Edition du 26-09-2021

7e Conseil stratégique des industries de santé (CSIS)

Publié le vendredi 15 avril 2016

7e Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) Le 7e Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), qui a réuni le 11 avril 2016 autour du Premier ministre, quatre membres du gouvernement (1) et 45 représentants mondiaux, européens et français des industries de santé, a identifié quatre orientations stratégiques déclinées en 14 mesures dans les domaines de l’innovation, de la production, de la recherche, et dans le renforcement du dialogue entre l’Etat et les industriels.

Ces quatorze mesures autour de l’innovation, de la production, de la recherche et du dialogue Etat-Industrie, dont certaines seront mises en œuvre dans le cadre du Comité stratégique de filières Industries et Technologies de santé, « sont de nature à renforcer la compétitivité et l’attractivité françaises pour les investissements en santé », a notamment estimé le Leem.

Elles portent notamment sur :

– L’utilisation des données de santé, qui porte de grandes promesses dans les domaines de la recherche prédictive, de l’épidémiologie, de l’alerte sanitaire, de la santé publique et du suivi des traitements en conditions réelles d’utilisation.

– La recherche clinique, qui s’exerce dans un environnement international hautement concurrentiel, et qui nécessite un renforcement de la compétitivité française en termes de délais et de coordination entre acteurs publics et privés.

– L’accès des patients aux innovations, par la prise en compte des bénéfices économiques et organisationnels des innovations sur le système de santé.

– La production industrielle, par la valorisation de la production en France dans le prix des produits de santé et par l’accroissement de la visibilité des capacités de production françaises à l’international.

Enfin, ce 7e CSIS renforce les instruments du dialogue Etat-Industrie pour améliorer la prévisibilité et la lisibilité de la régulation économique. Il acte la pérennisation du Comité d’interface interministériel entre l’Etat et les entreprises du médicament, qui se réunira au moins trois fois par an afin d’éclairer le gouvernement et les industriels dans l’élaboration des projets de loi de financement de la Sécurité sociale. D’autre part, le CSIS ancre le principe de « préférence conventionnelle » en matière de régulation économique.

« (…) Nos grands voisins européens l’ont compris. Pour attirer les investissements en santé, il faut pouvoir offrir aux entreprises des perspectives et de la cohérence. Perspectives en termes de dynamisme de la recherche, de procédures d’accès au marché, de rémunération de l’innovation. Cohérence en termes de politiques publiques, notamment entre les objectifs de politique industrielle et les politiques de régulation, afin d’offrir l’image d’un pays où les principes conventionnels sont respectés, et où la norme légale et réglementaire est capable de s’inscrire dans la durée. », a notamment  indiqué Patrick Errard, Président du Leem.

 (1) Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé,   Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche.

Consulter également le rapport du 7e CSIS sur le site du Ministère de la Santé

Source : Leem








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents