Edition du 25-02-2018

TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence dans le domaine du microbiome

Publié le lundi 27 juin 2016

Microbiome: TargEDys et Inserm Transfert signent un accord de licence exclusive sur un portefeuille de brevetsTargEDys vient d’acquérir les droits exclusifs et internationaux d’un portefeuille de quatre brevets, dont un détenu en copropriété. Ces brevets, ajoutés à celui qu’elle possède en propre, vont lui permettre de passer à l’étape supérieure dans ses travaux menés par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen et visant à développer de nouvelles approches de Nutrition et Thérapeutiques basées sur le microbiome.

La start-up de biotechnologie, qui vient de réaliser une levée de fonds de 5,8 millions d’euros, signe un contrat de cession de licence exclusive et internationale sur des brevets détenus notamment par l’Inserm, l’Université de Rouen Normandie et le CHU de Rouen. Ces brevets sont issus des recherches de ses deux co-fondateurs et chercheurs, Serguei Fetissov et Pierre Déchelotte, chef du service de nutrition du CHU-Hôpitaux de Rouen, recherches effectuées au sein du laboratoire ADEN (UMR 1073 – Nutrition, inflammation et dysfonction de l’axe intestin-cerveau). Ce transfert de technologie, concrétisé avec le concours des partenaires académiques et d’Inserm Transfert, va permettre à TargEDys de développer des approches de Nutrition et Thérapeutiques innovantes pour le contrôle de l’appétit et du poids corporel.

« Les recherches réalisées à Rouen apportent une nouvelle vision sur les mécanismes de contrôle de l’appétit, et ouvrent de nombreuses pistes de développement de produits. Ces brevets sont indispensables à la réussite de notre projet. Inserm Transfert a facilité les échanges entre les différentes parties, échanges qui se sont traduits par la mise en place d’un accord dans les meilleures conditions. », explique notamment Grégory Lambert, CEO de TargEDys.

Les travaux de TargEDys doivent permettre à terme de réguler les dysfonctionnements du comportement alimentaire et d’en limiter les conséquences. Les bénéfices seront une amélioration de la santé et une meilleure qualité de vie pour les personnes en surpoids ou en manque d’appétit comme les personnes âgées, cachexiques et anorexiques. Pour mémoire : En 2014, 1,4 milliard d’humains se trouvaient en situation de surpoids ou d’obésité (OMS). A contrario, le phénomène de malnutrition touche 4 à 10% des personnes âgées vivant chez elles et atteint 30 à 70% de celles qui sont hospitalisées. La malnutrition, trouvant souvent son origine dans un manque d’appétit, a de graves conséquences : affaiblissement du système immunitaire, perte de poids et dégradation de la santé générale pouvant mener à une mort précoce.

Source : TargEDys








MyPharma Editions

Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Publié le 23 février 2018
Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Servier a annoncé vendredi le renforcement de sa présence sur le territoire américain avec l’ouverture à Boston de son premier bureau, Servier BioInnovation. Situé en plein coeur du hub mondial des sciences de la vie de Cambridge, ce nouveau site a pour mission d’identifier de nouvelles opportunités en Recherche & Développement et concrétiser la présence commerciale du groupe pharmaceutique français aux Etats-Unis.

GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

Publié le 23 février 2018
GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique.

Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Publié le 22 février 2018
Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Elsalys Biotech, société française spécialisée en immuno-oncologie, a signé avec Théa un accord d’option de licence en ophtalmologie. L’option porte sur le développement clinique (prévu à partir de 2020) et la commercialisation d’ELB011, un nouvel anticorps first-in-class dans le traitement de la DMLA humide et d’autres pathologies vasculaires rétiniennes.

Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics

Publié le 22 février 2018
Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l'australien Viralytics

Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros).

Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

Publié le 22 février 2018
Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

La 13ème édition de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 10 au 18 mars 2018. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne et dit « Bravo et merci » à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies.

Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Publié le 22 février 2018
Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Néovacs, la société spécialiste de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé avoir reçu la notification par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) de l’octroi du brevet intitulé : « Méthode de traitement d’une condition liée à la surexpression de l’Interféron alpha (US 14/110,312) ».

TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

Publié le 22 février 2018
TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

TxCell, société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, présente les détails de son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe, se tenant du 20 au 22 février 2018 à Londres, au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions