Edition du 25-04-2018

Accueil » Et aussi » Industrie

Vente de produits dermo-cosmétiques sur internet : la Cour de justice européenne tranchera sur l’affaire Pierre Fabre

Publié le lundi 9 novembre 2009

La Cour d’appel de Paris a jugé le 29 octobre dernier l’affaire  qui  oppose  l’Autorité  de concurrence française aux Laboratoires Pierre Fabre Dermo-Cosmétique (PFDC).  Elle demande ainsi à la Cour de Justice des communautés européennes (CJCE) de dire si le groupe peut interdire la vente de ses produits sur internet ou si cette pratique entrave la concurrence.

« Les  Laboratoires  Pierre  Fabre  demeurent opposés à la vente sur internet comme  à  toute  vente  à distance de leurs produits dermo-cosmétiques, car celle-ci  ne  peut  garantir  le  conseil  personnalisé  d’un professionnel qualifié,  favorise la contrefaçon, et empêche une traçabilité parfaite des produits seule à même d’assurer une cosmétovigilance de qualité », explique le laboratoire dans un communiqué.

Dans cette affaire, Pierre Fabre Dermo-Cosmétique avait été condamnée  par  le  Conseil  de  la  concurrence  (devenu  l’Autorité de la Concurrence)  à  17  000  €  d’amende  et  le Conseil lui avait enjoint d’autoriser ses distributeurs agréés à vendre ses produits sur internet.

Pierre Fabre Dermo-Cosmétique avait fait appel de cette décision du Conseil de la concurrence du 29 octobre 2008 et avait obtenu en février 2009 de la Cour d’appel de Paris le sursis à exécution des injonctions prononcées par le Conseil. Les  Laboratoires  Pierre Fabre maintiennent en effet que seule la présence physique   d’un  diplômé  en  pharmacie  garantit  au  consommateur  d’être conseillé de manière optimale par un professionnel qualifié.

Dans  son arrêt, la Cour d’appel de Paris reconnaît notamment le caractère sérieux de l’argumentation de PFDC et décide de poser une question préjudicielle à la CJCE (Cour de Justice des Communautés Européennes) afin que celle-ci détermine en droit si « l’interdiction générale et absolue de vendre sur internet les produits contractuels aux utilisateurs finals imposée aux distributeurs agréés dans le cadre d’un réseau de distribution sélective constitue effectivement une restriction caractérisée de la concurrence par objet ».

Pour le groupe Pierre Fabre, cette décision signifie concrètement  « que  la  vente  sur  Internet  de  produits dermo-cosmétiques  des  Laboratoires Pierre Fabre continue d’être interdite en  attente  de  l’avis  de la CJCE et de la décision définitive de la Cour d’appel de Paris ».

« Depuis 2006,  Pierre  Fabre Dermo Cosmétique est ainsi la seule société de son  secteur  d’activités  à  avoir  refusé  de  céder  aux  injonctions de l’Autorité   de   concurrence,   afin   de   défendre   la  qualité  et  le professionnalisme du circuit de distribution de ses produits », précise enfin le groupe dans son communiqué.

Source : Pierre Fabre








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions