Edition du 23-08-2019

VIH : la FDA accepte le dépôt par Gilead des demandes d’autorisation pour Cobicistat et Elvitegravir

Publié le mardi 22 avril 2014

Gilead Sciences a annoncé mardi que le dépôt de ses demandes d’autorisation des nouveaux médicaments pour Cobicistat et Elvitegravir pour le traitement du VIH ont été acceptées par la FDA des États-Unis. Les décisions finales de la FDA sont attendues pour les 3 et 4 octobre 2014, indique le laboratoire de biotechnologie.

La US Food and Drug Administration (FDA) a accepté le dépôt de deux présentations de nouveaux médicaments pour cobicistat, un agent de pharmaco-activation ou agent « stimulateur » qui augmente les niveaux sanguins des inhibiteurs de protéase atazanavir et darunavir, afin de permettre l’administration en prise unique quotidienne de ces médicaments pour le traitement du VIH et pour elvitegravir, un inhibiteur d’intégrase pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez les adultes non naïfs de traitement.

La FDA a établi des dates d’examen butoirs en vertu de la loi américaine intitulée Prescription Drug User Fee Act (PDUFA) du 3 octobre 2014 pour cobicistat et du 4 octobre 2014 pour elvitegravir.

Gilead a soumis ses PNM pour cobicistat et elvitegravir en juin 2012. En avril 2013, la société a reçu des lettres de réponse complète de la part de la FDA. Dans ses communications, l’agence a déclaré ne pas pouvoir autoriser les présentations de cobicistat et d’elvitegravir sous leurs formes actuelles, citant des lacunes au niveau de la documentation et de la validation de certaines procédures et méthodes de contrôle de la qualité mises en évidence lors des inspections. Gilead a collaboré avec la FDA pour répondre aux questions soulevées dans les lettres de réponse complète.

Cobicistat et elvitegravir sont également des composants de Stribild® de Gilead (150 mg d’elvitegravir/150 mg de cobicistat /200 mg d’emtricitabine/300 mg de fumarate de ténofovir disoproxil), schéma posologique à un seul comprimé par jour pour le traitement de l’infection par le VIH-1. Stribild a été autorisé aux États-Unis en août 2012.

Cobicistat est autorisé sous la marque commerciale Tybost® et elvitegravir sous la marque commerciale Vitekta® en Europe, au Canada et en Australie.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents