Edition du 24-01-2022

TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence dans le domaine du microbiome

Publié le lundi 27 juin 2016

Microbiome: TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence exclusive sur un portefeuille de brevetsTargEDys vient d’acquérir les droits exclusifs et internationaux d’un portefeuille de quatre brevets, dont un détenu en copropriété. Ces brevets, ajoutés à celui qu’elle possède en propre, vont lui permettre de passer à l’étape supérieure dans ses travaux menés par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen et visant à développer de nouvelles approches de Nutrition et Thérapeutiques basées sur le microbiome.

La start-up de biotechnologie, qui vient de réaliser une levée de fonds de 5,8 millions d’euros, signe un contrat de cession de licence exclusive et internationale sur des brevets détenus notamment par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen. Ces brevets sont issus des recherches de ses deux co-fondateurs et chercheurs, Serguei Fetissov et Pierre Déchelotte, chef du service de nutrition du CHU-Hôpitaux de Rouen, recherches effectuées au sein du laboratoire ADEN (UMR 1073 – Nutrition, inflammation et dysfonction de l’axe intestin-cerveau). Ce transfert de technologie, concrétisé avec le concours des partenaires académiques et d’Inserm Transfert, va permettre à TargEDys de développer des approches de Nutrition et Thérapeutiques innovantes pour le contrôle de l’appétit et du poids corporel.

« Les recherches réalisées à Rouen apportent une nouvelle vision sur les mécanismes de contrôle de l’appétit, et ouvrent de nombreuses pistes de développement de produits. Ces brevets sont indispensables à la réussite de notre projet. Inserm Transfert a facilité les échanges entre les différentes parties, échanges qui se sont traduits par la mise en place d’un accord dans les meilleures conditions. », explique notamment Grégory Lambert, CEO de TargEDys.

Les travaux de TargEDys doivent permettre à terme de réguler les dysfonctionnements du comportement alimentaire et d’en limiter les conséquences. Les bénéfices seront une amélioration de la santé et une meilleure qualité de vie pour les personnes en surpoids ou en manque d’appétit comme les personnes âgées, cachexiques et anorexiques. Pour mémoire : En 2014, 1,4 milliard d’humains se trouvaient en situation de surpoids ou d’obésité (OMS). A contrario, le phénomène de malnutrition touche 4 à 10% des personnes âgées vivant chez elles et atteint 30 à 70% de celles qui sont hospitalisées. La malnutrition, trouvant souvent son origine dans un manque d’appétit, a de graves conséquences : affaiblissement du système immunitaire, perte de poids et dégradation de la santé générale pouvant mener à une mort précoce.

Source : TargEDys








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents