Edition du 29-01-2020

AB Science lance en phase de développement préclinique un nouvel inhibiteur ultra-sélectif de la kinase SYK

Publié le lundi 1 décembre 2014

AB Science, société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), vient d’annoncer le lancement en développement préclinique règlementaire d’un nouvel inhibiteur de la tyrosine kinase SYK, dont le code est AB8779.

« Spleen tyrosine kinase (SYK) est une tyrosine kinase jouant un rôle important dans la signalisation de plusieurs cellules inflammatoires, notamment les mastocytes, les macrophages, les cellules dendritiques (CD), les tueuses naturelles (NK), les neutrophiles et les lymphocytes B », explique AB Science dans un communiqué.

« L’inhibition de la kinase SYK semble être une bonne stratégie thérapeutique pour les tumeurs à cellules B, notamment le lymphome non hodgkinien (LNH) et la leucémie lymphocytaire chronique (LLC), ainsi que pour certaines maladies inflammatoires telles que l’asthme et la polyarthrite rhumatoïde. », indique la société.

La propriété de la molécule est entièrement détenue par AB Science et son développement se poursuit dans le cadre d’une stratégie visant à promouvoir, au stade de développement clinique puis au stade de commercialisation, des molécules puissantes et sélectives issues de la propre recherche d’AB Science.

« AB Science a développé une technologie exclusive qui permet d’améliorer la prévision de l’activité et de la sélectivité des inhibiteurs de protéines kinases, permettant la conception et le choix de molécules sur la base de leur très haute sélectivité et de tests rigoureux afin d’éviter les toxicités potentielles liées à la classe thérapeutique. », poursuit la société.

L’objectif d’AB Science avec la molécule AB8779 a été de concevoir un inhibiteur de SYK puissant et sélectif ayant un bon profil de tolérance, sans toxicité cardiaque et neurologique.

« Notre molécule présente une activité anti-SYK puissante et très sélective in vitro et in vivo avec un bon profil de tolérance et de pharmacocinétique. Nos résultats montrent que la molécule AB8779 pourrait représenter une avancée majeure en termes d’efficacité et de tolérance dans le traitement de certaines formes de lymphomes ainsi que des maladies liées au mastocyte. La conception de ce nouveau candidat médicament a été possible grâce à notre technologie exclusive de découverte de nouveaux composés qui privilégie la sélectivité », a indiqué Alain Moussy, co-fondateur et Président d’AB Science.

Source : AB Science








MyPharma Editions

Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

Publié le 28 janvier 2020
Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

L’Association Française de l’Industrie Pharmaceutique pour une Automédication responsable (Afipa) a annoncé la nomination de Luc Besançon au poste de Délégué Général de l’Association. Il a pris ses fonctions le 2 janvier 2020.

Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 28 janvier 2020
Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’accorder un examen prioritaire à la demande de licence supplémentaire de produit biologique (sBLA) concernant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’entretien adjuvant de la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans inadéquatement contrôlé par des traitements topiques soumis à prescription médicale ou auquel ces traitements sont déconseillés. La FDA devrait rendre sa décision le 26 mai 2020.

Janssen : feu vert dans l’UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l’enfant

Publié le 28 janvier 2020
Janssen : feu vert dans l'UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'enfant

Janssen a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé l’utilisation étendue de STELARA® (ustekinumab) pour le traitement des patients pédiatriques (6-11 ans) atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère. L’ustekinumab a déjà été approuvé pour le traitement des adolescents et des adultes âgés de 12 ans et plus atteints de psoriasis en plaques. […]

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents