Edition du 27-01-2022

Valbiotis : succès de l’étude clinique de Phase I/II menée sur LpD64 chez des personnes obèses

Publié le mercredi 12 septembre 2018

Valbiotis : succès de l’étude clinique de Phase I/II menée sur LpD64 chez des personnes obèsesValbiotis, l’entreprise française de Recherche & Développement engagée dans la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé le succès de l’étude clinique de Phase I/II menée sur LpD64 chez des personnes en surpoids ou obèses.

Cette étude lancée en 2017 avait deux objectifs : valider la tolérance et la sécurité de LpD64 sur des paramètres biologiques sanguins, urinaires et hémodynamiques, et apporter une preuve de concept d’efficacité chez des personnes obèses. Les résultats valident la tolérance et la sécurité de LpD64 sur population cible. L’effet important obtenu sur la sensibilité à l’insuline associé à une amélioration du profil lipidique sont très encourageants. Ces résultats significatifs permettent de valider le lancement de la Phase II de développement clinique, dernière étape avant la soumission d’un dossier de demande d’allégation santé auprès des autorités européennes et nord-américaines.

L’étude de Phase I/II, monocentrique, contrôlée et en ouvert a inclus 20 personnes obèses de sexe masculin. Elle a été menée au Centre d’Investigation Clinique, CIC Inserm 1405, Centre Hospitalier Universitaire de Clermont-Ferrand (France) sous la direction du Pr Gisèle PICKERING, Médecin et Professeur de Pharmacologie Clinique. Cette étude consistait en une première complémentation d’une durée de 12 semaines à une dose de 2.6 g/jour, suivie d’une période de wash-out de 2 semaines, et d’une nouvelle période de complémentation de 12 semaines à raison de 5.2 g/jour.

Elle a permis de valider la tolérance et la sécurité de LpD64 et d’apporter une preuve de concept de son efficacité sur la sensibilité à l’insuline (amélioration de l’index de sensibilité à l’insuline de 33%, p<0.001) sur population cible. Par ailleurs, une amélioration du profil lipidique a été observée. Ces résultats sont parfaitement en ligne avec les données précliniques précédemment obtenues.

Le Pr Gisèle PICKERING, médecin investigatrice de l’étude, précise : « cette étude de Phase I/II sur LpD64 confirme bien l’intérêt de LpD64 pour les personnes obèses ou en surpoids. Sur le plan clinique, l’effet obtenu sur la sensibilité à l’insuline constitue une promesse forte. En effet, l’insulino-résistance, très fréquente chez les sujets obèses, est un phénomène central dans le développement même de l’obésité. Il est ainsi cohérent de noter dans l’étude une amélioration du profil lipidique sanguin. Les études de Phase II devront confirmer ces premiers résultats dans une population obèse plus large. »

LpD64 est un extrait unitaire d’un mélange de plantes qui avait démontré une efficacité très importante sur la sensibilité à l’insuline et la réduction de la masse grasse en préclinique dans des modèles d’obésité (communiqué diffusé le 16 octobre 2017). En mars 2018, des données précliniques nouvelles avaient révélé un effet significatif et clair sur le microbiote intestinal, dont les déséquilibres sont impliqués dans le développement de l’obésité (communiqué diffusé le 6 mars 2018).

Sébastien PELTIER, CEO de Valbiotis, commente « LpD64 tient largement ses promesses : au-delà de la sécurité et de la tolérance, l’effet important sur la sensibilité à l’insuline et l’amélioration du profil lipidique mesurés en préclinique sont bien retrouvés chez l’Homme. C’est la preuve de concept clinique que nous attendions pour lancer les études de Phase II. Les résultats de LpD64 sont à la fois sans équivoque, mais également cohérents avec les effets déjà observés sur le microbiote intestinal. Ils confortent la pertinence de notre approche innovante, qui ambitionne de révolutionner la santé par le développement d’une nouvelle classe de produits dédiés à réduire le risque de pathologies métaboliques majeures, en se basant sur une approche multi-cibles permise par l’utilisation du végétal. »

Source : Valbiotis








MyPharma Editions

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

Publié le 26 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos&#x2122; qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents