Edition du 25-11-2020

VIH : résultats positifs de phase 3 pour le traitement ténofovir alafénamide de Gilead

Publié le vendredi 26 septembre 2014

Gilead vient d’annoncer que deux études cliniques de phase 3 évaluant un traitement expérimental à comprimé unique à prise quotidienne contenant du ténofovir alafénamide (TAF) pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez des adultes naïfs de traitement ont atteint leurs objectifs principaux. Des demandes d’homologation aux États-Unis et dans l’Union européenne sont prévues pour le 4e trimestre 2014.

« Les études ont démontré que le traitement à comprimé unique contenant 150 mg d’elvitégravir, 150 mg de cobicistat, 200 mg d’emtricitabine et 10 mg de TAF (E/C/F/TAF) s’est avéré être similaire à StribildMD de Gilead (150 mg d’elvitégravir, 150 mg de cobicistat, 200 mg d’emtricitabine et 300 mg de fumarate de ténofovir disoproxil) sur la base du pourcentage de patients dont les taux d’ARN VIH (charge virale) sont inférieurs à 50 copies/mL à 48 semaines de traitement. En outre, le traitement E/C/F/TAF a démontré une amélioration en termes d’indicateurs d’innocuité osseux et rénaux par rapport à Stribild », indique la société dans un communiqué.

« Alors que les personnes atteintes du VIH vivent plus longtemps, nous avons besoin de traitements qui, en plus d’être efficaces, offrent aussi un meilleur profil de sécurité », a déclaré le Dr Norbert Bischofberger, PhD, vice-président exécutif de la recherche et du développement et directeur scientifique chez Gilead Sciences. « Sur la base de ces résultats de phase 3, nous croyons que le traitement E/C/F/TAF à comprimé unique peut optimiser le traitement du VIH pour un large éventail de patients naïfs de traitement ».

Gilead compte présenter les données des études 104 et 111 lors d’une conférence scientifique au début de 2015.

Plusieurs autres études de phase 3 évaluent le traitement E/C/F/TAF chez plusieurs cohortes de patients atteints du VIH, y compris les patients qui entament un traitement E/C/F/TAF après un traitement contenant du Truvada à comprimé unique ou à multi comprimés, des patients présentant des antécédents de résistance aux antiviraux, des patients atteints d’une insuffisance rénale légère à modérée et des adolescents séropositifs naïfs de traitement. Une autre étude de phase 3b, WAVES, évalue le traitement E/C/F/TAF chez des femmes séropositives ayant suivi une posologie multi comprimés.

Sur la base des résultats des études 104 et 111 et des données de ces études complémentaires en cours, Gilead prévoit de soumettre les demandes réglementaires pour le traitement E/C/F/TAF aux États-Unis et dans l’Union européenne au cours du quatrième trimestre 2014.

Source : Gilead








MyPharma Editions

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Alnylam : approbation de l’UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 24 novembre 2020
Alnylam : approbation de l'UE pour OXLUMO™ dans le traitement de l'hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé aujourd’hui l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne (CE) à OXLUMO™ (lumasiran), un ARNi thérapeutique, pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1) dans toutes les tranches d’âge.

DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

Publié le 24 novembre 2020
DBV Technologies : des changements dans son équipe de direction

DBV Technologies, entreprise biopharmaceutique au stade clinique, a annoncé aujourd’hui, que le Dr Hugh Sampson a décidé de quitter son poste de Directeur Scientifique chez DBV, à compter du 1er décembre 2020, pour reprendre son programme de recherche au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinaï de New York (États-Unis).

COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

Publié le 23 novembre 2020
COVID-19: AstraZeneca et l’Université d’Oxford annoncent un vaccin avec une efficacité moyenne de 70 %

AstraZeneca et l’Université d’Oxford viennent d’annoncer les résultats positifs d’une analyse intermédiaire des essais du candidat vaccin, au Royaume-Uni et au Brésil. Les données montrent que le vaccin a été très efficace pour prévenir l’infection par COVID-19, le critère d’évaluation principal, et qu’aucune hospitalisation ni aucun cas grave de maladie n’a été signalé chez les participants ayant reçu le vaccin.  

Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Publié le 23 novembre 2020
Medicen Paris Region et IBEC s’associent autour du 1er événement Bioengineering and Medtech Against Cancer les 24 et 25 novembre 2020

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, et IBEC (Institute for Bioengineering of Catalonia), ont annoncé leur collaboration dans le cadre de l’organisation d’un événement numérique les 24 et 25 novembre 2020, rassemblant des acteurs medtech et biotech du secteur de l’oncologie. Cet événement est organisé en lien avec Biocat, La Caixa Foundation, Meditecnologia et avec le support d’EIT Health.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents