Edition du 28-07-2021

94% des médecins utilisent leur smartphone à une fin professionnelle ou mixte

Publié le jeudi 23 mai 2013

Selon le 2ème baromètre Vidal sur les médecins utilisateurs de smartphone en France réalisé en partenariat avec le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM), 94% des médecins interrogés utilisent leur smartphone à une fin professionnelle ou mixte.  Les applications de base de données médicamenteuses sont davantage téléchargées par les médecins (89,6% en 2013 contre 68% en 2012).

Selon le baromètre Vidal 2013, 66% des médecins utilisant un smartphone possèdent un iPhone, mais l’OS Android qui arrivait en seconde position en 2012 avec 18% des utilisateurs, représente désormais 27% des médecins. BlackBerry et Windows phone perdent du terrain avec respectivement 2,6% et 2,1% d’utilisateurs (4,2% et 3,5% en 2012).

En ce qui concerne la possession de tablettes, la progression est très forte passant de 37% en 2012 à 56% en 2013. Et sur les 44% n’en possédant pas, plus d’1 médecin sur 5 interrogé compte en acheter une dans l’année. En termes d’équipement, Apple domine largement Google avec 81% d’utilisateurs mais voit revenir Android qui passe de 11,4% à 16,6% en un an.

 89,6% des applications médicales téléchargées concernent une base de données médicamenteuses

Plus d’un médecin sur deux utilisant un smartphone (56,2%) possède des applications médicales ; l’information sur le médicament est omniprésente puisque les téléchargements concernent à plus de 89% les bases de données médicamenteuses (+20% en 1 an) et à 75,5%, les interactions médicamenteuses (+10% en 1 an). « Cette évolution traduit probablement une volonté de sécurisation de la prescription de la part des professionnels de santé, d’autant que 35% des répondants font toujours de leur smartphone un véritable outil d’accompagnement pour la prescription » indique Charles Duros, Directeur de la communication & du CRM de VIDAL.

Bien que l’indice de confiance varie en fonction de l’éditeur de l’application, les médecins interrogés sont 61% à être prêts à payer pour une application mobile, aussi bien pour une base de données médicamenteuses que pour des recommandations de bonnes pratiques (de 0 à 10€ pour respectivement 43% et 57,7% d’entre eux).

La forte tendance à la convergence numérique multi-supports se fait également sentir vis-à-vis des logiciels patients puisque 58,7% des répondants souhaiteraient accéder à leur système via mobile.

8% des médecins utilisateurs de smartphone recommandent une application santé à leur patient

Le 2ème baromètre Vidal révèle que, comme en 2012 :

– 86% des médecins interrogés laissent leur smartphone allumé en consultation
– 81% n’hésitent pas à y répondre
– plus d’un médecin sur deux communique son numéro aux patients

« Ces résultats attestent que les TIC en santé, loin de fragiliser la qualité de la relation médecin-patient, viennent la soutenir en renforçant le lien de forte confiance entre médecin et patient, confirmé par toutes les enquêtes d’opinion. L’utilisation du smartphone est ancrée désormais au coeur de la pratique quotidienne des médecins comme elle l’est de plus en plus dans la vie quotidienne des patients » souligne le Docteur Jacques Lucas, Vice président du CNOM, Délégué général aux systèmes d’information en santé.

Cependant, en raison d’une offre très large d’applications santé, pas toujours fiables, disponibles sur les boutiques en ligne (près de 14 000 applications santé sur l’Appstore), seuls 8% des médecins utilisateurs de smartphone recommandent une application santé à leur patient.

1 médecin interrogé sur 5 utilise les réseaux sociaux à des fins professionnelles

Seulement 19,4% des médecins utilisateurs de smartphone pratiquent les réseaux sociaux pour un usage professionnel : Facebook est le plus utilisé avec 88,3% d’utilisateurs, loin devant Twitter (30,6%¹) et LinkedIn (16%). Bien que l’utilisation des réseaux sociaux ne soit pas encore la norme, on voit apparaître depuis plusieurs années des communautés de médecins en ligne favorisant notamment les échanges de bonnes pratiques.

Cette seconde enquête n’a révélé aucune différence significative que ce soit entre les médecins généralistes ou spécialistes, libéraux ou salariés ou sur les critères de sexe, d’âge ou de région.

Etude VIDAL menée par email en avril 2013 auprès de 3 138 médecins équipés d’un smartphone : médecins libéraux, spécialistes ou généralistes, exerçant en ville et/ou à l’hôpital.

Source : VIDAL








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents