Edition du 11-05-2021

Adocia : résultats principaux d’une étude de Phase 1 de BioChaperone® Glucagon

Publié le mardi 21 novembre 2017

Adocia : résultats principaux d’une étude de Phase 1 de BioChaperone® GlucagonAdocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement du diabète par des formulations innovantes de protéines approuvées, a annoncé les résultats principaux d’une étude clinique de Phase 1 de BioChaperone® Glucagon, sa formulation aqueuse de glucagon humain.

La technologie propriétaire BioChaperone permet la solubilisation et la stabilisation du glucagon humain à pH neutre. Une formulation liquide de glucagon humain pourrait être utilisée comme un traitement d’urgence de l’hypoglycémie sévère et en tant qu’agent compagnon de l’insuline dans un pancréas artificiel bi-hormonal.

L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la sûreté et la tolérabilité de doses fixes sous-cutanées de BioChaperone Glucagon et GlucaGen® HypoKit® (Novo Nordisk, poudre lyophilisée à reconstituer immédiatement avant injection) chez des sujets avec un diabète de type 1. Les objectifs secondaires incluaient la comparaison des profils pharmacocinétiques et pharmacodynamiques de BioChaperone Glucagon à ceux de GlucaGen HypoKit.

« Nous sommes très heureux de rapporter les résultats principaux positifs de la première étude clinique de BioChaperone Glucagon, la seule formulation aqueuse stable de glucagon humain en développement. Conjointement avec des résultats positifs de stabilité, ces premières données cliniques justifient la poursuite du développement de ce produit comme traitement prêt à l’injection de l’hypoglycémie sévère », commente le Dr Stanislav Glezer, Directeur Médical d’Adocia. « Nous sélectionnons actuellement un dispositif d’injection de haute qualité et facile à utiliser pour BioChaperone Glucagon, dont l’objectif est de procurer un secours rapide et fiable aux personnes vivant avec un diabète et à leur entourage lors d’une situation d’urgence hypoglycémique. »

Olivier Soula, Directeur Général Délégué et Directeur de la R&D, ajoute : « BioChaperone Glucagon montre que la technologie de formulation BioChaperone permet d’obtenir des produits prêts à injecter à partir de protéines instables qui nécessitaient d’être lyophilisées, tout en maintenant leur efficacité clinique. Nous avons l’intention de mettre à profit cette propriété unique de BioChaperone pour d’autres candidats potentiels dans différentes aires thérapeutiques. »

Dans cette étude de BioChaperone Glucagon, des personnes avec un diabète de type 1 ont reçu une infusion d’insuline intraveineuse sous surveillance médicale pour induire un niveau de glucose plasmatique compris entre 56 et 60 mg/dL (état hypoglycémique).

A la suite d’une injection unique sous-cutanée d’une dose de 1 mg, BioChaperone Glucagon a présenté un profil de sûreté et de tolérabilité acceptable. Dans tous les groupes, l’effet indésirable le plus fréquent était la nausée, avec 8 événements observés chez 25 patients avec BioChaperone Glucagon vs. 5 événements chez 24 patients avec Glucagen Hypokit.

Le temps médian pour atteindre un niveau cliniquement sans risque de glucose de 70 mg/dL était de 11 min pour BioChaperone Glucagon et près de 7 min pour le produit commercial reconstitué Glucagen®. Tous les sujets ont atteint une résolution de l’hypoglycémie dans les 35 minutes suivant l’injection.

Il est prévu de soumettre les résultats détaillés de cette étude pour publication à une conférence majeure sur le diabète à une date ultérieure, en fonction de leur disponibilité.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents