Edition du 20-10-2021

VIH: le Conseil national du sida rend un avis favorable sur les autotests

Publié le vendredi 22 mars 2013

VIH: le Conseil national du sida rend un avis favorable sur les autotests Le Conseil national du sida (CNS) s’est prononcé en faveur de la mise à disposition des autotests de l’infection à VIH dans un avis rendu public vendredi. Le CNS assortit toutefois son avis de conditions et émet plusieurs recommandations.

« Cet avis intervient dans un contexte marqué par l’évolution des stratégies de dépistage en France, avec l’utilisation de tests rapides d’orientation diagnostiques, réglementée depuis 2010, et par l’autorisation d’un autotest salivaire aux États-Unis par la Food and Drug Administration en juillet 2012 », souligne le CNS.

En 1998, puis en 2004, le Conseil national du sida avait rendu deux avis défavorables à la mise à disposition des autotests. Dans son nouvel Avis, le Conseil a réexaminé l’ensemble des réserves émises dans ses publications antérieures à la lumière des évolutions constatées dans le domaine du dépistage et des autotests.

Dans ce nouvel avis, le Conseil national du sida a considéré que pour détecter le VIH, les autotests offraient « une spécificité satisfaisante » et que leur usage, pour l’autotest salivaire, pouvait être envisagé sans intervention extérieure. Il a noté par ailleurs que les autotests constituent « une opportunité pour répondre aux enjeux d’augmentation du dépistage et d’amélioration de sa précocité ».

« Leur acceptabilité est forte, une demande d’accès intime à un test de dépistage se manifeste, notamment de la part de certaines populations exposées », indique-t-il également.

Enfin, le CNS souligne que pour faire régresser l’épidémie du VIH, « les autotests présentent un rapport bénéfices / risques favorable, bien que leur impact attendu soit limité ».

Un « dispositif additionnel et complémentaire de l’offre existante »
Le Conseil national du sida assortit toutefois son avis de conditions. Il constate que « la sensibilité des autotests apparaissait relativement moins satisfaisante, nécessitant une vigilance particulière ». Il a par ailleurs considéré que les conditions d’accès et d’usage devaient être impérativement adaptées aux besoins des personnes.

Aussi, le Conseil émet plusieurs recommandations. Selon le CNS, les autotests doivent constituer un « dispositif additionnel et complémentaire de l’offre existante et ne pas s’y substituer ». Des modes d’accès diversifiés et adaptés doivent également être organisés : ventre libre (pharmacies, parapharmacies, Internet) et mise à disposition aux populations fortement exposées. Il estime que les usagers des autotests doivent être accompagnés par des documents fournis avec l’autotest et des services d’assistance à distance et qu’une « promotion plus générale du dépistage » doit accompagner la mise à disposition des autotests.

Enfin, le Conseil national du sida (CNS) souhaite qu’une évaluation suive l’introduction des autotests.

Source : CNS








MyPharma Editions

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents