Edition du 11-05-2021

TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence dans le domaine du microbiome

Publié le lundi 27 juin 2016

Microbiome: TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence exclusive sur un portefeuille de brevetsTargEDys vient d’acquérir les droits exclusifs et internationaux d’un portefeuille de quatre brevets, dont un détenu en copropriété. Ces brevets, ajoutés à celui qu’elle possède en propre, vont lui permettre de passer à l’étape supérieure dans ses travaux menés par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen et visant à développer de nouvelles approches de Nutrition et Thérapeutiques basées sur le microbiome.

La start-up de biotechnologie, qui vient de réaliser une levée de fonds de 5,8 millions d’euros, signe un contrat de cession de licence exclusive et internationale sur des brevets détenus notamment par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen. Ces brevets sont issus des recherches de ses deux co-fondateurs et chercheurs, Serguei Fetissov et Pierre Déchelotte, chef du service de nutrition du CHU-Hôpitaux de Rouen, recherches effectuées au sein du laboratoire ADEN (UMR 1073 – Nutrition, inflammation et dysfonction de l’axe intestin-cerveau). Ce transfert de technologie, concrétisé avec le concours des partenaires académiques et d’Inserm Transfert, va permettre à TargEDys de développer des approches de Nutrition et Thérapeutiques innovantes pour le contrôle de l’appétit et du poids corporel.

« Les recherches réalisées à Rouen apportent une nouvelle vision sur les mécanismes de contrôle de l’appétit, et ouvrent de nombreuses pistes de développement de produits. Ces brevets sont indispensables à la réussite de notre projet. Inserm Transfert a facilité les échanges entre les différentes parties, échanges qui se sont traduits par la mise en place d’un accord dans les meilleures conditions. », explique notamment Grégory Lambert, CEO de TargEDys.

Les travaux de TargEDys doivent permettre à terme de réguler les dysfonctionnements du comportement alimentaire et d’en limiter les conséquences. Les bénéfices seront une amélioration de la santé et une meilleure qualité de vie pour les personnes en surpoids ou en manque d’appétit comme les personnes âgées, cachexiques et anorexiques. Pour mémoire : En 2014, 1,4 milliard d’humains se trouvaient en situation de surpoids ou d’obésité (OMS). A contrario, le phénomène de malnutrition touche 4 à 10% des personnes âgées vivant chez elles et atteint 30 à 70% de celles qui sont hospitalisées. La malnutrition, trouvant souvent son origine dans un manque d’appétit, a de graves conséquences : affaiblissement du système immunitaire, perte de poids et dégradation de la santé générale pouvant mener à une mort précoce.

Source : TargEDys








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents