Edition du 19-09-2018

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Accords définitifs entre Sanofi et Boehringer sur l’échange de leurs activités Santé Animale et Grand Public

Publié le lundi 27 juin 2016

Accords définitifs entre Sanofi et Boehringer sur l'échange de leur activité Santé Animale et Grand PublicSanofi et Boehringer Ingelheim ont annoncé lundi la signature de contrats en vue de sceller les négociations amorcées en décembre 2015 consistant à échanger l’activité Santé Animale de Sanofi, Merial, contre l’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim.

Pour les deux groupes, il s’agit d’une étape majeure avant la clôture de la transaction attendue pour la fin de l’année 2016 et qui reste soumise aux approbations des autorités réglementaires de différents pays. L’intégration des activités respectives démarrerait à la clôture de la transaction.

A l’issue de la clôture, cette transaction constituera un échange d’activités significatif dans le secteur pharmaceutique et un événement important dans l’histoire des deux entreprises. « C’est une opération positive pour Boehringer Ingelheim et Sanofi. Il s’agit par ailleurs de l’un des chapitres les plus importants de l’histoire de notre entreprise qui illustre l’orientation systématique de notre activité vers des secteurs porteurs d’innovation. En tant qu’entreprise pharmaceutique de recherche, nous renforcerons sensiblement notre positionnement sur le futur marché mondial de la santé animale dont nous serons appelés à devenir l’un des principaux acteurs. Les similarités culturelles et d’approche entre Boehringer Ingelheim et Sanofi permettront de garantir que les activités reprises par l’une et l’autre entreprise continueront de se développer dans le futur », a déclaré le Pr Andreas Barner, Président du Conseil de Boehringer Ingelheim.

« En signant ces contrats, nous atteignons l’un des objectifs stratégiques de notre feuille de route 2020, à savoir devenir un leader de la santé grand public et une entreprise mondiale diversifiée de santé humaine. Cet échange d’actifs nous permettra de compléter notre portefeuille Santé Grand Public avec des marques à forte réputation. Il sera également créateur de valeur à moyen et à long terme et renforcera notre positionnement sur plusieurs pays clefs », a indiqué le Dr Olivier Brandicourt, Directeur Général de Sanofi.

Cet échange stratégique apporte aux deux entreprises les fondements qui leur permettront d’accroître leur portée et leur taille dans deux secteurs d’activité pharmaceutique extrêmement attractifs. A la clôture de l’accord, l’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim – valorisée à 6,7 milliards d’euros – sera transférée à Sanofi et Merial, la Division Santé Animale de Sanofi – valorisée à 11,4 milliards d’euros – sera transférée à Boehringer Ingelheim. Cette opération s’accompagnera, de la part de Boehringer Ingelheim, d’un paiement d’un montant brut de 4,7 milliards d’euros à Sanofi, correspondant à l’écart de valorisation entre les deux activités. En tenant compte des résultats anticipés dans la Santé Grand Public, de la mise en place progressive des synergies et de l’utilisation d’une partie des revenus nets pour racheter des actions, Sanofi s’attend à ce que cette transaction ait globalement un effet neutre sur le BNPA des activités en 2017, puis un effet relutif par la suite.

La fusion des portefeuilles, complémentaires, de Merial et de Boehringer Ingelheim et de leurs plateformes technologiques dans le domaine des antiparasitaires, des vaccins et des spécialités pharmaceutiques, rendrait plus compétitive la nouvelle entité sur les principaux segments de croissance du marché de la santé animale et apporterait plus de valeur et d’innovation aux clients à l’échelle internationale. L’activité santé animale de Boehringer Ingelheim devrait également plus que doubler son chiffre d’affaires qui pourrait atteindre environ 3,8 milliards d’euros sur la base des ventes réalisées en 2015, à l’échelle internationale.

Avec cette transaction, Sanofi intégrerait les activités Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim dans tous les pays, à l’exception de la Chine. Le chiffre d’affaires cumulé devrait atteindre environ 4,9 milliards d’euros sur la base des ventes mondiales réalisées en 2015. L’intégration d’un portefeuille de marques et de produits très complémentaires, permettrait à Sanofi d’accroître ses positions dans certaines des catégories stratégiques de sa gamme Santé Grand Public qui comprend le traitement de la douleur, les solutions contre les allergies, la toux et le rhume, l’hygiène féminine, la santé digestive ainsi que les vitamines, minéraux et suppléments.

« L’Allemagne, un centre clé de l’activité Santé Grand Public de Sanofi »
La signature de cet accord est l’aboutissement de six mois de négociations constructives et fructueuses. Les deux entreprises ont examiné et discuté les modalités de la transaction, incluant le périmètre exact de l’échange comme le respect des exigences réglementaires. Au cours des derniers mois, Boehringer Ingelheim et Sanofi ont également mené d’étroites consultations avec les partenaires sociaux concernés en France et en Allemagne ainsi qu’avec les autorités réglementaires compétentes pour jeter les bases de la réalisation de cet échange. Conformément à l’engagement pris au début des négociations, les deux entreprises sont convenues que Lyon et Toulouse deviendraient des centres opérationnels clés de l’activité Santé Animale de Boehringer Ingelheim, comprenant les opérations commerciales, la R&D et la production de Lyon ainsi que le site de production de Toulouse. Dans la mesure où le marché américain représente une part importante de l’activité de Merial, Boehringer Ingelheim portera une attention particulière au maintien de la dynamique des opérations américaines de Merial. L’Allemagne deviendrait un centre clé de l’activité Santé Grand Public de Sanofi, notamment pour les produits gastro-intestinaux et les traitements contre la toux et le rhume qui bénéficieront des fortes compétences des équipes de Boehringer Ingelheim.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions