Edition du 22-01-2020

AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévère

Publié le vendredi 8 novembre 2019

AB Science : des résultats de phase 3 positifs du masitinib dans l’asthme sévèreAB Science a annoncé aujourd’hui que l’étude de phase 3 (AB07015) évaluant le masitinib administré par voie orale dans le traitement de l’asthme sévère non contrôlé par les corticoïdes oraux a atteint son objectif principal (p=0.0103). Le critère d’évaluation principal prédéfini dans le protocole de l’étude était le taux d’exacerbation de l’asthme sévère. Les résultats sur le critère d’évaluation principal sont confirmés par toutes les analyses de sensibilité prédéfinies, ce qui indique que ces résultats sont cohérents et robustes.

En particulier, l’effet du traitement est significatif dans deux populations prédéfinies : 1) les patients présentant un asthme sévère et mal contrôlés par les corticostéroïdes oraux à une dose quotidienne minimale supérieure à 5 mg de prednisone et 2) les patients présentant un asthme sévère avec un taux élevé d’éosinophiles (> 0,15 K / uL) et mal contrôlés par les corticostéroïdes oraux à une dose quotidienne minimale supérieure à 5 mg de prednisone.

La fréquence des événements indésirables et des événements indésirables graves était comparable entre le masitinib et le placebo avec respectivement 83,4% et 17,7% d’événements indésirables et d’événements indésirables graves chez les patients recevant le masitinib et respectivement 82,0% et 16,5% d’événements indésirables et d’événements indésirables graves chez les patients recevant le placebo.

Des résultats plus détaillés seront présentés lors d’un prochain congrès scientifique.

« Nous sommes très heureux de ces résultats positifs qui suggèrent que le masitinib pourrait être une nouvelle option de traitement par voie orale dans cette population difficile à traiter, notamment l’asthme sévère avec éosinophiles », a déclaré Lavinia Davidescu, MD, PhD, investigateur coordonnateur principal de l’étude.

L’asthme non contrôlé par les corticostéroïdes oraux représente la forme la plus sévère d’asthme (patients non contrôlés dans la catégorie V du GINA) et présente un besoin médical non satisfait important. La qualité de vie de ces patients est sévèrement dégradée, avec une réduction importante de la fonction pulmonaire, des restrictions des activités de la vie quotidienne, un absentéisme au travail, des réveils nocturnes survenant plusieurs fois par semaine, de fréquentes exacerbations de l’asthme et un risque accru d’exacerbations mortelles de la maladie.

« Il s’agit de la première étude à grande échelle positive dans l’asthme sévère avec un inhibiteur de tyrosine kinase, qui offre une alternative aux anticorps monoclonaux administrés par voie intraveineuse. Cela appuie également l’idée que les mastocytes sont une cible thérapeutique importante dans l’asthme sévère », a déclaré Olivier Hermine, co-président du comité scientifique d’AB Science et membre de l’Académie des Sciences.

« Ces résultats cliniques s’appuient sur une solide base scientifique », a déclaré Jean-Pierre Kinet, MD, PhD, co-président du comité scientifique d’AB Science. « En effet, le masitinib est un inhibiteur puissant et sélectif des mastocytes, et il est bien établi que les mastocytes jouent un rôle important dans l’asthme, non seulement dans la réaction d’hypersensibilité immédiate et la phase d’inflammation tardive, mais également dans le remodelage des tissus des voies respiratoires ».

Les droits de propriété intellectuelle du masitinib sont protégés jusqu’en 2032 dans l’asthme. L’Office des brevets et des marques des États-Unis a accordé un brevet (13/983626) concernant les modes de traitement du masitinib dans l’asthme sévère persistant. Ce brevet protège l’utilisation du masitinib dans le traitement de l’asthme sévère persistant dépendant aux corticostéroïdes et de l’asthme sévère persistant résistant aux corticostéroïdes.

AB Science tiendra une conférence web dans les prochaines sur le masitinib dans l’asthme sévère avec les principaux leaders d’opinion.

Source : AB Science








MyPharma Editions

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Publié le 21 janvier 2020
Abivax : la FDA autorise le lancement d’essais cliniques avec ABX464 dans la Rectocolite Hémorragique Modérée à Sévère

Abivax, société de biotechnologie qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé aujourd’hui l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) d’une demande d’IND (Investigational New Drug) pour son candidat médicament phare ABX464, permettant l’initiation d’essais cliniques aux États-Unis pour traiter les patients atteints de rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Inotrem signe un accord stratégique de licence pour un test diagnostic compagnon dans le choc septique

Publié le 21 janvier 2020
Inotrem signe un accord stratégique de licence pour un test diagnostic compagnon dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’immunothérapies ciblant la voie TREM-1 avec des applications possibles dans le domaine des maladies inflammatoires aigües et chroniques, a annoncé avoir conclu un accord de licence pour la commercialisation mondiale d’un test diagnostic compagnon s’appuyant sur une protéine plasmatique soluble (sTREM-1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents