Edition du 08-05-2021

AB Science : la poursuite de l’étude de phase 3 du masitinib recommandée

Publié le mercredi 14 janvier 2015

AB Science, société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données (Data and Safety Monitoring Board, DSMB), créé dans le cadre de l’étude clinique pivot évaluant le masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), a recommandé la poursuite de l’étude, sur la base des dernières données de tolérance.

« Ces résultats sont rassurants car ils confirment qu’il n’y a pas de problème de tolérance observé avec le masitinib en combinaison avec riluzole sur une période de traitement d’un an », souligne la société dans un communiqué.

L’étude de phase 3 actuellement en cours est une étude internationale, multicentrique, en double aveugle, contrôlée comparant l’efficacité et la tolérance du masitinib versus placebo dans le traitement de patients souffrant de sclérose latérale amyotrophique. Le traitement est administré comme traitement d’appoint aux patients recevant une dose stable de riluzole. L’analyse de l’efficacité est mesurée par le score composite ALSFRS (Amyotrophic Lateral Sclerosis functional rating scale) après 48 semaines de traitement.

«Dans cette étude, nous supposons que les mastocytes, cellules immunitaires clés, participent activement à la pathogenèse de la SLA, à travers la libération de médiateurs qui soutiennent le réseau inflammatoire du système nerveux central. Les mastocytes, qui sont présents en grandes quantités dans le cerveau et dans la moelle épinière, peuvent aussi influencer la survie et les fonctions des neurones moteurs, et participer ainsi à la physiopathologie de la SLA. Comme le masitinib est un inhibiteur sélectif de c-Kit et Lyn, deux kinases jouant un rôle majeur dans la survie et l’activation des mastocytes, elle peut conduire à des effets positifs sur les symptômes de la pathologie. », a expliqué le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d’AB Science.

Le docteur Luis Barbeito (Institut Pasteur de Montevideo – Uruguay) a commenté : « Nous avons réalisé plusieurs études sur des modèles animaux montrant que le masitinib pourrait offrir un bénéfice thérapeutique chez les patients atteints de SLA, seul ou en combinaison avec riluzole. Le masitinib a notamment démontré un retard dans l’apparition des symptômes, une amélioration de la force de préhension, une réduction de la perte de poids et une tendance à l’augmentation de la survie chez un modèle murin transgénique de SLA. Le masitinib a également empêché une augmentation de l’expression de la tryptase, marqueur de l’inflammation, et du nombre de mastocytes périvasculaires et a permis d’éviter une pathologie des neurones moteurs et la mort dans un modèle murin de SLA, suggérant ainsi l’implication des mastocytes. Nous menons actuellement des expérimentations animales supplémentaires afin d’élucider plus en profondeur le mécanisme d’action du masitinib dans cette pathologie, bien que nous pensons que l’ensemble des données que nous détenons déjà justifie fortement l’étude de phase 3 actuellement en cours dans la SLA. »

La sclérose latérale amyotrophique est une maladie dégénérative rare qui entraîne une atrophie progressive et une paralysie des muscles volontaires. Il y a environ 30 000 personnes atteintes de SLA dans l’Union Européenne et environ 15 000 aux Etats-Unis, avec plus de 7 500 nouveaux cas déclarés chaque année en Europe et  4 500 aux Etats-Unis. Près de 50 % des patients atteints de SLA meurent dans les 3 ans et 90% décèdent dans les 5 ans.

Source : AB Science








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents