié le jeudi 9 novembre 2017

Valbiotis: lancement de l’essai clinique « pivot » REVERSE-IT évaluant Valedia®Valbiotis, société qui développe des solutions nutritionnelles innovantes dédiées à la prévention des maladies cardio-métaboliques, a reçu l’autorisation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour l’essai clinique « pivot » REVERSE-IT évaluant l’efficacité de Valedia® sur les facteurs de risque du diabète de type 2, chez les sujets prédiabétiques. Les premiers sujets seront inclus dans l’essai au début de l’année 2018.

« Le lancement de l’essai clinique REVERSE-IT est une étape stratégique pour Valbiotis. Cet essai conduit en France, aux États-Unis et au Canada contribuera à fournir les données nécessaires aux autorités de santé européennes et nord-américaines pour l’obtention de l’allégation de santé revendiquant la réduction d’un facteur de risque du diabète de type 2 pour Valedia®. Nous tenons tout particulièrement à remercier nos partenaires et investisseurs qui s’engagent à nos côtés pour un monde zéro diabète et qui ont rendu possible le lancement de cette étape clé pour Valbiotis. », commente  Sébastien PELTIER, Président du Directoire de Valbiotis.

REVERSE-IT, un essai international pour l’obtention de l’allégation santé de Valedia®

REVERSE-IT est le deuxième essai de Valedia® chez l’Homme, sur les trois que compte le plan de développement clinique du produit en vue de sa mise sur le marché. Sur le plan réglementaire, REVERSE-IT fournira des données indispensables à l’obtention de l’allégation santé, pour démontrer l’efficacité de Valedia® à réduire un facteur de risque du diabète de type 2, dans la population cible. REVERSE-IT est un essai international de phase IIb1, multicentrique, randomisé et contrôlé en double aveugle, mené sur 150 volontaires prédiabétiques.

Doté d’une méthodologie robuste, l’essai REVERSE-IT a pour ambition de mesurer l’effet de Valedia® sur l’ensemble des paramètres physiologiques liés à l’apparition du diabète, via un panel complet d’analyses : glycémie à jeun, taux d’HbA1c, insulinémie, sensibilité à l’insuline, fonction pancréatique, fonction hépatique, régulation des lipides, masse grasse, satiété, etc. Tous ces paramètres cliniques et biologiques sont des critères d’évaluation de l’essai. Par ailleurs, REVERSE-IT est intégré à un programme d’étude transversal, qui étudie l’effet de Valbiotis® sur le microbiote intestinal.

Au-delà de ces données, REVERSE-IT confirmera la bonne tolérance de Valedia® et permettra de déterminer la dose optimale à proposer. Comme en Europe, les données collectées aux Etats-Unis et au Canada seront utilisées pour l’obtention d’une allégation santé sur ces marchés. Elles constitueront également un atout marketing déterminant pour les partenaires qui commercialiseront le produit sur le territoire nord-américain.

Le nombre de volontaires inclus – 150 – nécessitera la production de lots cliniques de Valedia® de taille industrielle. Cette montée en échelle sera assurée par la société Pierre Fabre Médicaments Production sur le site de Cahors, agréé par l’ANSM. Les lots cliniques de l’essai REVERSE-IT seront ainsi produits selon les Bonnes Pratiques de Fabrication, à la fin de l’année 2017, pour démarrer l’essai au début de l’année 2018.

Enfin, pour mener cet essai déterminant, Valbiotis s’est associée à un expert de rang international : REVERSE-IT sera conduit par le Professeur Samy HADJADJ, en tant qu’Investigateur Principal. Praticien Hospitalier et Professeur d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques au CHU de Poitiers (France), le Professeur HADJADJ a été Secrétaire Général de la Société Francophone du Diabète (SFD) et est actuellement Vice-Président de l’European Diabetic Nephropathy Study Group (EDNSG). Il a contribué à plus de 100 articles publiés dans des revues internationales à comité de lecture.

1,05 million d’Euros levés depuis septembre 2017

Pour accélérer son développement, Valbiotis a pu compter sur le concours financier important de ses partenaires institutionnels publics, qui permet notamment à la Société d’optimiser le financement de l’essai REVERSE-IT. Sa réalisation bénéficie du soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, engagée à hauteur de 350 000€ sous forme de subvention au titre de l’Aide à l’Innovation (octobre 2017) et de Bpifrance engagée à hauteur de 250 000 € en prêt à taux zéro (septembre 2017, après un premier prêt à taux zéro de 350 000 € en mai 2017).
En outre, Valbiotis bénéficie d’un prêt d’amorçage investissement FEI de 350 000€ accordé par Bpifrance pour renforcer la structure financière de la Société (septembre 2017) et d’une avance remboursable de 100 000€ du Fonds Mutualisé de Revitalisation du Puy-de-Dôme (FMR 63) pour le recrutement de collaborateurs sur le site de Riom.
Au total, depuis septembre 2017, 1,05 millions d’Euros de fonds non-dilutifs ont donc été levés pour accompagner le développement de l’entreprise et de ses produits, signe d’un engagement solide de ses partenaires publics.

L’essai REVERSE-IT sera officiellement présenté à l’occasion des Journées Francophones de Nutrition1 (JFN), qui se tiendront du 13 au 15 décembre 2017 au Centre des Congrès de Nantes.

Source : VALBIOTIS








MyPharma Editions

Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Publié le 9 juillet 2020
Transgene et Hypertrust Patient Data Care déploient la 1ère solution de blockchain appliquée à des essais cliniques de traitements personnalisés

Transgene et Hypertrust Patient Data Care annoncent le lancement opérationnel de la première solution de blockchain dédiée aux essais cliniques de traitements personnalisés. Cette solution « cloud » repose sur le produit d’Hypertrust X-Chain for Clinical Trials. Elle permet de surveiller et d’orchestrer l’ensemble des processus liés à la conception et à la fabrication du vaccin thérapeutique individualisé TG4050 de Transgene.

Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Publié le 9 juillet 2020
Maladie d’Alzheimer : Biogen finalise la soumission à la FDA de la demande d’AMM de l’aducanumab

Biogen et Eisai ont annoncé que Biogen a finalisé la soumission d’une demande d’Autorisation de Mise sur le Marché (licence de produit biologique – BLA) à la Food and Drug Administration (FDA) pour l’aducanumab, un médicament candidat dans la maladie d’Alzheimer. Cette soumission fait suite aux discussions menées par Biogen avec la FDA et inclut les données cliniques des études de phase 3 EMERGE et ENGAGE, et de l’étude de phase 1b PRIME.

Valbiotis : feu vert pour l’étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Publié le 8 juillet 2020
Valbiotis : feu vert pour l'étude internationale de Phase II/III avec TOTUM-63 pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2.

Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Publié le 8 juillet 2020
Genopole : Gilles Lasserre nommé directeur général

Mardi 7 juillet, l’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) Genopole a nommé Gilles Lasserre, nouveau directeur général de Genopole. M. Lasserre entrera en fonction le 1er septembre succédant à Anne Jouvenceau, directrice générale adjointe qui a occupé le poste en intérim depuis le départ de Jean-Marc Grognet, en février 2020.

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents